DIY

Transformer simplement sa décoration intérieure


Transformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss Blemish

Durant l’année écoulée, la décoration de mon appartement s’est progressivement transformée. Là où j’avais jusque-là préféré le blanc de peur de me lasser de choix plus risqués, j’ai commencé à introduire peu à peu autre chose. Des touches de bois clair, de moutarde, de doré et de vert, je me suis écoutée et ai donné une place à mes tons favoris pour une décoration certes toujours très sobre mais plus personnelle et chaleureuse. 

Pour me guider, je me suis beaucoup appuyée sur Pinterest qui m’a permis de mieux cerner ce qui me plaisait, ce que je voulais et comment utiliser certains des éléments déjà en ma possession pour créer l’ambiance souhaitée. Car c’était un point clé, je voulais repenser ma décoration en priorité à partir de ce que j’avais déjà avant tout autre achat. 

Tous les changements que je vous présente dans cet article ont ainsi pris pour base ce que je possédais déjà. Ils ont permis d’offrir une seconde vie à quelques meubles et objets – ceux que j’ai donnés ou vendus, ceux que j’ai accueillis – et n’ont pas nécessité beaucoup d’investissement. Un peu de peinture, quelques feuilles et fleurs séchées, de la patience et de jolis cadeaux, une poignée de simples détails ont suffi à changer radicalement l’atmosphère de mon appartement.

Ce processus a été l’occasion d’interroger une nouvelle fois mon rapport aux objets et aux achats. À ceux qui m’entourent, ceux qui servent mes besoins pratiques, ceux qui servent mes besoins psychologiques, ceux qui m’encombrent, ceux qui s’accumulent inlassablement, ceux qui ne me servent plus vraiment. Mais aussi de ré-interroger les notions de besoin et d’importance pour continuer à apprendre à consommer autrement. Je n’en tire aucune grande conclusion définitive que je puisse partager ici en quelques phrases mais l’expérience nécessaire de la difficulté à détricoter les liens qui me lient aux objets qui m’entourent et de me confronter à mes propres contradictions. 

J’espère que les astuces et combinaisons que je vous présente dans cet article vous plairont mais plus encore qu’elles pourront vous aider à transformer votre intérieur selon votre sensibilité à peu de frais. 

Transformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss BlemishTransformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss Blemish

Pour ajouter de la chaleur comme de la vie dans ma décoration qui en manquait tant j’ai misé sur des matières brutes et naturelles au premier rang desquelles j’ai choisi du bois pour les meubles, lin et coton pour le linge de maison et des plantes. Ma peur de faire des choix peu judicieux basés sur les dernières tendances du moment m’ont amenée à miser sur des valeurs sûres et des lignes épurées de sorte que ma décoration ne soit pas trop associée à une période donnée (même s’il est illusoire de croire qu’elle puisse totalement se soustraire à son époque). 

Une table en bois clair

L’été dernier j’ai trouvé une jolie table abandonnée pour venir remplacer la petite table carrée sur laquelle je prenais mes repas jusque-là. Ronde, munie d’une rallonge et toute en bois, elle était parfaitement adaptée à mes besoins au quotidien et me permet désormais d’inviter facilement bien plus de monde à la maison ! Parce qu’elle avait sûrement eu une précédente vie bien remplie, nous l’avons entièrement poncée puis revernie pour lui donner une nouvelle jeunesse. J’ai choisi un vernis incolore et mat pour qu’elle reste la plus claire possible et ne prenne pas une teinte trop mielée comme c’est souvent le cas du pin lorsqu’il est verni. Elle a depuis très bien vieilli et si j’essaie de la protéger au maximum, nous mangeons sans nappe au quotidien sans taches indélébiles à déplorer jusque-là !

