Search Results for: pancakes

Les doux dimanches #2 : Banana & Chocolate pancakes


Banana & Chocolate pancakes - recette - Miss Blemish

Dimanche matin dernier, la couette récalcitrante à me laisser filer (elle est un peu collante)(gros problème d’amour-passion), j’étais aux prises avec le fameux problème DE LA DERNIERE BANANE TOUTE PAS BELLE (sic brune, vieille, molle et ratatinée)(pas pourrie quand même hein)(une banane de « l’entre deux »). Celle qu’il est hors de question de manger « comme ça » et dont la seule perspective d’avenir est la poubelle. Mais en ce moment je joue à ce petit jeu de « on ne gaspille rien » et on essaie de cuisiner avec « ce qu’il y a dans les placards » avant d’aller refaire des courses (si vous voulez boostez votre imagination et votre créativité, je vous conseille cet exercice)(moi je m’amuse comme une petite folle)(genre chimiste). Sauf que… je déteste la banane cuite. Banane flambée, gâteau à la banane, quatre-quart à la banane… berk berk berk. Oui mais lorsque la banane est écrasée sous forme de pommade et incorporée à la pâte d’un gâteau, son goût est beaucoup moins fort et la texture de la pâte devient bien plus moelleuse. Et banane chocolat forment un couple parfait. Et justement j’ai des pépites de chocolat. Ni une ni deux j’étais dans ma cuisine pour préparer ces délicieux petits banana & chocolate pancakes qui je l’espère égayeront vos papilles ce dimanche.

Note : je me suis inspirée de la recette de Lisa dans son livre Make my party pour les proportions de base. J’ai changé pas mal de choses et notamment l’ingrédient phare de sa recette mais sachez que la base vient de là.

Ingrédients pour un brunch en amoureux
5 pancakes

200 g de farine
½ sachet de levure chimique
1 pincée (généreuse) de bicarbonate de soude (facultatif)(ils seront très bons aussi sans)
½ c.à.c de sel
2 œufs
50 g de beurre fondu
220 ml de lait
1 banane écrasée (la vieille toute brune qui depuis une semaine végète sur le plan de travail redoutant la sanction ultime du sac poubelle)(oui je suis comme ça moi, vous me donnez une banane et je vous fais un roman russe)
Pépites de chocolat (à volonté)(elles vont fondre à la cuisson)(vous allez voir c’est mummmm)

Et pour des pancakes personnalisés ? Un seul mot d’ordre : LÂCHEZ VOUS. Remplacez le lait de vache par du lait d’amande, rajoutez des noix de pécan grossièrement hachées, des cranberries séchées, de la cannelle, des morceaux de fruits… bref, écoutez vos envies ! Si vous respectez les proportions de départ vous ne pouvez pas vous tromper !

Préparation

Mélanger farine, levure, bicarbonate de soude, sel dans un saladier.

Dans un autre verser le lait, les deux œufs et le beurre fondu (dans cet ordre !)(si si c’est important). Battre à la fourchette pour percer les jaunes d’œufs.

Verser le mélange lait+œuf+beurre dans le saladier contenant les ingrédients secs. Ajouter la banane écrasée.

Mélanger GROSSIEREMENT (les grumeaux, encore et toujours eux, sont le sine qua non des pancakes moelleux, épais, délicieux). Donc juste de quoi incorporer la farine au reste des ingrédients et… ON S’ARRÊTE LA !

Astuce : pour être sûr de ne pas TROP battre la pâte, utilisez une fourchette (ouste le fouet).

Saupoudrer votre pâte de pépites de chocolat. Mélangez. Décidez que vous n’en avez pas mis assez. Rajoutez-en. Répéter l’opération plusieurs fois.

Faites chauffer un poêle graissée à l’aide d’un sopalin imbibé d’une huile neutre (pas l’huile d’olive par exemple)(pépin de raisin ou autre mais sans goût prononcé)

Verser une petite louche de pâte dans la poêle brûlante, laissez cuire jusqu’à ce que le dessous soit doré, puis retournez le pancake.

Noyez sous le sirop d’érable (avec de la cassonade c’est mummm aussi)…

Brunchez heureux !

Banana & Chocolate pancakes - Miss Blemish

Laisser un commentaire - 0

Des cadeaux de Noël durables


Des cadeaux de Noël durables - Ecologie - Miss Blemish

Les questionnements autour de la (sur)consommation prennent un écho singulier à l’approche de Noël. Cette année tout particulièrement, et ce sûrement du fait de nombreuses lectures depuis les fêtes de l’an dernier, concilier sans frustration ni culpabilité l’envie de faire plaisir et mes nouvelles habitudes de consommation a été l’objet d’une réelle réflexion. 

