Les sourires de la semaine #16


Les sourires de la semaine - Miss Blemish

Crédit photo : Unsplash

Une petite librairie où chiner des livres en anglais, un libraire jeune, sympa mais surtout passionné je crois qui met vos achats dans des sachets en papier brun et vous souhaite « une bonne lecture » avec un sourire. Banal et pourtant tellement rare et agréable… : I love my Blender, 36 rue du Temple, dans le 4°arrondissement de Paris

2 nouveaux livres donc : The perks of being a wallflower et To kill A Mockingbird.

Mon appartement envahi, dormir sur le « sofa » qui n’est autre que le lit que j’avais petite dans une ambiance d’auberge espagnole. Manger en équilibristes sur ma toute petite table, s’asseoir en tailleur faute d’avoir suffisamment de sièges à disposition. Camping sauvage en plein Paris.

Relire les 50 et seuls premiers items déjà choisis de ma liste « 100 choses à faire avant mes 25 ans » et s’apercevoir que certains items peuvent être cochés. Et tous réalisés avec ma meilleure amie, soit de la meilleure façon qui soit.

Revenge, une série dont j’avais entendu parler à sa sortie aux Etats-Unis et que je découvre avec sa diffusion sur TF1 (mercredi soir, deuxième partie de soirée). Les deux premiers épisodes ont je crois réussi à me rendre accro (ma curiosité me tuera).

Un Perrier siroté sur les buttes de Montmartre lorsque Paris semblait encore en proie à un été caniculaire en avril.

Des nouveaux vernis, une couleur par ongle pour se rendre « bien compte ». