Une jolie peau sans fond de teint


Une jolie peau sans fond de teint - slow life - Miss Blemish

Depuis que je ne me maquille plus le teint j’ai testé/adopté quelques techniques simples et efficaces pour une jolie peau sans fond de teint au quotidien comme avant les évènements un peu plus importants. Si bien sûr aucune d’entre elle n’est une usine à miracle et que mes meilleurs alliés jolie peau ont été le temps, le traitement de mon acné, la prise d’une pilule adaptée et quelques changements dans mon assiette – je détaille tout ce cheminement dans cet article – ces techniques me permettent d’atténuer les rougeurs, d’uniformiser mon teint et de le mettre – le plus possible – en valeur. J’espère que certaines pourront vous épauler au moment de vous préparer pour les fêtes de fin d’année si comme moi vous ne portez plus (ou presque plus) de maquillage teint.

La veille

(optionnel) Un gommage très très doux

Le gommage (lorsqu’il est adapté à la sensibilité de ma peau et appliqué avec douceur) est l’un des produits qui illumine le plus rapidement mon teint. Pour ne pas agresser ma peau et ne garder que ses bienfaits, je l’applique sur visage mouillé (ce qui dilue un peu le produit) après avoir frotté entre mes mains une noisette de produit. Ainsi il n’y a pas trop de grains au niveau de la pulpe de mes doigts et ceux-ci glissent sur ma peau grâce à la fine pellicule d’eau. Je fais des mouvements circulaires sans trop frotter et je rince à l’eau tiède. Le tour est joué ! J’utilise le gommage à l’argile blanche et aloe vera de chez cattier qui a l’avantage d’être bio, doux, peu cher et efficace.

Bain de vapeur parfumé

De toutes les astuces à faire la veille si vous ne devez en choisir qu’une (par manque de temps) choisissez celle-là. Le bain de vapeur est l’étape qui diminue le plus significativement mes rougeurs et unifie le plus mon teint en empruntant les bienfaits du hammam. Mon visage nettoyé avec mon gel nettoyant habituel +/- une étape doux gommage comme décrite ci-dessus, je fais un bain de vapeur d’une dizaine de minutes et rince ma peau juste après à l’eau très froide. Si ma peau est très souvent rouge juste après l’opération, le lendemain elle est lumineuse, les pores moins visibles et mes rougeurs estompées. 
Pour les détails de la préparation du bain de vapeur je vous laisse lire mon article dédié par là.

Une crème adaptée en juste quantité

Une peau déshydratée manque souvent d’éclat tout en étant inconfortable, je prends donc toujours soin d’hydrater ma peau après ce soin express. Avec le temps j’ai appris à doser ma crème hydratante pour ne donner à ma peau que ce qu’elle peut absorber (et ne pas la surcharger). Je me sers de l’excès pour hydrater mon cou (que l’on oublie souvent dans le soin du visage alors qu’il en fait presque partie). En procédant ainsi ma peau ne brille plus après l’étape hydratation (ce qui est un avantage indéniable lorsque l’on ne se maquille pas). 
Je me sers l’hiver de la crème Peaux intolérantes d’Avène et l’été de la crème Hydrance légère avec spf d’Avène.

Une nuit de sommeil complète (parce que l’anticerne ne pourra pas nous sauver cette fois)

Ne pas essayer de nouveaux produits la veille d’une occasion particulière

Parce que je sais ma peau susceptible de mal réagir à des produits qui ne lui conviendraient pas, j’évite d’introduire dans ma routine de nouveaux produits avant un événement un peu plus important. D’une manière générale je reste très fidèle aux produits que je sais me convenir et limite au maximum les changements que j’essaye d’installer dans des périodes où je n’assiste à aucun événement particulier (type mariage, soirée, remise de diplôme…). 

Une jolie peau sans fond de teint - slow life - Miss Blemish

Le jour même : choisir les bonnes couleurs

J’ai pris conscience de bienfaits que pouvaient avoir les bonnes couleurs sur le teint lorsque j’ai arrêté de me maquiller et que j’ai commencé à chercher des alternatives au fond de teint pour le sublimer. 
Pour trouver mes couleurs, je les ai tout simplement essayées. Pour les vêtements, la sélection s’est faite naturellement par l’observation de mes tenues quotidiennes et de leur accord avec la carnation de ma peau. J’ai ainsi pu observer que le noir, le gris anthracite et une large gamme de roses pâles comme plus foncés étaient les couleurs qui me donnait le plus « bonne mine » là où d’autres pourtant très présentes dans mes placards comme le bleu marine avaient tendance à le ternir et à faire ressortir ses imperfections. 
Pour les rouge à lèvres en revanche, j’ai réessayé tous ceux que je portais lorsque je me maquillais sur peau nue lors d’une seule et même séance d’essai. J’ai ainsi découvert que le prune rendait plus visible mes rougeurs là où un rouge intense un peu foncé illuminait et uniformisait mon teint, que le rose avait un rendu fade, que le orange donnait l’impression que j’étais malade et les taupes rendait mon teint plus terne.
De ces observations, je choisis désormais plus facilement ces couleurs au moment de composer mes tenues pour un événement particulier comme en magasin et choisit pour mes lèvres toujours un rouge à lèvres rouge lorsque je veux être un peu plus maquillée qu’au quotidien (où je me contente souvent d’un trait de crayon et de mascara).

Un autre allié

L’infusion Mama detox est mon alliée en période de fêtes où les écarts à mon régime sans gluten sont plus fréquents qu’en temps normal. Si elle ne fait pas de miracles, j’ai pu remarquer qu’elle augmente légèrement la tolérance de ma peau au gluten transitoirement et m’évite de payer trop durement les écarts des repas de fêtes si j’en fais. 

Une jolie peau sans fond de teint - slow life - Miss BlemishEt vous, quelles sont vos astuces pour avoir une jolie peau sans fond de teint ?

Laisser un commentaire - 17