DIY

DIY Un miroir rond doré


DIY Un miroir rond doré - Décoration intérieure - Miss Blemish

Nourrie d’images d’intérieurs merveilleux made in Pinterest, je rêvais depuis longtemps d’accueillir un miroir rond doré pour compléter la décoration de mon salon. Destiné à être installé en fond de pièce, l’ajout d’un miroir me semblait être un moyen simple, utile et peu coûteux d’agrandir l’espace et d’amener un peu plus de luminosité à cette partie du salon. Malgré des recherches entamées rapidement, j’ai mis longtemps à trouver le miroir que je cherchais : souvent très chers, souvent pas dorés, souvent pas disponibles en boutique, 2 années se sont ainsi passées depuis la naissance de cette envie. Et puis cet été (enfin !) je trouve un miroir rassemblant tous mes critères, en soldes et en stock. Manque de chance, une erreur de livraison annule ma commande : retour à la case départ début septembre. Après tant d’échecs et d’attente j’ai décidé d’essayer de le faire moi-même à partir d’un miroir rond repéré chez Sostrene Grene – là où secrètement j’espérais qu’ils en fassent une version dorée depuis sa sortie en couleur noire.

70 cm de diamètre, rond, très peu cher par rapport à ses concurrents (27.90€), seule sa bordure en métal noir était à transformer. Pour cette étape j’avais déjà tout ce qu’il me fallait puisqu’il me restait encore de la peinture en spray que j’avais utilisée pour peindre les poignées de mes meubles de salon (je vous en parle plus en détail dans cet article). Je me suis donc lancée et je suis très heureuse de l’avoir fait car le résultat me plaît énormément. 

Si vous aussi vous cherchez un tel miroir sans trouver votre bonheur en boutique, je vous propose le DIY très simple que j’ai réalisé en espérant que cela vous sera utile !

DIY Un miroir rond doré - Décoration intérieure - Miss Blemish

DIY Un miroir rond doré (pour moins de 40€)

Matériel 

– 1 miroir rond de la dimension souhaitée et dont la forme du cadre vous plaît. J’ai utilisé le miroir Sostrene Grene
Note : pour plus de facilité, vérifiez lors de l’achat du miroir qu’il est possible de glisser une feuille de papier entre le cadre et le miroir : ce sera utile pour protéger le miroir au moment de peindre le cadre
– Peinture dorée de la teinte qui vous plaît. J’ai utilisé une bombe de peinture RustOleum teinte « Or Pur métallique »
– Papier épais, scotch

Réalisation

1. Protéger le miroir. J’ai utilisé de vieux fonds photo en Canson épais pour protéger la partie miroir au moment de peindre le cadre. Pour ce faire j’ai posé le cadre sur les feuilles et tracé son contour au crayon à papier. Ainsi j’ai obtenu plusieurs demi-cercles à la taille du miroir. Je les ai ensuite fixés sur le miroir en les faisant simplement glisser sous le cadre. Si vous n’êtes pas sûrs que votre papier soit suffisamment épais pour être étanche, doublez la protection avec du plastique.

2. Protection de l’espace. Si vous utilisez de la peinture en spray, pensez à protéger les meubles alentour ainsi que le sol pour éviter les tâches.

3. Peinture. Pour obtenir un résultat uniforme, j’ai appliqué 2 couches de peinture dorée en respectant la durée de séchage de la peinture utilisée. Pour obtenir un joli fini avec de la peinture en spray, respectez la distance de pulvérisation conseillée et procédez en faisant des allers-retours légers pour un résultat uniforme. Le secret c’est de toujours bouger la bombe de peinture et ne jamais rester au même endroit.

4. Une fois la peinture sèche, retirer les protections et accrocher le miroir à l’endroit désiré. 

DIY Un miroir rond doré - Décoration intérieure - Miss Blemish

Et vous, quelles envies déco inavouables Pinterest a-t-il invité chez vous ces derniers temps ?

Laisser un commentaire - 6

Transformer simplement sa décoration intérieure


Transformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss Blemish

Durant l’année écoulée, la décoration de mon appartement s’est progressivement transformée. Là où j’avais jusque-là préféré le blanc de peur de me lasser de choix plus risqués, j’ai commencé à introduire peu à peu autre chose. Des touches de bois clair, de moutarde, de doré et de vert, je me suis écoutée et ai donné une place à mes tons favoris pour une décoration certes toujours très sobre mais plus personnelle et chaleureuse. 

