DIY

DIY | Une grue dans un bocal


DIY Origami une grue dans un bocal - tutoriel créativité - Miss Blemish

S’il en est qui apprivoisent facilement les volumes, arrangent d’un coup d’oeil l’espace et savent (presque) en un instant dessiner une décoration cohérente qui leur ressemble, je fais partie de ceux qui prennent leurs marques lentement, un détail à la fois. En 6 ans la décoration de mon appartement est ainsi restée assez sommaire et très similaire. Depuis quelques mois pourtant je m’essaye à l’investir davantage et à mon rythme, en achats réfléchis et en meubles déplacés, donnés ou accueillis. Quelques touches de bois clair, un canapé – mon tout premier, petit, bleu marine, parfait pour commencer – des imprimés, des plantes vertes et un pouf improvisé avec un carton rempli à ras bord, du tissu et quelques coussins, je m’approprie progressivement mon chez-moi en changements simples et mesurés. 

Là où j’ai toujours réfléchi mes achats maison/équipement en terme de praticité, d’utilité et de nécessité, j’ai ainsi commencé à mêler aux objets pratiques et versatiles qui dominaient l’espace jusqu’à présent des objets ne remplissant aucune autre fonction que décorative. Et c’est là le coeur de ce que j’ai à apprendre : tirer le maximum du potentiel décoratif des objets utiles et intelligemment choisir tous ceux « inutiles » pour ne pas encombrer les espaces visuels et de rangement. 

Pour m’aider à affuter mon regard déco, cerner mes envies pour mon intérieur et lui donner du relief sans investir sur-le-champ, j’ai commencé à réaliser moi-même des objets décoratifs. Très simples, j’ai pris le parti pour eux de n’utiliser que du matériel que je possédais déjà et d’en faire l’occasion de reprendre les couleurs que j’aimerais voir plus présentes dans mon appartement. C’est le cas du DIY que je partage avec vous aujourd’hui : une lanterne  avec pour toute ampoule une grue en origami. J’espère qu’il vous plaira et que ces quelques réflexions vous aideront si vous aussi vous cherchez à dessiner simplement une décoration intérieure qui vous ressemble. Je vous donne rendez-vous dans un prochain article pour mes principales sources d’inspiration en la matière, mes adresses shopping préférées et mes jolies découvertes déco. 

DIY origami | Une grue dans un bocal

diy origami | une grue dans un bocal

Matériel

1 bocal
Papier fin de la couleur voulue
Fil de pêche
1 aiguille
Scotch
Ciseaux

Réalisation

1. Réaliser la grue en papier ou le pliage d’origami de votre choix. Pour la grue j’ai utilisé ce tutoriel vidéo qui permet de bien comprendre l’enchaînement des plis à réaliser. Je l’ai réalisé une première fois avec un papier blanc simple pour m’entraîner avant de le réaliser avec le joli papier que j’avais choisi. 

2. Couper un bout de fil de pêche d’une dizaine de centimètre. Faire un nœud à l’une de ses extrémités (il servira à fixer la grue)

3. A l’aide de l’aiguille, placer la grue sur le fil de pêche. Pour se faire, piquer l’aiguille au milieu de la base du corps de la grue pour la faire ressortir au milieu de la partie supérieure du corps de la grue.

4. Plonger la grue dans le bocal et fixer le fil à son couvercle à l’aide de scotch transparent pour que la grue soit à la hauteur voulue dans le bocal une fois le couvercle fermé.

5. Couper les morceaux de fil de pêche en trop au-dessus et en dessous de la grue pour que ce soit plus joli, c’est fini !

L’astuce : pour un joli effet d’accumulation (plutôt apprécié en décoration), vous pouvez réaliser une seconde fois ce DIY avec un bocal et une grue plus petits (ou plus grands) puis disposer vos deux lanternes côte à côte sur un meuble. 

Et vous, décorer votre lieu de vie est-il inné pour vous ?

Laisser un commentaire - 34

Mes astuces pour ouvrir ses portes à Noël, même loin des siens


La magie de Noël lorsqu'on est loin des siens 6

Je ne sais pas si vous vous retrouverez dans ce sentiment mais de Noël comme de beaucoup d’évènements attendus et préparés longtemps, j’ai toujours quelques difficultés à réaliser que ça y est, c’est aujourd’hui, on y est. Avec – pas loin de cette difficulté – la peur que tout passe en un instant. Cette année, nous avons fêté Noël de façon anticipée et nous le refêterons encore quelques jours après ceux partagés avec nos familles, avec nos amis cette fois-ci. Et dans ces lignes qui bougent je me découvre au seuil de l’heure de réinventer nos rituels d’enfants pour trouver les nôtres. Alors lundi et parce que je voulais que nous ayons un vrai Noël, j’ai parsemé ma journée de tout ce qui pouvait faire de cette journée notre Noël. Et j’avais envie de partager toutes ces petites choses avec vous pour qu’aujourd’hui vous puissiez piocher dans cette liste à volonté si comme moi vous avez du mal à réaliser que « ça y est, on y est » ou que le Noël de cette année est différent, changé et qu’il vous a été confié de le réinventer.

