De la lessive maison au savon de Marseille


Ma recette de lessive maison au savon de Marseille - Ecologie - Miss Blemish

Parmi toutes les pistes que j’ai pu jusque-là trouver et explorer pour améliorer l’impact de mon mode de vie sur l’environnement, j’ai longtemps remis à plus tard l’idée de préparer moi-même ma lessive comme de changer de produits ménagers. J’ai commencé par un autre côté, par d’autres changements et d’autres apprentissages qui ont rendu bien moins effrayante l’idée de devoir apprendre de nouvelles choses et manier des produits méconnus. Finalement revenue à cette envie après un long détour j’ai pu constater que fabriquer sa lessive soi-même n’a rien de sorcier malgré les montagnes que j’avais pu m’en faire. Une poignée de savon de marseille, un peu d’eau chaude et c’est (presque) déjà terminé. 

J’utilise la recette que je vous présente aujourd’hui  depuis 6 mois maintenant et en suis entièrement satisfaite. Composée de seulement 3 ingrédients – dont de l’eau -, rapide à préparer, efficace et à l’odeur discrète, elle s’est substituée sans difficulté aux produits que j’utilisais auparavant. Sa préparation me demande un investissement en temps de 5 minutes tous les mois mais son utilisation est similaire à une lessive achetée de sorte que mes habitudes n’ont pas changé. Mieux encore, elle m’a permis de faire déjà quelques économies en argent comme en plastique. 

Pourquoi j’ai choisi de passer à la lessive maison

Diminuer ma consommation de plastique

C’est par cette voie que je suis venue à me poser la question de réaliser ma lessive moi-même : en faisant l’inventaire du plastique « évitable » ou susceptible a minima d’être réduit dans mes achats réguliers. Si j’avais déjà éliminé les bouteilles d’eau en plastique, il restait dans cette liste celles contenant mon produit vaisselle, ma lessive et certains produits ménagers. C’étaient ainsi plusieurs bidons qui chaque année finissaient au recyclage une fois vidés là où une alternative moins génératrice de déchets existait. Mon dernier bidon de lessive « classique » terminé j’ai donc décidé de ne pas en racheter et de le garder pour y glisser désormais de la lessive préparée par mes soins.

Faire des économies

Si je compare le prix au litre de la dernière lessive prête à l’emploi que j’ai achetée au prix au litre de ma lessive faite maison (ingrédients achetés chez Aroma Zone), je passe de 2.60€/litre à 0.70€/litre soit une économie de 1.90€ par litre de lessive. Pour cette première tentative, j’ai choisi des matières premières conditionnées en petites quantités au cas où la recette ne me conviendrait pas. Maintenant qu’elle est adoptée, j’opterai pour mes prochains achats pour un achat « en gros » ce qui diminuera encore le coût au litre de ma lessive. 

Améliorer mon impact écologique & Maîtriser la composition

L’impact des lessives n’est pas des moindres sur l’environnement. En me penchant sur l’étiquette de mon bidon de lessive j’ai pu constater l’impressionnant nombre d’ingrédients qu’elle contenait dont aucun ne m’était familier. J’ai axé mes recherches sur une recette contenant peu d’ingrédients et des ingrédients ayant le moins d’impact négatif possible sur l’environnement. J’ai ainsi opté, testé et adopté une recette composée d’eau, de savon de marseille et de bicarbonate de soude. Ne nous leurrons pas, aucune lessive n’a un impact nul sur l’environnement mais beaucoup de lessives industrielles incluent des ingrédients non nécessaires et polluants (comme les parfums de synthèse) que l’on peut exclure en préparant soi-même sa lessive. 

Ma recette de lessive maison au savon de Marseille - Ecologie - Miss Blemish

De la Lessive maison au savon de marseille | la recette

Je voulais une recette qui contienne le moins possible d’ingrédients, qui puisse être faite avec les ustensiles de base déjà disponibles dans ma cuisine et qui soit aussi simple et rapide à préparer qu’efficace. Cette recette remplit tous ces critères et me satisfait pleinement depuis plusieurs mois maintenant. En moyenne, j’utilise 1L de lessive par mois ce qui rend la préparation très peu gourmande en temps.  