Pour me guider, je me suis beaucoup appuyée sur Pinterest qui m’a permis de mieux cerner ce qui me plaisait, ce que je voulais et comment utiliser certains des éléments déjà en ma possession pour créer l’ambiance souhaitée. Car c’était un point clé, je voulais repenser ma décoration en priorité à partir de ce que j’avais déjà avant tout autre achat. 

Tous les changements que je vous présente dans cet article ont ainsi pris pour base ce que je possédais déjà. Ils ont permis d’offrir une seconde vie à quelques meubles et objets – ceux que j’ai donnés ou vendus, ceux que j’ai accueillis – et n’ont pas nécessité beaucoup d’investissement. Un peu de peinture, quelques feuilles et fleurs séchées, de la patience et de jolis cadeaux, une poignée de simples détails ont suffi à changer radicalement l’atmosphère de mon appartement.

Ce processus a été l’occasion d’interroger une nouvelle fois mon rapport aux objets et aux achats. À ceux qui m’entourent, ceux qui servent mes besoins pratiques, ceux qui servent mes besoins psychologiques, ceux qui m’encombrent, ceux qui s’accumulent inlassablement, ceux qui ne me servent plus vraiment. Mais aussi de ré-interroger les notions de besoin et d’importance pour continuer à apprendre à consommer autrement. Je n’en tire aucune grande conclusion définitive que je puisse partager ici en quelques phrases mais l’expérience nécessaire de la difficulté à détricoter les liens qui me lient aux objets qui m’entourent et de me confronter à mes propres contradictions. 

J’espère que les astuces et combinaisons que je vous présente dans cet article vous plairont mais plus encore qu’elles pourront vous aider à transformer votre intérieur selon votre sensibilité à peu de frais. 

Transformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss BlemishTransformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss Blemish

Pour ajouter de la chaleur comme de la vie dans ma décoration qui en manquait tant j’ai misé sur des matières brutes et naturelles au premier rang desquelles j’ai choisi du bois pour les meubles, lin et coton pour le linge de maison et des plantes. Ma peur de faire des choix peu judicieux basés sur les dernières tendances du moment m’ont amenée à miser sur des valeurs sûres et des lignes épurées de sorte que ma décoration ne soit pas trop associée à une période donnée (même s’il est illusoire de croire qu’elle puisse totalement se soustraire à son époque). 

Une table en bois clair

L’été dernier j’ai trouvé une jolie table abandonnée pour venir remplacer la petite table carrée sur laquelle je prenais mes repas jusque-là. Ronde, munie d’une rallonge et toute en bois, elle était parfaitement adaptée à mes besoins au quotidien et me permet désormais d’inviter facilement bien plus de monde à la maison ! Parce qu’elle avait sûrement eu une précédente vie bien remplie, nous l’avons entièrement poncée puis revernie pour lui donner une nouvelle jeunesse. J’ai choisi un vernis incolore et mat pour qu’elle reste la plus claire possible et ne prenne pas une teinte trop mielée comme c’est souvent le cas du pin lorsqu’il est verni. Elle a depuis très bien vieilli et si j’essaie de la protéger au maximum, nous mangeons sans nappe au quotidien sans taches indélébiles à déplorer jusque-là !

Un bouquet d’eucalyptus séché 

La teinte de l’eucalyptus est parmi mes préférées dans la gamme des verts. Pour fleurir l’appartement – faute d’envie comme de moyens suffisants pour investir régulièrement dans des bouquets de fleurs fraîches – j’ai choisi de faire sécher un bouquet d’eucalyptus pour le garder à l’année. Pour ce faire j’ai tout simplement glissé mon bouquet en rentrant du fleuriste dans le vase choisi sans eau. Il n’a fallu que quelques jours ensuite pour qu’il sèche entièrement. Ce sont des visuels trouvés sur Pinterest qui m’ont ensuite soufflé l’idée d’utiliser ce vase blanc offert par une amie pour créer cette combinaison que j’aime tant – bois, blanc, eucalyptus. 

