Un hiver sans allumer le chauffage


Un hiver sans allumer le chauffage - Ecologie - Miss Blemish

L’hiver dernier je n’ai pas allumé mon chauffage de toute la saison. Ce qui avait commencé avec l’envie de repousser au plus tard le moment où il faudrait allumer les radiateurs a finalement transformé mes gestes quotidiens d’hiver de sorte que j’ai tenu bon toute la saison et ce, sans grande difficulté. Ce changement n’a été possible que du fait de certaines données de base que je détaille plus bas et s’il me paraissait de prime abord trivial (et mes astuces anti-froid bien simples), les réactions très contrastées de mes proches et tous leurs questionnements m’ont décidée à y dédier un article. Je partage donc avec vous mes gestes quotidien d’hiver qui ont remplacé le chauffage et m’ont permis de diminuer ma consommation d’électricité l’an dernier. 

Ce qui m’a facilité la tâche

J’habite dans un immeuble… je profite donc au moins un peu de la chaleur générée par le chauffage des parties communes et des appartements voisins.

J’habite dans un immeuble (bis)… de construction récente. L’isolation, si elle n’est certainement pas encore optimale, a le mérite toutefois d’exister. Fenêtres fermées, il n’y a pas de courants d’air désagréables et la température est bien supérieure à celle de dehors.

Je ne passe plus autant de temps chez moi… Pendant mes études, ne pas allumer le chauffage de l’hiver n’aurait pas été envisageable car travaillant chez moi une bonne partie de la journée et ce en position statique, j’avais rapidement froid. Maintenant que je travaille à temps plein, le temps passé chez moi et qui plus est en position statique a drastiquement diminué de sorte que je ne souffre pas de l’absence de chauffage. 

J’ai toujours eu tendance à trop chauffer… Les recommandations classiquement partagées conseillent des températures plutôt basses pour les pièces de vie (19°C) et encore plus pour les chambres (16°C). J’étais auparavant bien au-dessus de ces recommandations. Sans chauffage et grâce à tous les points mentionnés ci-dessus, je me trouve désormais dans la fourchette recommandée.

Un hiver sans allumer le chauffage - Ecologie - Miss Blemish

Un hiver sans allumer le chauffage - Ecologie - Miss Blemish

Les aménagements mis en place

Si j’ai pris la décision de ne plus allumer le chauffage l’hiver, ma frilosité ne m’a pas pour autant quittée. Je me suis donc adaptée et ait été chercher mes sources de chaleur ailleurs que dans le chauffage centralisé. 

Des vêtements chauds

Simple, trivial et pourtant incontournable. T-shirt, pull, pyjama chaud, chaussons, chaussettes s’il le faut, à la maison aussi les habits légers d’été ont laissé place aux vêtements chauds d’hiver. 

Une vraie couette

J’ai choisi une couette « double ». Formée de deux couettes plus fines qui s’assemblent au moyen de boutons pressions, je peux adapter l’épaisseur de ma couette en fonction de la saison. En hiver, je garde les deux parties assemblées de sorte que j’ai une couette très épaisse et du coup très chaude aussi. 

Des volets fermés dès la nuit tombée

Pour garder au maximum la chaleur. 

Un appartement bien aéré

Ouvrir les fenêtres en grand l’hiver n’a rien de séduisant et pourtant… il s’agit d’un geste qui garde toute sa place malgré le froid qu’il fait dehors. Si comme le reste de l’année cela permet de renouveler l’air intérieur qui a lui aussi son lot de polluants (venants de nos meubles, tissus, peintures, colles et produits d’entretiens/sprays/bougies), cela permet également de réguler le taux d’humidité de nos intérieurs. Ce dernier influe sur la température et peut diminuer l’efficacité du chauffage comme la température ressentie s’il est trop élevé. D’où l’importance de continuer à aérer son chez soi quotidiennement même l’hiver. 

Une douche bien chaude

Je prends ma douche le soir en rentrant chez moi ou alors juste après le dîner. Cela me réchauffe juste avant d’enfiler mes habits de nuits et assure une transition agréable malgré l’absence de chauffage. 