Un bouquet d’eucalyptus séché 

La teinte de l’eucalyptus est parmi mes préférées dans la gamme des verts. Pour fleurir l’appartement – faute d’envie comme de moyens suffisants pour investir régulièrement dans des bouquets de fleurs fraîches – j’ai choisi de faire sécher un bouquet d’eucalyptus pour le garder à l’année. Pour ce faire j’ai tout simplement glissé mon bouquet en rentrant du fleuriste dans le vase choisi sans eau. Il n’a fallu que quelques jours ensuite pour qu’il sèche entièrement. Ce sont des visuels trouvés sur Pinterest qui m’ont ensuite soufflé l’idée d’utiliser ce vase blanc offert par une amie pour créer cette combinaison que j’aime tant – bois, blanc, eucalyptus. 

Ma mini bucket-list 2018 et un bilan - Miss BlemishTransformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss Blemish

Des poignées dorées

Lorsque je me suis installée dans mon appartement, j’ai meublé sa pièce principale quasi exclusivement avec les meubles de la collection Newport de Maison du Monde. Ils répondaient à de nombreux de mes critères, les principaux étant : comporter de nombreux espaces de rangement et être de couleur blanche. C’est en me baladant sur Pinterest que j’ai trouvé l’idée de troquer leurs poignées coquilles noires pour leurs homologues dorées. Après avoir cherché de nouvelles poignées dans cette teinte (et avoir échoué), j’ai finalement décidé de les repeindre. J’ai choisi une peinture en bombe de chez Rust Oleum colori Or Pur qui a un joli fini s’approchant de la teinte dorée du laiton, ni trop mat ni trop brillant ni trop voyant.

Astuces pratiques : j’ai démonté les poignées de mes meubles que j’ai lavées à l’eau chaude et au savon noir puis séchées avant de les peindre. Je n’ai pas bombé les vis car la peinture peut obstruer le pas de vis. Je les ai peintes au pinceau une fois les poignées peintes, sèches et à nouveau fixées au meuble. 

Transformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss BlemishTransformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss Blemish

Un nouveau chevet

Suivant mon envie d’avoir un meilleur équilibre entre meubles blancs et meubles en bois, j’ai troqué mon précédent chevet Maison du Monde (de la même collection Newport) pour un marche-pied en hêtre trouvé chez Ikea (11€ à l’achat et facile à monter). J’ai vendu l’ancien chevet via Le Bon Coin de sorte que ce dernier ait une seconde vie. 

Sur ma table de chevet on peut trouver une plante grasse dans un cache-pot trouvé chez Mama Petula, une boîte en laiton doré trouvée chez Sostrene Grene où je range le chargeur de mon téléphone et une bouteille en verre quatro stagionni trouvée chez Dille & Kamille.

podcasts préférés - slow lifestyle - miss blemishTransformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss Blemish

Des coussins mélangés

Elément classique en décoration, les coussins sont certainement les objets que j’ai pris le plus de plaisir à dénicher au fil des jolies boutiques explorées. Sur mon canapé bleu marine, j’ai fait se mélanger des coussins moutarde, beige et bleu moyen en coton et lin. Sur 5, 3 sont unis et 2 à motifs. L’un discret (un dessin de feuillage fin blanc cassé sur fond marine) et l’autre bien plus fort graphiquement : un coussin Sessun brodé reprenant toutes les teintes des autres coussins (trouvé cet hiver pendant les soldes et que vous pouvez voir sur la photo ci-dessus). J’ai trouvé la majorité de mes housses de coussin chez H&M Home qui propose une grande variété de motifs/matières/textures pour un prix très bas (5€ pièce). 

Transformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss Blemish

fleurs séchées, pots ambrés & jolies plantes

Ce dernier point est certainement celui qui s’inscrit le plus dans les tendances déco du moment (je croise les doigts pour continuer de les aimer une fois la tendance passée…). Dans la même optique d’avoir un intérieur fleuri à l’année sans l’investissement et l’entretien que cela suppose, j’ai investi dans un joli bouquet de fleurs séchées que j’ai ensuite subdivisé en plusieurs petites bottes de sorte d’avoir des bouquets un peu partout. De la même manière, j’ai accueilli il y a 1 an ma première plante verte d’intérieur, un ficus elastica. Depuis un ficus Audrey et une plante grasse sont venus grossir les rangs de mes compagnons à feuilles. Si mon amour des plantes me donne envie de faire grandir cette collection de façon exponentielle, je me raisonne et me laisse le temps à chaque nouvelle plante accueillie d’apprendre à en prendre correctement soin (et à m’assurer qu’elle survit… ahem) avant d’accueillir la suivante.

