La tarte aux poires et au chocolat (1)


La tarte aux poires et au chocolat v1 1

 Je fais partie des amoureux du mélange poires-chocolat. Cependant je suis jusqu’à présent restée un peu déçue des desserts que j’ai pu goûter proposant cette association. Comme ce moelleux au chocolat au fond duquel des bouts de poires humides et déformés par la cuisson ont empêché le gâteau de prendre autour d’eux rendant au final la texture étrange et gluante. Si vous êtes comme moi sensibles aux textures, l’accord a beau être parfait, vous ne vous battrez pas pour la dernière part. Il y avait bien les poires cuites dans de l’eau aromatisée à la vanille et à la cannelle puis noyées de chocolat noir fondu avant d’être parsemées d’amandes effilées mais je voulais travailler sur un gâteau. Et de préférence un gâteau qui ne soit pas écoeurant, un gâteau qu’on mange (presque) sans y penser où la part belle soit faite aux deux, à la poire comme au chocolat, sans que l’un n’étouffe l’autre et inversement. J’ai donc repris la recette de ma pâte sablée à laquelle j’ai simplement ajouté des pépites de chocolat au lait me lançant dans la confection d’une tarte aux poires et au chocolat. Je voulais commencer en douceur avec très peu de chocolat et d’arômes pour progressivement me rapprocher de ce qui serait mon accord parfait poires-chocolat. Cette première version, en tourte, a l’avantage d’avoir gardé l’humidité des poires tout en permettant leur pleine cuisson et les pépites glissées dans la pâte d’avoir surpris tous ceux qui y ont goûté. Le seul bémol est l’épaisseur des pépites, limitant la finesse de la pâte au moment de l’étendre.  Mais à quatre heures comme au petit-déjeuner, tiède comme froide, nous nous sommes régalés : premier essai validé !

La tarte aux poires et au chocolat v1 2

Pâte sablée

Versez une quantité généreuse de farine dans votre saladier.
Ajoutez un verre nutella (environ 200g) de sucre roux, une pincée de sel et 125g de poudre d’amande (l’équivalent d’un sachet vahiné). Mélangez.
Ajoutez 100g de beurre sorti quelques minutes avant (attention à ce qu’il ne soit pas trop mou !) coupés en petit cubes. Mélangez le beurre en l’émiettant dans le mélange sec jusqu’à ce que les cubes aient disparu.
Ajoutez un petit pot de crème épaisse et un sachet de pépites de chocolat (noir ou au lait). Travaillez la pâte jusqu’à obtenir une boule. Si vous n’avez personne pour vous rajouter de la farine (les premières fois on a tendance a en mettre trop peu) ne malaxez votre pâte que d’une main pour ne pas en mettre partout en reprenant votre pot de farine ;)
Placez la pâte de votre future tarte tatin au frigo pendant le reste de la préparation de votre tarte, elle sera plus facile à étendre ainsi.

La tarte aux poires et au chocolat v1 3

La tarte

Beurrez un grand plat à tarte généreusement en remontant bien haut sur les bords. Etendez la première moitié de votre pâte et garnissez-en votre plat. Cette pâte peut s’avérer difficile à travailler (pâte sablée et humide oblige). Je vous avais concocté un petit tutoriel pour vous aider à l’étendre plus facilement par ici. Piquez le fond de votre tarte pour éviter qu’il gonfle à la cuisson.

Épluchez vos poires et coupez-les en petits morceaux. Disposez-les sur l’ensemble du fond de tarte. 
Une fois votre tarte généreusement garnie de poires, ressortez l’autre moitié de votre pâte du frigo et étendez-là. Refermez votre tarte en disposant la deuxième moitié de votre pâte sur vos poires. 
Une fois votre pâte posée sur vos poires, repliez les bords pour que pâte du bas et du haut se collent parfaitement. Vous aurez ainsi des bords bien épais, moelleux à souhait et aucune échappatoire pour vos poires.

Enfournez à 160°, votre four sur chaleur tournante. De manière générale, préférez toujours une cuisson douce pour vos tartes. Les fours ont tendance à avoir des chaleurs trop importantes pour leur mode « tarte ».

La tarte aux poires et au chocolat v1 5

 

Bon appétit !

1 Laisser un commentaire - 1