Une boisson chaude

J’ai pris l’habitude de me préparer une boisson chaude pour le moment du coucher. C’est agréable autant que cela me réchauffe au moment de me glisser dans mon lit. 

Une bouillotte glissée dans les draps

Je glisse une bouillotte sous la couette quelques minutes avant d’aller au lit. Cela le réchauffe (évitant le désagréable de draps tous froids) et cela me tient chaud durablement.

Un hiver sans allumer le chauffage - Ecologie - Miss Blemish

J’espère que cet article vous a plu et qu’il pourra vous être utile pour diminuer  vos besoins en chauffage ou à défaut commencer à les questionner

Et vous, quel rapport entretenez-vous avec le chauffage ? 

Laisser un commentaire - 20

Décembre, vivre & aimer | Calendrier de l’avent à imprimer


Décembre, vivre & aimer | Calendrier de l'avent à imprimer - Miss BlemishPour adoucir novembre je me suis plongée très tôt cette année dans la préparation de Noël. Le fait que j’en sois l’hôte pour la première fois n’y est sans doute pas étranger, Noël a cette année une saveur toute particulière et s’annonce comme un doux défi. J’ai donc commencé dès novembre à réfléchir à ce à quoi que je voulais que Noël ressemble cette année pour trouver le juste équilibre entre les traditions auxquelles j’étais attachée et celles que je souhaitais voir changer. J’avais en tête de nombreuses pistes : composer un repas végétarien, faire de tout décembre une fête comme c’était le cas lorsque j’étais petite, fêter la Sainte Lucie et la Saint Nicolas, en faire un rendez-vous aussi pour mes amis, décorer la maison de façon écologique autant que possible… J’ai donc lu tout ce que je pouvais trouver au sujet de Noël et notamment sur les coutumes de nos pays voisins. Mais le sujet de l’article du jour est lui bien plus circonscrit puisque c’est de calendriers de l’avent dont je voulais vous parler.

Décembre, vivre & aimer | Calendrier de l'avent à imprimer - Miss Blemish

Le calendrier de l’avent n’est pas la tradition à laquelle je suis la plus attachée, après la primaire je n’ai pas le souvenir d’en avoir souvent acheté ou composé et ce sans que cela m’ait jamais manqué. En revanche j’ai le souvenir d’un mois de décembre rempli de rendez-vous que j’attendais avec impatience reliés chacun par 24 contes lus un à un chaque soir jusqu’au jour de Noël. Si je me suis offert le calendrier de l’avent Greenma cette année, j’ai voulu me réapproprier ce rituel à côté duquel j’étais passée. J’ai donc dessiné un calendrier de décembre pour le remplir de douces envies à exaucer chaque jour jusqu’au 25. Sortir à la tombée de la nuit pour regarder les étoiles, choisir le sapin & le décorer en écoutant des chants de Noël, s’offrir du panettone recouvert de sucre glace, offrir des compliments, ramasser des pommes de pin & les suspendre dans le sapin, proposer son aide pour faire ensemble une tâche pas très marrante, relire son livre préféré, donner tout ce dont on ne se sert plus pour qui en aura l’utilité, regarder de vieilles photos de famille, s’offrir un bouquet de fleurs ou une jolie plante… voici quelques exemples tirés du calendrier de l’avent que je vous propose aujourd’hui en version imprimable. Vous y trouverez aussi des sablés à la cannelle ou au gingembre, des chocolats chauds et des bougies allumées sur le bord des fenêtres. J’y ai glissé tout ce que je (me) nous souhaite pour décembre : de l’amour, de la générosité et du temps bien partagé.

J’ai également ajouté une version vierge du calendrier pour que vous puissiez inventer le vôtre si le coeur vous en dit. Pssst : l’an dernier j’ai fabriqué un calendrier de l’avent tout simple mais plein d’amour pour l’amoureux : une boîte, des chocolats et avec ceux-ci chaque jour un petit mot. C’est une autre idée qui peut être chouette pour qui est très attaché au chocolat :)

Cliquez ici pour télécharger le calendrier à imprimer 

 

Décembre, vivre & aimer | Calendrier de l'avent à imprimer - Miss Blemish

Et vous, de quoi sera rempli votre calendrier de l’avent ?

