Comment bien préparer ses TDs de prépa en PAES ?


PAES : Comment bien préparer ses TDs de prépa ? - Conseils - Astuces - Etudes - Miss Blemish

Crédit Photo : Unsplash

Trouver sa méthode de travail demande énormément de temps, de tâtonnements, d’ajustements et peut être source d’un immense stress dans des conditions telles qu’un concours où chacun travaille dans sa bulle sans pouvoir juger de son avancement par rapport à ses adversaires. Toute l’année de PAES j’ai apporté des changements à ma façon de procéder pour aboutir en fin de 2° semestre à une démarche que je jugeais performante. En vous la présentant, je ne prétends pas vous fournir LA méthode magique mais j’espère que vous trouverez dans ces conseils, si ce n’est votre « méthode parfaite et sur mesure » tout au moins de nouvelles pistes à explorer.

Vos TDs de prépas sont le moment clé de votre préparation au concours puisqu’ils vous permettent dans des conditions optimales (petit groupe, professeur d’université et non un chargé de TD pas toujours au fait de la réalité du concours, mise en situation, confrontation à des énoncés de types concours) d’approfondir votre compréhension et votre maîtrise du cours tout en vous donnant l’occasion de vous situer par rapport à vos adversaires. Mais pour profiter au mieux de cette opportunité sans la gâcher, encore faut-il savoir par quel bout prendre le problème.

Avoir appris le cours sur lequel portera la séance

Ainsi énoncée, cette règle tombe sous le sens mais elle est pourtant capitale. Les TDs de prépas ne sont pas là pour vous « apprendre de nouvelles choses » mais pour vous aider à mieux comprendre ce que vous avez déjà appris. En principe, vous n’êtes pas sensé « découvrir » autre chose que de petits détails susceptibles de vous avoir échappé en séance…

Lire le résumé de cours fourni par la prépa

La répartition des TDs est organisée de telle sorte qu’une séance ne prend place que deux à trois semaines après que le cours ait effectivement eu lieu. En principe vous l’avez donc appris il y a un moment. Prendre le temps de lire cette fiche aura alors deux avantages :

* Vous rafraîchir la mémoire et vous permettre de cibler les zones « oubliées » de votre cours.

* Vous permettre de mieux comprendre votre cours tout simplement en vous en présentant les notions de façon différente et éventuellement corriger une idée erronée que vous vous étiez faite de la notion développée dans le cours.

Réfléchir aux exercices de la séance

Cette étape n’est pas négociable. Le rythme des séances est tel que vous devez impérativement savoir de quoi on va vous parler : cela passe par l’apprentissage du cours d’une part et la préparation des exercices d’autre part. Suivre la correction, les explications et noter les remarques du professeur en même temps que vous ferez le comparatif avec votre travail personnel peut s’apparenter à une longue course intellectuelle de deux heures. Pour suivre le peloton, mieux vaut avoir pris la peine d’enfiler vos baskets.

Préparer ses exercices va :

* vous demander de revenir sur votre cours et de toujours mieux cibler les points problématiques

* vous permettre une réflexion sur les applications de ce qui n’a pour le moment jamais été autre chose que du par cœur

* vous aider à imprimer les connaissances et donc les acquérir définitivement (ce qui n’a pas de prix pour les révisions…)

 Noter vos réponses sur une feuille libre 

Et non pas sur l’énoncé. Ainsi vous garderez une trace de votre démarche de résolution de l’exercice proposé tout en conservant un énoncé propre et vierge de toute aide pour une séance de « re-travail » future. Si en séance avec la correction vos réponses ne sont pas celles qui étaient attendues, avoir le détail de votre raisonnement vous permettra de cibler le problème précisément et donc d’éradiquer cette erreur ! Il se peut de plus que vous n’arriviez pas à la trouver seul : dans ce cas, vous devez IMPERATIVEMENT prendre le temps de demander l’aide du professeur de TDs pour identifier la faille de votre raisonnement. Et encore une fois, seule la trace écrite de votre raisonnement pourra le lui permettre. Donc oubliez vos gommes ! On n’apprend jamais plus que de ses propres erreurs.

 Reporter les réponses trouvées lors de votre préparation personnelle au crayon à papier sur votre énoncé de TDs 

Le format QCM est propice à cette démarche : il vous suffit d’indiquer le ou les items justes selon vous (une flèche, une croix, un rond, soyez créatifs !). Du fait de la densité des séances, vous n’aurez pas le temps de jongler entre la relecture des détails de votre démarche et compréhension de celle explicitée dans la correction que vous devrez recopier simultanément. En ayant cet accès rapide à votre travail vous gagnerez donc en concentration sur la correction et les explications du prof : plus attentif, vous ne les comprendrez que mieux.

N.B : utilisez un code couleur pour indiquer les questions problématiques de chaque TD. Lorsque votre résultat est juste, effacez les marques au crayon et sinon indiquez la question pour pouvoir la retravailler en priorité par la suite (une flèche rouge triple épaisseur, ça marche bien)…

 Lister toutes vos questions 

Lors de la séance, je vous conseille de garder cette feuille sur votre table bien en vue : le professeur répondra certainement à une grande partie d’entre elles durant son exposé, vous pourrez ainsi consigner les réponses fournies directement (et éviter de les lui reposer par la suite par manque de concentration). Pour les autres, si vous les avez sous les yeux, vous pourrez les poser au moment le plus judicieux de la séance. De plus, en ayant ainsi les points qui vous posent problèmes bien en tête vous ne serez que plus attentifs à toutes les explications tournant autour d’eux qui seront données pendant la séance.

S’il reste des questions sans réponse à la fin de la séance, peu importe que vous soyez exténué et que vous ne vous sentiez pas le courage d’importuner le prof : vous ne devez pas partir sans avoir réglé tous les problèmes qui se posaient à vous sur ce cours. Le prof est là pour vous aider, c’est son métier, vous devez profiter de cette chance parce que c’est elle qui fera la différence entre celui qui aura « à peu près compris » et les autres.

 

N’hésitez pas à partager vous aussi vos astuces ! 

Laisser un commentaire - 0