Transformer simplement sa décoration intérieure | Slow lifestyle - Miss Blemish

En résumé | MES ASTuces pour limiter les coûts

Prendre pour base ce que l’on possède déjà – Privilégier les options d’occasion – Donner une seconde vie à tous les meubles et objets dont on ne se sert plus – Limiter l’achat de doublons, réfléchir à ses besoins en amont – Chercher des options « faites maison » qui ne demandent qu’un peu de bricolage pour un investissement minime – Préférer des options durables (conception, production, durée de vie…) – Prendre son temps

J’espère que cet article vous a plu et que vous avez pu y trouver quelques idées à transposer ou dont vous inspirer pour créer une décoration dans laquelle vous vous sentiez bien. Je vous prépare un article dédié à mes adresses déco préférées pour trouver jolies pièces & inspiration… 

Et vous, quels sont les détails qui vous font vous sentir à la maison chez vous ?

Laisser un commentaire - 31

DIY | Une grue dans un bocal


DIY Origami une grue dans un bocal - tutoriel créativité - Miss Blemish

S’il en est qui apprivoisent facilement les volumes, arrangent d’un coup d’oeil l’espace et savent (presque) en un instant dessiner une décoration cohérente qui leur ressemble, je fais partie de ceux qui prennent leurs marques lentement, un détail à la fois. En 6 ans la décoration de mon appartement est ainsi restée assez sommaire et très similaire. Depuis quelques mois pourtant je m’essaye à l’investir davantage et à mon rythme, en achats réfléchis et en meubles déplacés, donnés ou accueillis. Quelques touches de bois clair, un canapé – mon tout premier, petit, bleu marine, parfait pour commencer – des imprimés, des plantes vertes et un pouf improvisé avec un carton rempli à ras bord, du tissu et quelques coussins, je m’approprie progressivement mon chez-moi en changements simples et mesurés. 

Là où j’ai toujours réfléchi mes achats maison/équipement en terme de praticité, d’utilité et de nécessité, j’ai ainsi commencé à mêler aux objets pratiques et versatiles qui dominaient l’espace jusqu’à présent des objets ne remplissant aucune autre fonction que décorative. Et c’est là le coeur de ce que j’ai à apprendre : tirer le maximum du potentiel décoratif des objets utiles et intelligemment choisir tous ceux « inutiles » pour ne pas encombrer les espaces visuels et de rangement. 

Pour m’aider à affuter mon regard déco, cerner mes envies pour mon intérieur et lui donner du relief sans investir sur-le-champ, j’ai commencé à réaliser moi-même des objets décoratifs. Très simples, j’ai pris le parti pour eux de n’utiliser que du matériel que je possédais déjà et d’en faire l’occasion de reprendre les couleurs que j’aimerais voir plus présentes dans mon appartement. C’est le cas du DIY que je partage avec vous aujourd’hui : une lanterne  avec pour toute ampoule une grue en origami. J’espère qu’il vous plaira et que ces quelques réflexions vous aideront si vous aussi vous cherchez à dessiner simplement une décoration intérieure qui vous ressemble. Je vous donne rendez-vous dans un prochain article pour mes principales sources d’inspiration en la matière, mes adresses shopping préférées et mes jolies découvertes déco. 

DIY origami | Une grue dans un bocal

diy origami | une grue dans un bocal

Matériel

1 bocal
Papier fin de la couleur voulue
Fil de pêche
1 aiguille
Scotch
Ciseaux

Réalisation

1. Réaliser la grue en papier ou le pliage d’origami de votre choix. Pour la grue j’ai utilisé ce tutoriel vidéo qui permet de bien comprendre l’enchaînement des plis à réaliser. Je l’ai réalisé une première fois avec un papier blanc simple pour m’entraîner avant de le réaliser avec le joli papier que j’avais choisi. 