Au milieu d’un élan porté vers le tri, le désencombrement, l’envie de donner à chaque objet le maximum de vies possibles avant la poubelle et des achats moins fréquents et mieux choisis, les cadeaux de Noël ont soulevé milles et unes questions. Celle de bien choisir – exacerbée, celle de ne pas acheter des produits-services-objets à contre courant de mes valeurs, celle de participer malgré moi à l’accumulation mais celle aussi de recevoir (peut-être) des objets non désirés. 

Si je n’ai pas trouvé d’autre solution que la communication pour la partie « recevoir », je me suis attelée à réfléchir à celle la plus contingente à mes choix : « donner ». Que voulais-je offrir cette année ? Quels cadeaux pouvaient réconcilier mon envie d’une consommation plus juste à la frénésie d’achats qui va parfois de paire avec cette période ? Depuis novembre j’ai ainsi listé les pistes qui me semblaient le mieux s’accommoder de ce grand écart et pouvaient tout à la fois faire plaisir et créer un échange. Puis, les rassemblant pour cet article je me suis aperçue que celles qui n’offraient pas des objets dont je savais qu’ils feraient plaisir à coup sûr à la personne qui m’en avait parlé un jour à la volée avaient pour point commun d’offrir du temps partagé. J’ai conscience que cette envie m’est très personnelle et peut-être ne vous parlera pas autant qu’à moi.  C’est pourquoi si vous aussi vous peinez à faire vos cadeaux cette année et que vous ne trouvez pas dans cet article de pistes qui vous parlent, je vous invite à vous poser les questions sus-citées pour trouver des idées qui vous ressemblent.

Passer du temps avec mes proches, partager des activités aimées, prendre le temps de découvrir un domaine qui passionne une personne avec elle ou participer ensemble à un projet, voilà donc les cadeaux que j’avais envie de faire cette année. Je vous livre ainsi une courte liste qui en est saupoudrée, de façon claire et directe parfois, de façon plus détournée d’autres fois en espérant que cela pourra vous inspirer pour vos derniers cadeaux, faire naître de nouvelles réflexions et pourquoi pas vous donner l’élan nécessaire à créer de nouvelles traditions. 

Des cadeaux dont profiter ensemble

Expérience/cours-workshop/concert-spectacle/initiation/exposition

Apprendre une nouvelle technique, découvrir un peu plus un domaine qui le/la passionne, créer quelque chose sous le regard attentif d’un/e professeur/e, applaudir son artiste préféré, partager un petit bout de sa passion avec un/e proche… les cadeaux basés sur une expérience partagée ne manquent pas. Plus personnel peut-être, je range aussi dans cette catégorie les livres que l’on a aimé et plus encore lorsque c’est l’exemplaire original voire annoté que l’on glisse sous le sapin… avec l’espoir de pouvoir discuter à bâtons rompus dudit livre quelques semaines plus tard. Si vous avez opté pour une carte/bon/place de théâtre-concert, vous pouvez retrouver ce DIY pour leur donner un chouette et réutilisable emballage.

Une invitation à prendre du temps pour soi

Dans cette catégorie je range spontanément les cadeaux qui offrent une parenthèse hors du quotidien à celui/celle qui le reçoit comme peuvent le faire un rendez-vous pour un massage ou un soin esthétique. Peuvent s’y glisser aussi une carte de cinéma, une carte de musée, quelques cours dans le studio/salle de sport que la personne préfère ou encore du matériel nouveau pour son activité fétiche : des pelotes de laine pour qui tricote, un joli tissu pour qui coud, des toiles pour qui peint ou de jolis carnets pour qui adore écrire chaque jour quelques mots de son quotidien. Je trouve particulièrement doux d’offrir pour Noël de ces alibis qui permettent de prendre un peu plus souvent qu’on ne le fait à l’accoutumée du temps pour soi. 

Un cadeau qui rassemble

Une séance photo en couple ou en famille, un week-end dans une ville à (faire) découvrir ensemble ou une activité à faire en famille… vous pouvez choisir d’offrir un cadeau à partager et faire en groupe. Dans ces cas-là, j’essaie toujours de privilégier un cadre flexible pour que chacun se sente à l’aise de ne faire que les activités qui lui plaisent et que tout le monde passe ainsi un bon moment.