Ma mini bucket-list 2018 et un bilan - Miss BlemishTransformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss Blemish

Des poignées dorées

Lorsque je me suis installée dans mon appartement, j’ai meublé sa pièce principale quasi exclusivement avec les meubles de la collection Newport de Maison du Monde. Ils répondaient à de nombreux de mes critères, les principaux étant : comporter de nombreux espaces de rangement et être de couleur blanche. C’est en me baladant sur Pinterest que j’ai trouvé l’idée de troquer leurs poignées coquilles noires pour leurs homologues dorées. Après avoir cherché de nouvelles poignées dans cette teinte (et avoir échoué), j’ai finalement décidé de les repeindre. J’ai choisi une peinture en bombe de chez Rust Oleum colori Or Pur qui a un joli fini s’approchant de la teinte dorée du laiton, ni trop mat ni trop brillant ni trop voyant.

Astuces pratiques : j’ai démonté les poignées de mes meubles que j’ai lavées à l’eau chaude et au savon noir puis séchées avant de les peindre. Je n’ai pas bombé les vis car la peinture peut obstruer le pas de vis. Je les ai peintes au pinceau une fois les poignées peintes, sèches et à nouveau fixées au meuble. 

Transformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss BlemishTransformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss Blemish

Un nouveau chevet

Suivant mon envie d’avoir un meilleur équilibre entre meubles blancs et meubles en bois, j’ai troqué mon précédent chevet Maison du Monde (de la même collection Newport) pour un marche-pied en hêtre trouvé chez Ikea (11€ à l’achat et facile à monter). J’ai vendu l’ancien chevet via Le Bon Coin de sorte que ce dernier ait une seconde vie. 

Sur ma table de chevet on peut trouver une plante grasse dans un cache-pot trouvé chez Mama Petula, une boîte en laiton doré trouvée chez Sostrene Grene où je range le chargeur de mon téléphone et une bouteille en verre quatro stagionni trouvée chez Dille & Kamille.

podcasts préférés - slow lifestyle - miss blemishTransformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss Blemish

Des coussins mélangés

Elément classique en décoration, les coussins sont certainement les objets que j’ai pris le plus de plaisir à dénicher au fil des jolies boutiques explorées. Sur mon canapé bleu marine, j’ai fait se mélanger des coussins moutarde, beige et bleu moyen en coton et lin. Sur 5, 3 sont unis et 2 à motifs. L’un discret (un dessin de feuillage fin blanc cassé sur fond marine) et l’autre bien plus fort graphiquement : un coussin Sessun brodé reprenant toutes les teintes des autres coussins (trouvé cet hiver pendant les soldes et que vous pouvez voir sur la photo ci-dessus). J’ai trouvé la majorité de mes housses de coussin chez H&M Home qui propose une grande variété de motifs/matières/textures pour un prix très bas (5€ pièce). 

Transformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss Blemish

fleurs séchées, pots ambrés & jolies plantes

Ce dernier point est certainement celui qui s’inscrit le plus dans les tendances déco du moment (je croise les doigts pour continuer de les aimer une fois la tendance passée…). Dans la même optique d’avoir un intérieur fleuri à l’année sans l’investissement et l’entretien que cela suppose, j’ai investi dans un joli bouquet de fleurs séchées que j’ai ensuite subdivisé en plusieurs petites bottes de sorte d’avoir des bouquets un peu partout. De la même manière, j’ai accueilli il y a 1 an ma première plante verte d’intérieur, un ficus elastica. Depuis un ficus Audrey et une plante grasse sont venus grossir les rangs de mes compagnons à feuilles. Si mon amour des plantes me donne envie de faire grandir cette collection de façon exponentielle, je me raisonne et me laisse le temps à chaque nouvelle plante accueillie d’apprendre à en prendre correctement soin (et à m’assurer qu’elle survit… ahem) avant d’accueillir la suivante.

Transformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss Blemish

En résumé | MES ASTuces pour limiter les coûts

Prendre pour base ce que l’on possède déjà – Privilégier les options d’occasion – Donner une seconde vie à tous les meubles et objets dont on ne se sert plus – Limiter l’achat de doublons, réfléchir à ses besoins en amont – Chercher des options « faites maison » qui ne demandent qu’un peu de bricolage pour un investissement minime – Préférer des options durables (conception, production, durée de vie…) – Prendre son temps

J’espère que cet article vous a plu et que vous avez pu y trouver quelques idées à transposer ou dont vous inspirer pour créer une décoration dans laquelle vous vous sentiez bien. Je vous prépare un article dédié à mes adresses déco préférées pour trouver jolies pièces & inspiration… 

Et vous, quels sont les détails qui vous font vous sentir à la maison chez vous ?