2. Couper un bout de fil de pêche d’une dizaine de centimètre. Faire un nœud à l’une de ses extrémités (il servira à fixer la grue)

3. A l’aide de l’aiguille, placer la grue sur le fil de pêche. Pour se faire, piquer l’aiguille au milieu de la base du corps de la grue pour la faire ressortir au milieu de la partie supérieure du corps de la grue.

4. Plonger la grue dans le bocal et fixer le fil à son couvercle à l’aide de scotch transparent pour que la grue soit à la hauteur voulue dans le bocal une fois le couvercle fermé.

5. Couper les morceaux de fil de pêche en trop au-dessus et en dessous de la grue pour que ce soit plus joli, c’est fini !

L’astuce : pour un joli effet d’accumulation (plutôt apprécié en décoration), vous pouvez réaliser une seconde fois ce DIY avec un bocal et une grue plus petits (ou plus grands) puis disposer vos deux lanternes côte à côte sur un meuble. 

Et vous, décorer votre lieu de vie est-il inné pour vous ?

Laisser un commentaire - 34

Mes astuces pour ouvrir ses portes à Noël, même loin des siens


La magie de Noël lorsqu'on est loin des siens 6

Je ne sais pas si vous vous retrouverez dans ce sentiment mais de Noël comme de beaucoup d’évènements attendus et préparés longtemps, j’ai toujours quelques difficultés à réaliser que ça y est, c’est aujourd’hui, on y est. Avec – pas loin de cette difficulté – la peur que tout passe en un instant. Cette année, nous avons fêté Noël de façon anticipée et nous le refêterons encore quelques jours après ceux partagés avec nos familles, avec nos amis cette fois-ci. Et dans ces lignes qui bougent je me découvre au seuil de l’heure de réinventer nos rituels d’enfants pour trouver les nôtres. Alors lundi et parce que je voulais que nous ayons un vrai Noël, j’ai parsemé ma journée de tout ce qui pouvait faire de cette journée notre Noël. Et j’avais envie de partager toutes ces petites choses avec vous pour qu’aujourd’hui vous puissiez piocher dans cette liste à volonté si comme moi vous avez du mal à réaliser que « ça y est, on y est » ou que le Noël de cette année est différent, changé et qu’il vous a été confié de le réinventer.

Mes astuces pour ouvrir ses portes à Noël, même loin des siens - Slow life - Miss Blemish

La journée

Musique ! Quelques playlists de Noël… 

 Pop Christmas pour la journée 

La playlist de Noël d’Overways pour les derniers préparatifs

Jazzy Christmas pour le repas 

Mes astuces pour ouvrir ses portes à Noël, même loin des siens - Slow life - Miss Blemish

Confectionner de jolis sablés

C’est depuis longtemps à l’instant d’étaler la pâte pour définir les contours de mes petits sablés de Noël que commencent pour moi vraiment – mes films préférés en arrière-plan – les fêtes de fin d’années. C’est un moment tout doux que je me réserve chaque année, cuisiner pour régaler toute la maisonnée et qui systématiquement me met le sourire aux lèvres pour tous les thés de Noël partagés dans lesquels ils seront trempés devant un bon feu de cheminée.


Mes astuces pour ouvrir ses portes à Noël, même loin des siens - Slow life - Miss Blemish

Le repas de Noël de notre enfance

* Poulet aux marrons *

Ingrédients – poulet, huile d’olive, curry, sel, poivre, sirop d’agave ou miel, ketchup, vin blanc, châtaignes, 1 échalotte.