Laisser un commentaire - 15

DIY Un miroir rond doré


DIY Un miroir rond doré - Décoration intérieure - Miss Blemish

Nourrie d’images d’intérieurs merveilleux made in Pinterest, je rêvais depuis longtemps d’accueillir un miroir rond doré pour compléter la décoration de mon salon. Destiné à être installé en fond de pièce, l’ajout d’un miroir me semblait être un moyen simple, utile et peu coûteux d’agrandir l’espace et d’amener un peu plus de luminosité à cette partie du salon. Malgré des recherches entamées rapidement, j’ai mis longtemps à trouver le miroir que je cherchais : souvent très chers, souvent pas dorés, souvent pas disponibles en boutique, 2 années se sont ainsi passées depuis la naissance de cette envie. Et puis cet été (enfin !) je trouve un miroir rassemblant tous mes critères, en soldes et en stock. Manque de chance, une erreur de livraison annule ma commande : retour à la case départ début septembre. Après tant d’échecs et d’attente j’ai décidé d’essayer de le faire moi-même à partir d’un miroir rond repéré chez Sostrene Grene – là où secrètement j’espérais qu’ils en fassent une version dorée depuis sa sortie en couleur noire.

70 cm de diamètre, rond, très peu cher par rapport à ses concurrents (27.90€), seule sa bordure en métal noir était à transformer. Pour cette étape j’avais déjà tout ce qu’il me fallait puisqu’il me restait encore de la peinture en spray que j’avais utilisée pour peindre les poignées de mes meubles de salon (je vous en parle plus en détail dans cet article). Je me suis donc lancée et je suis très heureuse de l’avoir fait car le résultat me plaît énormément. 

Si vous aussi vous cherchez un tel miroir sans trouver votre bonheur en boutique, je vous propose le DIY très simple que j’ai réalisé en espérant que cela vous sera utile !

DIY Un miroir rond doré - Décoration intérieure - Miss Blemish

DIY Un miroir rond doré (pour moins de 40€)

Matériel 

– 1 miroir rond de la dimension souhaitée et dont la forme du cadre vous plaît. J’ai utilisé le miroir Sostrene Grene
Note : pour plus de facilité, vérifiez lors de l’achat du miroir qu’il est possible de glisser une feuille de papier entre le cadre et le miroir : ce sera utile pour protéger le miroir au moment de peindre le cadre
– Peinture dorée de la teinte qui vous plaît. J’ai utilisé une bombe de peinture RustOleum teinte « Or Pur métallique »
– Papier épais, scotch

Réalisation

1. Protéger le miroir. J’ai utilisé de vieux fonds photo en Canson épais pour protéger la partie miroir au moment de peindre le cadre. Pour ce faire j’ai posé le cadre sur les feuilles et tracé son contour au crayon à papier. Ainsi j’ai obtenu plusieurs demi-cercles à la taille du miroir. Je les ai ensuite fixés sur le miroir en les faisant simplement glisser sous le cadre. Si vous n’êtes pas sûrs que votre papier soit suffisamment épais pour être étanche, doublez la protection avec du plastique.

2. Protection de l’espace. Si vous utilisez de la peinture en spray, pensez à protéger les meubles alentour ainsi que le sol pour éviter les tâches.

3. Peinture. Pour obtenir un résultat uniforme, j’ai appliqué 2 couches de peinture dorée en respectant la durée de séchage de la peinture utilisée. Pour obtenir un joli fini avec de la peinture en spray, respectez la distance de pulvérisation conseillée et procédez en faisant des allers-retours légers pour un résultat uniforme. Le secret c’est de toujours bouger la bombe de peinture et ne jamais rester au même endroit.

4. Une fois la peinture sèche, retirer les protections et accrocher le miroir à l’endroit désiré. 

DIY Un miroir rond doré - Décoration intérieure - Miss Blemish

Et vous, quelles envies déco inavouables Pinterest a-t-il invité chez vous ces derniers temps ?

Laisser un commentaire - 6