Mes astuces pour ouvrir ses portes à Noël, même loin des siens - Slow life - Miss Blemish

La journée

Musique ! Quelques playlists de Noël… 

 Pop Christmas pour la journée 

La playlist de Noël d’Overways pour les derniers préparatifs

Jazzy Christmas pour le repas 

Mes astuces pour ouvrir ses portes à Noël, même loin des siens - Slow life - Miss Blemish

Confectionner de jolis sablés

C’est depuis longtemps à l’instant d’étaler la pâte pour définir les contours de mes petits sablés de Noël que commencent pour moi vraiment – mes films préférés en arrière-plan – les fêtes de fin d’années. C’est un moment tout doux que je me réserve chaque année, cuisiner pour régaler toute la maisonnée et qui systématiquement me met le sourire aux lèvres pour tous les thés de Noël partagés dans lesquels ils seront trempés devant un bon feu de cheminée.


Mes astuces pour ouvrir ses portes à Noël, même loin des siens - Slow life - Miss Blemish

Le repas de Noël de notre enfance

* Poulet aux marrons *

Ingrédients – poulet, huile d’olive, curry, sel, poivre, sirop d’agave ou miel, ketchup, vin blanc, châtaignes, 1 échalotte.

Préparation – dans une cocotte, verser l’huile d’olive, 1 c.à.s de curry, du sel, du poivre, 1 c.à.c de sirop d’agave, 1 c.à.s de ketchup et mélanger. Éplucher l’échalotte et la glisser à l’intérieur du poulet. Placer le poulet dans la cocotte et l’enduire de sauce. Rajouter un verre d’eau et enfourner à 160°C chaleur tournante. Tous les quart d’heure surveiller le poulet. Lorsqu’une face est grillée, le tourner dans la cocotte, l’arroser d’un verre d’eau et le réenfourner. Lorsque toutes les faces sont grillées, l’arroser d’un grand verre de vin blanc et le réenfourner cinq à dix minutes. Le sortir du four, ajouter les châtaignes, couvrir la cocotte avec son couvercle et le maintenir chaud au four à 60°C.

* Gratin dauphinois *

Ingrédients – pommes de terre, crème liquide fleurette, noix muscade, sel, poivre, fromage rapé.

Préparation – éplucher les pommes de terre. À l’aide d’une mandoline, les couper en fines rondelles. Monter le gratin comme suit : une couche de pommes de terre, de la crème fleurette, sel, poivre, noix muscade, fromage râpé. Recommencer jusqu’à ce que votre plat soit rempli. Recouvrir de fromage râpé et enfourner à 160°C. Le gratin dauphinois pour être bon doit cuire longtemps (plusieurs heures idéalement). Pour ce faire, dès que le fromage râpe commence à blondir, baisser le four à 110°C, chaleur tournante. Vous pouvez le laisser dans le four à 60°C pour le maintenir chaud jusqu’au repas.

Sourire 

Puisque sourire a ce pouvoir merveilleux de rendre notre cerveau heureux, c’est encore – je crois – la manière la plus simple, la plus efficace et la plus à portée de main d’installer en douceur un peu de Noël sur les quelques heures nous séparant de cadeaux et repas.

*

Mes astuces pour ouvrir ses portes à Noël, même loin des siens - Slow life - Miss Blemish

Le soir

Prendre le temps de se préparer

Comme à l’heure de nos Noëls d’enfants où notre tenue était décidée des jours à l’avance, sortie dès le petit matin et la salle de bain l’objet d’une grande valse et de petits coups frappés à la porte pour dire à chacun de « se dépêcher un peu à la fin ! ». Ces deux tenues pourraient vous inspirer : aux Tuileriesau Palais Royal.


Mes astuces pour ouvrir ses portes à Noël, même loin des siens - Slow life - Miss Blemish

Des bougies et des petites lanternes pour éclairer

Cette petite décoration est toute simple et pourtant je trouve qu’elle fait une vraie jolie différence : dans des pots en verre (j’utilise des anciens pots La Laitière), je dépose des bougies chauffe-plat allumées puis parsème mes petites lanternes ainsi créées sur tables et meubles dégagés de tout papier. Un tout petit peu de lumière en plus suffit alors à créer une jolie ambiance calme et douce pour réveillonner. 


Mes astuces pour ouvrir ses portes à Noël, même loin des siens - Slow life - Miss Blemish

Des clémentines et des papillotes éparpillées

Dans de grandes corbeilles, comme chez ma mémé, pour que chacun puisse venir y piocher.


27 petits bonheurs à cueillir pendant l'Avent

Et si vous n’avez pas de sapin…

Une branches de baies rouges et quelques branches vertes d’eucalyptus ou de sapin dans un grand vase, une jolie couronne de Noël, des bougies chauffe plat assorties à votre décoration (peintes en blanc, couvertes de masking tape…), de la jolie vaisselle de Noël, des verres fins, les petites lanternes réalisées plus haut… La pièce où nous allions réveillonner rangée, les cadeaux joliment emballés déposés sur une commode, et toutes ces petites choses rajoutées de-ci de-là par touches et tout y était. 