Des cadeaux qui ont du sens 

Soutenir un projet qui vous/lui est cher

Si vous avez connaissance d’un projet particulier, commun ou propre à la personne à qui vous voulez offrir quelque chose, vous pouvez décider pour Noël de vous y investir par un don d’argent mais également de temps. Venir donner un coup de main, participer à une démarche particulière, offrir vos compétences ou simplement accompagner, il est plein de façons de s’investir dans un projet et ainsi témoigner de votre envie de partager aussi ce qui tient à coeur à la personne. 

Soutenir des petits créateurs

Si aucune cause particulière ou artiste à soutenir ne vous vient spontanément à l’esprit, vous pouvez choisir d’essayer de faire certains de vos cadeaux chez de petits créateurs. En plus de soutenir et encourager une activité naissante, vous serez sûrs d’avoir un cadeau original et (peut-être) unique. Pour trouver quelques idées je vous conseille cet article de Laëtitia où sont listés 100 idées cadeaux trouvées chez de petits créateurs présents sur Etsy, la boutique de Camille qui écrit des mots doux sur de grandes affiches, celle de Fran illustratice au grand coeur et celle de Julie qui brode-tisse-lie jolis tissus et douces laines avec talent. 

Des cadeaux où l’on met beaucoup de soi-même  

Si j’ai pris cette habitude adolescente – époque où je n’avais pas les moyens d’offrir des cadeaux classiques – je prends toujours autant plaisir à penser, réaliser et offrir des cadeaux faits maison. Ce moment de préparation fait ainsi aujourd’hui partie à part entière de ce qui crée pour moi l’esprit de Noël – au moins autant que les chants, le sapin ou le thé épicé – et je l’attends avec impatience chaque année. Si l’on peut faire de nombreux cadeaux soi-même, je vous ai listé ceux qui me plaisent le plus à cette période.  

Un calendrier à mots doux

C’est l’un de mes cadeaux préférés et sûrement celui que je prends le plus plaisir à préparer. Le principe est assez simple : une liste de petits mots gentils écrits pour une personne. La forme et la présentation peuvent ensuite varier et le tout plus ou moins être accompagné de gourmandises. C’est typiquement le genre de cadeau où l’intention et la valeur sentimentale priment sur la valeur financière. J’aime ainsi faire des calendriers d’anecdotes, de souvenirs partagés, de choses que j’aime chez la personne, de mercis ou de clins d’oeils à découvrir au jour le jour. 

Un cadeau à manger (préparé avec amour)

La préparation des sablés de Noël le 23 décembre est un moment que j’attends chaque année avec impatience. Préparés en grandes quantités, ils accompagnent souvent tous nos petits-déjeuners, desserts et goûters de la semaine entre les fêtes de fin d’année. Voilà un cadeau par exemple qui n’a pas forcément besoin donc d’être au pied du sapin, c’est un cadeau pour tout le monde qui participe à créer Noël (au même titre que d’instaurer la règle de pancakes de Noël obligatoires pour le 25 matin avant d’ouvrir les cadeaux sous le sapin). Les recettes de gourmandises à offrir ne manquent pas mais je vous glisse 2 articles pour vous donner quelques idées si vous en manquez : ma recette de sablés de Noël sans gluten et ce chouette article de Carnets Parisiens avec 3 recettes de Noël à offrir.

Un cadeau fait maison

Outre les petits mots et les gâteaux, vous pouvez offrir quelque chose fait par vous même : un pull tricoté à la main, une broderie, des bougies faites maison, un tissage, une création en céramique, une peinture, un poème, une lettre, une chanson… Recevoir un cadeau fait par quelqu’un qu’on aime a toujours quelque chose de très spécial par le temps et l’attention qui y ont été consacrés. Pourquoi ne pas partager avec vos proches un peu de votre passion au moment des fêtes ? 

L’emballage des cadeaux

Choisir du papier cadeau issu de papier recyclé 

Abandonner le scotch

J’ai découvert l’existence d’une technique pour emballer les cadeaux sans scotch tout récemment et si cette économie pour la planète peut sembler bien petite je la trouve néanmoins valable et ludique. Et appliquée à l’échelle de tous les cadeaux offerts et emballés, l’impact est tout de suite bien plus grand ! Vous pouvez retrouver un tuto vidéo ici réalisé par Alli Cherry. 

