Une poignée de jours


Une poignée de jours 1

Une poignée de jours pour fermer l’année écoulée, comme une parenthèse qu’on ouvre entre soi et soi pour rire et pleurer, lire, écrire, travailler, respirer, aimer, embrasser, chanter, dormir, regarder, écouter, s’émerveiller, chuchoter, faire tinter nos verres à nos yeux rencontrés et prendre place tous autour de la même table. Une poignée de jours en continuité, une de celle – rare – qu’on sait glaner avant le trop plein, avant les pas assez, le temps de remercier, dire au revoir, se recentrer, regarder demain et recommencer. Une poignée de jours comme on ne sait pas assez en attraper en plein vol, rendez-vous de passage dans le creux où s’effacent les années achevées. Une poignée de jours à rêves posés sur la grande table, à rêves choisis à la promesse de cette année essayer un peu chaque jour de les exaucer. Une poignée de jours à douces intentions qui savent tout de la lenteur qu’il faut aux changements pour s’opérer et aux habitudes pour doucement s’insérer dans la valse et à leur tour danser. Une poignée de jours où se dessinent de douceur et de bienveillance nos contours parfois floutés, où déchiffrer nos routes à venir pour ces chances espérées. Une poignée de jours au creux de nos mains pour la sensation d’y avoir trouvé – encore cette année – suffisamment d’indices pour en inventer nos demains.

Alors 2015 ? 2015 il y a eu l’amour, la perte, l’espoir, les sauts dans le vide, le soleil et la mer, les premières confiances desquelles se rendre digne, à rendre fières, des dizaines de messages disant Merci, « merci d’être là ». Là ici, avec moi, à mes côtés, mains tendues et mains serrées, corps enlacés. Là, là-bas, derrière l’écran, mots substitués à la présence tangible d’un visage ou d’un corps, proximité volée de similitudes décodées entre des lignes partagées. 2015 il y a eu la peur, la confiance, les doutes, ma gratitude et mon visage barré de sourires trop grands pour s’en contenter. 2015 tu as été belle, joyeuse, positive et heureuse pour tout ce qui ne dépendait que de moi mais si cruelle au chapitre de l’aléas. 2015 tu as été notre première année civile partagée, deux appartements et autant de routines labiles qui sont venues inventer un notre quotidien. 2015 tu m’as donné raison devant toutes mes peurs de donner cette place immense à ce et ceux que j’aime et de milles chances placées sur ce chemin serpentant tout à côté de la raison, j’ai pu t’entendre me murmurer d’y croire un peu au raisonnable de ce qui palpite au creux. Au chapitre des chances à sourires il y a ce mail de juillet qui a conduit à cet article dans As You Like, cette interview pour l’Express, cette recette créée pour le livre de recettes en ligne Westwings et cette rubrique qui m’a été confiée dans le joli webzine Saxe. Tous ces chemins que je n’aurais pu imaginer miens il y a de cela à peine quelques mois. Alors 2015 je te dis merci. Merci de m’avoir portée dans les moments difficiles, de m’avoir donné le temps de pleurer mais aussi celui de guérir, de trouver des réponses qui me permettent d’avancer « malgré » et refusé celui de me lester jusqu’à couler, de m’avoir offert du temps pour être heureuse et espérer. De nous avoir offert cette première année entièrement partagée.

Bilan de ma mini bucket-list 2015

À l’aube de 2015, je dressais une nouvelle fois ma mini-bucket list pour l’année, une liste de toutes les choses que je voulais apprendre, améliorer, essayer tout au long de l’année qui vient de s’écouler. Une liste positive d’objectifs à sourires auxquels j’avais hâte de me consacrer et je suis très heureuse d’avoir réussi à donner à chacune de ces envies – bien choisies – l’occasion d’avancer un peu tout au long de l’année pour de nouveaux horizons dégagés. Je vous en fait un petit récapitulatif synthétique ici mais je reviendrai sur ce que j’ai appris pour certains d’entre eux dans de futurs articles plus détaillés. 

Photographie – Cette année j’ai glané autant d’astuces pour – petit à petit – réussir à imprimer sur la pellicule un peu de ce que j’imagine avant de prendre une photographie… et tout les articles de l’année ont ainsi été illustrés par des photos faites maison !

DIY – Sur le blog nous avons inventé tout au long de l’année un carnet dans lequel on ne tremble pas d’écrire, une jolie guirlande de fleurs jaunes et blanches, de jolies tennis en toile rayées, un carnet et une boîte à sourires, un semainier universel pour mieux s’organiser, un miroir à bords dorés comme s’il avait été chinéde jolies couvertures pour nos livres préférés, une couronne de noël fleurie, une boîte pour offrir un bon cadeau, un carnet de souvenirs partagés à offrir au pied du sapin soit 10 DIY partagés.

Jolis projetsLes Boréales, pour trois jolies éditions partagées avec Caroline

Sourire – Je crois avoir réussi – de beaucoup de patience, de larmes et d’amour reçu sans conditions et surtout pas celle de l’apparence de ma peau – à faire la paix – un peu – avec ce que me renvoie le miroir (on en reparle un peu plus tard ?)

Voyages – Cette année nous avons fait du vélo et des randonnées à deux, continué à explorer Haute-Savoie et Normandie, et terminé l’année avec tous ces amis réunis dans un chalet logé au creux des montagnes pour une semaine au grand air, entre sapins et bois clair, neige fondue et givre glacé à l’aube.

AimerPlus que jamais 

Et 2016 ?

Beaucoup d’amour, de la douceur, des sourires et une petite voix au creux confiante au moment de vous pousser à laisser de la place, plein de place – toute la place ? – à ce qui vous ferait déplacer des montagnes si vous l’y autorisez, je vous le souhaite de tout coeur pour cette année qui s’ouvre à peine devant nous… 2016, et si on se prenait à y croire un peu ?

Pour cette année, je me souhaite de…

1. Continuer à progresser en photographie

2. Me documenter et petit à petit faire des ajustements pour me tourner vers un quotidien plus green

3. Persévérer dans ma pratique du yoga 

4. Cultiver la douceur et la bienveillance envers moi et les autres 

5. Aimer. Encore et encore et encore.

une poignée de jours 2

Et vous, que contient votre jolie bucket-list pour 2016 ? 

* Si vous avez besoin d’un peu d’aide pour la rédiger, vous pouvez retrouver toutes mes astuces pour rédiger une mini bucket-list positive et bienveillante pour 2016 sur le webzine Saxe *

Laisser un commentaire - 12