Lumière ! | 3 jours à Marseille


Lumière ! | 3 jours à Marseille - Slow Travel - Miss Blemish

C’est le quatrième ou cinquième étage. Après les tomettes ocres parfois lisses, parfois fêlées, il y a l’appartement emprunté et la lumière qui déborde dans toute la salle de bain jusqu’à découvrir chaque grain de poussière suspendu. Les lits faits-défaits, les plantes et la grande bibliothèque, les mots de Christophe Bobin et sur la table les fourmillements dessinant les contours de – bientôt – le premier petit-déjeuner partagé après les valises, les cartes et les trains. Le bruit des jours heureux, des conversations qui s’emmêlent, s’entrecroisent et se rencontrent, idées mélangées-télescopées, echo au brouhaha de la rue, fenêtres ouvertes sur la ville que bientôt l’on ira retrouver.

C’est un peu de sud en plein automne, de la lumière avant l’hiver emportée – collée-serrée – sous les manteaux pour les jours moins chauds comme prescrivent certains de boire chaque matin au lever le jus d’une orange pressée. Les pavés, le gris argenté des oliviers, un peu de mer et de ciel bleu, de vieilles pierres beiges-blanches-rosées et d’acier alvéolé, avec ce qu’il faut d’éclats de rire les vitamines marseillaises se sont patinées de la douceur des moments bien partagés.

À Marseille j’ai aimé… 

  • Manger aux Halles de la Major de la soupe de potiron, des aubergines confites et des pommes de terre délicieuses sur l’un des stands du lieu proposant ses spécialités (le concept est proche de celui du Time out market de Lisbonne (en bien moins grand))
  • Pique-niquer sur l’île du frioul (quasi) les pieds dans l’eau et en découvrir les sentiers
  • Nous prendre tous en photos dans le miroir ombrière du port   
  • Me balader entre vieilles pierres et nouveaux bâtiments
  • Acheter des pralines comme on le faisait l’été avant
  • La cathédrale La Major avec ses marbres bicolores dans la lumière rosée des fins de journée d’automne
  • Découvrir les ruelles sentant les épices et vendant des paniers par milliers
  • Le design de la façade du MuCEM
  • Goûter yeux fermés le délicieux des chocolats à l’huile d’olive de l’Espérantine 
  • Prendre la ville – et nous l’explorant – en photo 

Lumière ! | 3 jours à Marseille - Slow Travel - Miss BlemishLumière ! | 3 jours à Marseille - Slow Travel - Miss BlemishLumière ! | 3 jours à Marseille - Slow Travel - Miss BlemishLumière ! | 3 jours à Marseille - Slow Travel - Miss BlemishLumière ! | 3 jours à Marseille - Slow Travel - Miss BlemishLumière ! | 3 jours à Marseille - Slow Travel - Miss BlemishLumière ! | 3 jours à Marseille - Slow Travel - Miss BlemishLumière ! | 3 jours à Marseille - Slow Travel - Miss BlemishLumière ! | 3 jours à Marseille - Slow Travel - Miss Blemish

ET VOUS, AVEZ-VOUS EU LA CHANCE OU L’ENVIE DE DÉCOUVRIR Marseille ?

Laisser un commentaire - 15