Des contenants différents 

Boîte, tote-bag, tissu, pochon en coton, pot en verre, les alternatives utiles et réutilisables au papier cadeau ne manquent pas ! J’aime beaucoup l’idée que le contenant soit lui aussi choisi et pensé pour plaire à celui ou celle qui le recevra et mette en valeur le cadeau qu’il contient. Cadeau autour du cadeau, cette technique peut vous permettre de donner une seconde vie à des objets dont vous n’aviez peut-être pas l’utilité. Et qui sait peut-être que cette initiative sera adoptée par vos proches l’an prochain ? 

Récupérer les éléments d’emballage réutilisables 

Le papier cadeau laissé intact par la minutie de celui/celle qui ne les déchire jamais, les rubans, les décorations ou les contenants différents sus-cités, tous ces éléments peuvent connaître s’ils sont en bon état une deuxième vie ! Si tote-bag et pochons en cotons se voient un avenir tout tracé, d’autres petits éléments sont intéressants à garder ne serait-ce que pour refaire de chouettes emballage l’an prochain ou pour un futur cadeau.

J’espère que cet article vous a été utile et qu’il vous a donné quelques pistes pour vos derniers cadeaux. N’hésitez pas à partager en commentaires votre propre démarche vis-à-vis de ce grand écart entre consommation responsable et cadeaux, je serais vraiment heureuse de lire votre point de vue à ce sujet.

Et vous, de quoi avez-vous envie ce Noël ?

Laisser un commentaire - 56

Gaufres au citron sans gluten & coulis de nectarine au thé vert


Après les gaufres d’automne il y a deux ans – à la courge, à la fleur d’oranger – il était temps que je partage avec vous les secrets de mes gaufres d’été préférées parfumées au citron. Moelleuses et acidulées, elles se marient à merveille avec les fruits de cette saison préparés en confiture, en compote, en coulis ou simplement coupés frais. Les pancakes du dimanche ont ainsi cédé la place pour quelques semaines au gaufrier fumant et à l’art de mettre la juste quantité de pâte, ni trop ni pas assez, pour se prémunir des débordements comme des gaufres à trous trop grands. J‘aime ce rythme en parallèle qui suit le fil des saisons jusqu’en cuisine, substitue outils et habitudes et donne à chaque mois ses plats à retrouver, adorer puis délaisser pour faire place aux suivants ; retrouvés chaque année avec la même impatience. Alors j’espère qu’à votre tour ces gaufres au citron viendront régaler petits-déjeuners de fête comme goûters d’été, jusqu’à devenir – peut-être ? – pour vous aussi synonyme d’été 🌿

gAUFRES AU CITRON SANS GLUTEN | RECETTE

INGRédients

1.5 tasse de farine de riz
1 tasse de farine de maïs
1/2 sachet de levure chimique sans gluten 
1.5 tasse de lait d’amande
1 grosse cuillère à soupe de miel blond et liquide (acacia pour moi)
3 oeufs
Le zeste d’un citron
Le jus d’1/2 citron
0.5 tasse de purée d’amande blanche 

Préparation

1. Dans un saladier, mélanger les ingrédients secs – farines et levure chimique.

2. Dans deux autres saladiers, séparer les blancs des jaunes. Avec les jaunes rajouter le miel blond et le lait d’amande, mélanger le tout au fouet.

3. Avec les blancs, rajouter une pincée de sel et monter les blancs en neige.

4. Mélanger les farines au mélange lait-oeuf-miel. Bien mélanger puis rajouter la purée d’amande blanche, le jus et les zestes de citron.

6. Incorporer délicatement les blancs en neige au mélange.

7. Huiler un peu puis faire chauffer le gaufrier. Une fois bien chaud, verser une louche de pâte pour recouvrir complètement les grilles, fermer le gaufrier et laisser cuire jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée. Si votre gaufrier est muni d’un curseur vous indiquant le type de cuisson (peu cuit – bien cuit) préférez la position « bien cuit » avec cette pâte. Malgré tout elles n’en seront pas moins moelleuses !

COULIS DE NECTARINE AU THé VERT | recette

Ingrédients

nectarines
thé vert « l’oriental » de Coffea

préparation

1. Laver et couper les nectarines en morceaux grossiers puis les verser dans une casserole.

2. Ajouter du thé jusqu’à mi-hauteur des fruits et couvrir. Mettre à cuire sur feu doux. 

3. Une fois les fruits cuits, retirer du feu et laisser refroidir.

4. Mixer les fruits et les passer au tamis pour retirer les petites peaux et résidus. Le coulis est prêt. 

 

Et vous, COMMENT ACCOMPAGNEREZ-vous ces gaufres au citron ?

Laisser un commentaire - 9