Préparation – dans une cocotte, verser l’huile d’olive, 1 c.à.s de curry, du sel, du poivre, 1 c.à.c de sirop d’agave, 1 c.à.s de ketchup et mélanger. Éplucher l’échalotte et la glisser à l’intérieur du poulet. Placer le poulet dans la cocotte et l’enduire de sauce. Rajouter un verre d’eau et enfourner à 160°C chaleur tournante. Tous les quart d’heure surveiller le poulet. Lorsqu’une face est grillée, le tourner dans la cocotte, l’arroser d’un verre d’eau et le réenfourner. Lorsque toutes les faces sont grillées, l’arroser d’un grand verre de vin blanc et le réenfourner cinq à dix minutes. Le sortir du four, ajouter les châtaignes, couvrir la cocotte avec son couvercle et le maintenir chaud au four à 60°C.

* Gratin dauphinois *

Ingrédients – pommes de terre, crème liquide fleurette, noix muscade, sel, poivre, fromage rapé.

Préparation – éplucher les pommes de terre. À l’aide d’une mandoline, les couper en fines rondelles. Monter le gratin comme suit : une couche de pommes de terre, de la crème fleurette, sel, poivre, noix muscade, fromage râpé. Recommencer jusqu’à ce que votre plat soit rempli. Recouvrir de fromage râpé et enfourner à 160°C. Le gratin dauphinois pour être bon doit cuire longtemps (plusieurs heures idéalement). Pour ce faire, dès que le fromage râpe commence à blondir, baisser le four à 110°C, chaleur tournante. Vous pouvez le laisser dans le four à 60°C pour le maintenir chaud jusqu’au repas.

Sourire 

Puisque sourire a ce pouvoir merveilleux de rendre notre cerveau heureux, c’est encore – je crois – la manière la plus simple, la plus efficace et la plus à portée de main d’installer en douceur un peu de Noël sur les quelques heures nous séparant de cadeaux et repas.

*

Mes astuces pour ouvrir ses portes à Noël, même loin des siens - Slow life - Miss Blemish

Le soir

Prendre le temps de se préparer

Comme à l’heure de nos Noëls d’enfants où notre tenue était décidée des jours à l’avance, sortie dès le petit matin et la salle de bain l’objet d’une grande valse et de petits coups frappés à la porte pour dire à chacun de « se dépêcher un peu à la fin ! ». Ces deux tenues pourraient vous inspirer : aux Tuileriesau Palais Royal.


Mes astuces pour ouvrir ses portes à Noël, même loin des siens - Slow life - Miss Blemish

Des bougies et des petites lanternes pour éclairer

Cette petite décoration est toute simple et pourtant je trouve qu’elle fait une vraie jolie différence : dans des pots en verre (j’utilise des anciens pots La Laitière), je dépose des bougies chauffe-plat allumées puis parsème mes petites lanternes ainsi créées sur tables et meubles dégagés de tout papier. Un tout petit peu de lumière en plus suffit alors à créer une jolie ambiance calme et douce pour réveillonner. 


Mes astuces pour ouvrir ses portes à Noël, même loin des siens - Slow life - Miss Blemish

Des clémentines et des papillotes éparpillées

Dans de grandes corbeilles, comme chez ma mémé, pour que chacun puisse venir y piocher.


27 petits bonheurs à cueillir pendant l'Avent

Et si vous n’avez pas de sapin…

Une branches de baies rouges et quelques branches vertes d’eucalyptus ou de sapin dans un grand vase, une jolie couronne de Noël, des bougies chauffe plat assorties à votre décoration (peintes en blanc, couvertes de masking tape…), de la jolie vaisselle de Noël, des verres fins, les petites lanternes réalisées plus haut… La pièce où nous allions réveillonner rangée, les cadeaux joliment emballés déposés sur une commode, et toutes ces petites choses rajoutées de-ci de-là par touches et tout y était. 

DIY Une jolie boîte pour emballer une carte cadeau - Noël - Miss Blemish

Et Aimer

Le dira-t-on jamais assez ?

*

Je vous souhaite de douces fêtes à vous et tous vos proches. N’hésitez pas à partager ce qui vous aide, vous, à plonger dans ce Noël tant attendu chaque année… 

Laisser un commentaire - 11