Ingrédients pour 1L

50 g de savon de marseille blanc en copeaux
50g de bicarbonate de soude
500 ml d’eau du robinet bouillante
500 ml d’eau du robinet froide

Préparation 

1. Verser dans un saladier les 50 grammes de copeaux de savon de marseille avec les 500ml d’eau bouillante. Remuer à l’aide d’une cuillère à soupe jusqu’à dissolution du savon dans l’eau. 
2. Une fois le savon dissout, ajouter les 50 grammes de bicarbonate de soude et mélanger. 
3. Ajouter enfin les 500 ml d’eau froide et mélanger : la lessive est prête ! 
4. À l’aide d’une louche et d’un entonnoir, remplir le bidon prévu pour le stockage de la lessive avec votre préparation. 

Quelques conseils

1. Comme de nombreux mélanges, cette lessive a tendance à se séparer en deux phases dès qu’elle repose. Je vous conseille donc de privilégier un bidon d’une contenance supérieure à 1L et de ne pas le remplir plus qu’aux 2/3. Ainsi vous pourrez re-mélanger plus facilement votre lessive entre deux utilisations en le secouant vigoureusement, tout simplement. 
2. Garder un vieux bidon de lessive en plastique a plusieurs avantages : allonger sa durée de vie mais aussi pouvoir utiliser le bouchon doseur présent sur la quasi majorité des bidons de lessive de supermarché. Ainsi vous n’aurez aucune difficulté à doser votre lessive et à la verser sans dégâts dans votre machine. Je verse ma lessive aussi bien dans le petit bac prévu à cet effet que directement sur le linge sans qu’il y ait aucune différence sur l’état de propreté de mon linge. 

Pour les taches plus tenaces

Je fais un petit prélavage au lavabo s’il y a des taches marquées avec un peu de savon doux et de l’eau puis je passe le tout en machine. Cette technique (en plus de la lessive maison) marche et me suffit  car, n’ayant pas d’enfants et ne pratiquant ni un métier ni des hobbies particulièrement salissants, mes vêtements sont globalement propres lorsqu’ils passent en machine. 

Quelques exceptions 

Si je lave l’essentiel de mon linge avec cette lessive maison, j’ai gardé de la lessive industrielle pour tissus délicats  pour laver les quelques pièces de mon armoire qui sont en soie et continue à emmener au pressing les pièces qui ne peuvent pas passer en machine. 

Quelques gestes écolos autour du linge

🌿 Préférer les basses températures : les cycles de lavage à basse température sont moins gourmands en énergie. Pour ma part, je n’utilise que 2 températures parmi la gamme disponible sur ma machine, un cycle délicat à 30°C pour les vêtements fragiles (robes, pulls, chemisiers…) et un cycle à 40°C pour tout le reste (jeans, sous vêtements non délicats, serviettes de bain, torchons…)

🌿 Préférer les cycles courts : de la même manière, je ne choisis que des programmes de lavage qui n’excèdent pas 1h30 et préfère l’option « cycle rapide » lorsqu’elle existe pour un même cycle. 

🌿 Diminuer la puissance d’essorage : la puissance d’essorage choisie par défaut par la machine est souvent bien trop élevée par rapport au résultat escompté. Un essorage entre 600 et 800 tours/minutes est suffisant pour la gamme de linge dont je me sers au quotidien. Plus que l’économie d’énergie que permet cette réduction de la puissance d’essorage, je trouve qu’elle permet de préserver mes vêtements comme ma machine à laver dont j’ai du changer plusieurs fois les protections plastiques du tambour avant d’adopter ce petit geste-là. Par ailleurs, choisir une intensité d’essorage plus faible diminue souvent également la durée du cycle de lavage. 

🌿 Laisser sécher son linge à l’air libre pour ne pas utiliser d’électricité à cette étape. 

🌿 Respecter la capacité de sa machine : Remplir suffisamment sa machine permet de faire moins de lessives et d’économiser ainsi des ressources mais respecter la capacité maximale de sa machine permet d’allonger sa durée de vie et de préserver certaines pièces plus fragiles (les fameuses protections plastiques dont je parlais plus haut). J’ai pris l’habitude de remplir ma machine aux trois-quarts et ce compromis est pour l’instant satisfaisant.

🌿 Respecter les consignes de lavage des vêtements pour allonger leur durée de vie en bon état. Je n’hésite pas à user et abuser des sachets de lavage pour les vêtements les plus délicats pour les protéger au maximum. 

Ma recette de lessive maison au savon de Marseille - Ecologie - Miss Blemish

Et vous, êtes-vous passés à la lessive maison ? En êtes-vous satisfaits ?

61 Laisser un commentaire - 61