Quelques petites choses à voir à Amsterdam


17

Quand on prépare un voyage, on lit souvent plein de guides, on sélectionne, tâtonne, réfléchit, rature, on fait des « journées types » et des croix sur des plans, des listes aussi, beaucoup de listes : « à voir absolument », « à voir si on en a le temps », « pourrait éventuellement être sympa », « si on est dans le coin ». Bref. Ça devient rapidement compliqué.

Plutôt que d’en faire une check-list, j’ai rendu à mes « essentiels » leur rôle de guide pour m’aiguiller au mieux au fil de mes envies, sans me presser ni me bousculer. Juste pour profiter de l’endroit où j’étais à l’instant et ne pas hésiter à partir si je n’y trouvais pas ce que j’étais venue y chercher. A Amsterdam, je me suis laissée porter. Si chaque jour je partais avec en tête une idée de « programme », j’ai laissé la porte ouverte à l’inattendu n’hésitant pas à bifurquer dans une petite perpendiculaire me menant à une place fleurie puis à des boutiques aux allures confidentielles ou sur les berges d’autres canaux.

16

Au final, sur les 15 items sélectionnés catégorie « essentiels », il en est seulement 5 où j’ai effectivement mis les pieds plus les quelques visites imprévues ajoutées au programme. En revanche, je suis revenue la tête et les poches pleines de jolies vues de toutes ces ruelles greffées à mon parcours.

Musée de l’histoire d’Amsterdam : très ludique, intéressant si vous êtes accompagné d’enfants ou que vous ne connaissez absolument rien à l’histoire de la ville. Sinon, vous risquez d’être déçus.

Rijks Museum : rouvert en avril 2013 après 10 ans de rénovation, définitivement à voir. Pour les chefs d’œuvres de Vermeer parmi lesquels figure le célébrissime tableau La Laitière, ceux de Rembrantd aussi mais surtout pour le bâtiment en lui-même. Prenez le temps d’emprunter les grands escaliers de ce musée bâti comme une église, admirez les frises reproduites à l’identique des originales complètement détruites par la peinture blanche dont elles ont été recouvertes au XX° siècle. L’architecte en charge des opérations a fait un vrai travail de recherche en essayant de combiner et de donner sa place à chacun des arts dans les murs même de ce bâtiment entièrement dédié à la beauté. Tout a été fait à la main par des artistes et les étudiants d’une école d’art de la région qui ont ainsi pu mettre en pratique les techniques étudiées pendant leurs cours. De plus, l’architecte a tenu à ce que la bibliothèque prévue dans les plans du bâtiment soit ouverte au public mettant ainsi à sa disposition une collection impressionnante de documents. Si vous avez le temps, n’hésitez pas à suivre une (ou plusieurs) visites guidées (celle sur l’architecture vaut le détour), cela rendra votre visite bien plus vivante et enrichissante !

Musée Botanique : une merveille pour qui aime les jolies plantes et dégainer l’objectif.

Musée de la photo FOAM : terriblement petit et exposition dépendant…

Musée du film EYE : si vous n’avez rien d’autre à faire… à refaire, je n’y mettrai pas les pieds.

Vondelpark : très agréable pour s’y balader, s’asseoir au soleil, prendre de jolies photos, observer « la vie des gens autour »…

15

Et vous en voyage, quels sont vos essentiels ?

1 Laisser un commentaire - 1