Laisser un commentaire - 33

DIY | Une grue dans un bocal


DIY Origami une grue dans un bocal - tutoriel créativité - Miss Blemish

S’il en est qui apprivoisent facilement les volumes, arrangent d’un coup d’oeil l’espace et savent (presque) en un instant dessiner une décoration cohérente qui leur ressemble, je fais partie de ceux qui prennent leurs marques lentement, un détail à la fois. En 6 ans la décoration de mon appartement est ainsi restée assez sommaire et très similaire. Depuis quelques mois pourtant je m’essaye à l’investir davantage et à mon rythme, en achats réfléchis et en meubles déplacés, donnés ou accueillis. Quelques touches de bois clair, un canapé – mon tout premier, petit, bleu marine, parfait pour commencer – des imprimés, des plantes vertes et un pouf improvisé avec un carton rempli à ras bord, du tissu et quelques coussins, je m’approprie progressivement mon chez-moi en changements simples et mesurés. 

Là où j’ai toujours réfléchi mes achats maison/équipement en terme de praticité, d’utilité et de nécessité, j’ai ainsi commencé à mêler aux objets pratiques et versatiles qui dominaient l’espace jusqu’à présent des objets ne remplissant aucune autre fonction que décorative. Et c’est là le coeur de ce que j’ai à apprendre : tirer le maximum du potentiel décoratif des objets utiles et intelligemment choisir tous ceux « inutiles » pour ne pas encombrer les espaces visuels et de rangement. 

Pour m’aider à affuter mon regard déco, cerner mes envies pour mon intérieur et lui donner du relief sans investir sur-le-champ, j’ai commencé à réaliser moi-même des objets décoratifs. Très simples, j’ai pris le parti pour eux de n’utiliser que du matériel que je possédais déjà et d’en faire l’occasion de reprendre les couleurs que j’aimerais voir plus présentes dans mon appartement. C’est le cas du DIY que je partage avec vous aujourd’hui : une lanterne  avec pour toute ampoule une grue en origami. J’espère qu’il vous plaira et que ces quelques réflexions vous aideront si vous aussi vous cherchez à dessiner simplement une décoration intérieure qui vous ressemble. Je vous donne rendez-vous dans un prochain article pour mes principales sources d’inspiration en la matière, mes adresses shopping préférées et mes jolies découvertes déco. 

DIY origami | Une grue dans un bocal

diy origami | une grue dans un bocal

Matériel

1 bocal
Papier fin de la couleur voulue
Fil de pêche
1 aiguille
Scotch
Ciseaux

Réalisation

1. Réaliser la grue en papier ou le pliage d’origami de votre choix. Pour la grue j’ai utilisé ce tutoriel vidéo qui permet de bien comprendre l’enchaînement des plis à réaliser. Je l’ai réalisé une première fois avec un papier blanc simple pour m’entraîner avant de le réaliser avec le joli papier que j’avais choisi. 

2. Couper un bout de fil de pêche d’une dizaine de centimètre. Faire un nœud à l’une de ses extrémités (il servira à fixer la grue)

3. A l’aide de l’aiguille, placer la grue sur le fil de pêche. Pour se faire, piquer l’aiguille au milieu de la base du corps de la grue pour la faire ressortir au milieu de la partie supérieure du corps de la grue.

4. Plonger la grue dans le bocal et fixer le fil à son couvercle à l’aide de scotch transparent pour que la grue soit à la hauteur voulue dans le bocal une fois le couvercle fermé.

5. Couper les morceaux de fil de pêche en trop au-dessus et en dessous de la grue pour que ce soit plus joli, c’est fini !

L’astuce : pour un joli effet d’accumulation (plutôt apprécié en décoration), vous pouvez réaliser une seconde fois ce DIY avec un bocal et une grue plus petits (ou plus grands) puis disposer vos deux lanternes côte à côte sur un meuble. 

Et vous, décorer votre lieu de vie est-il inné pour vous ?

Laisser un commentaire - 34