DIY Une jolie boîte pour emballer une carte cadeau - Noël - Miss Blemish

Et Aimer

Le dira-t-on jamais assez ?

*

Je vous souhaite de douces fêtes à vous et tous vos proches. N’hésitez pas à partager ce qui vous aide, vous, à plonger dans ce Noël tant attendu chaque année… 

Laisser un commentaire - 9

DIY Une jolie boîte pour emballer une carte cadeau


DIY Une jolie boîte pour emballer une carte cadeau - Noël - Miss BlemishJe suis cachée dans la cuisine et dans le four le poulet aux marrons et le gratin dauphinois dorés attendent comme moi l’amoureux qui installe cette surprise pour laquelle je fermerai les yeux jusqu’à être tout pile face à elle, dans quelques minutes à peine. Des toasts tous chauds patientent dans une panière enveloppés de tissu et les chants de Noël qui ont bercé la journée me parviennent depuis la porte close. Il y a l’odeur du vin, des marrons et du pain grillé mêlées à mon parfum et à la cire qui fond dans les petites lanternes. Il y a un peu d’impatience – mes jambes qui dansent – et un sourire qui se dessine dans l’espoir d’avoir trouvé tout au long de l’avent des présents qui lui feront vraiment plaisir.

Nous avons fêté avec l’amoureux hier soir notre Noël rien qu’à nous deux avant de retrouver nos familles – qui habitent si loin l’une de l’autre – en fin de semaine. Et si demain je vous parlerais de tout ce qui m’a aidée à faire de cette journée un vrai Noël et à ouvrir en grand les portes à sa magie loin des rituels d’enfance et des repas pris toujours autour de la même table et à la même date chaque année, aujourd’hui je vous livre un petit DIY facile et rapide pour glisser au pied du sapin de jolis paquets même pour ceux dont le cadeau tient dans une courte enveloppe. Ou tout simplement pour glisser une jolie carte directement sur le paquet contenant un cadeau un peu plus gros ou de jolis sablés… Vous venez ?

Boîte de noël spéciale bons cadeaux 3 DIY Une jolie boîte pour emballer une carte cadeau

Matériel

Une boîte avec un couvercle couleur kraft – j’ai utilisé une  birchbox
Une enveloppe couleur kraft
Du masking tape doré
De la peinture dorée
Un stylo-feutre noir
Un tampon encreur rond
De la colle standard
Un pinceau
Une paire de ciseaux
Une étiquette couleur kraft (HEMA)
De la ficelle couleur kraft

DIY Une jolie boîte pour emballer une carte cadeau - Noël - Miss Blemish

Réalisation

1. Réaliser le motif. Pour cela verser dans une coupelle un peu de peinture dorée. Tremper le tampon encreur dans la peinture, essuyer le surplus et venir le placer sur le couvercle de la boîte pour dessiner un rond. Faire attention à bien le maintenir au moment de l’appliquer, avec la peinture il peut glisser. Répéter cette opération autant de fois que nécessaire pour recouvrir la face supérieure et les côtés du couvercle de pois dorés.

2. Si les pois dorés ne sont pas totalement définis par l’étape tampon, les redéfinir à l’aide d’un pinceau et d’un peu de peinture dorée jusqu’à obtenir le résultat voulu.

3. Avec le stylo-feutre noir, dessiner des petits points sur toutes les faces du couvercle.

4. Enduire de colle la face avant de votre enveloppe. La coller au centre de la face supérieure du couvercle.

5. Avec du masking-tape doré, dessiner les contours de la boîte en le glissant sous l’enveloppe et en le repliant sur les arrêtes des côtés du couvercle. Répéter l’opération pour les quatre côtés. Si les faces latérales du couvercles n’ont pas une couronne de masking tape doré suffisante à votre goût ou qu’il y a des irrégularités entre les faces, les ajuster avec une deuxième bande de masking tape. Votre couvercle est terminé !

6. Sur les faces latérales du bas de votre boîte, venir définir une frise de masking tape doré pour que l’on ne voit plus la couleur de la boite lorsqu’elle est fermée.

7. Glisser votre bon cadeau ou votre jolie carte dans l’enveloppe.

8. Remplir la boîte de votre cadeau, de jolis sablés de noël ou de votre carnet de souvenirs partagés rempli avec amour.

9. Inscrire le nom de l’heureux destinataire du cadeau sur l’étiquette en kraft puis passer une ficelle, entourer plusieurs fois la boite avec puis la nouer de la manière qu’il vous plaît ! Votre jolie boîte est prête ! 

DIY Une jolie boîte pour emballer une carte cadeau - Noël - Miss Blemish

Et vous, à quoi ressemblent vos jolis paquets cette année ?

Laisser un commentaire - 3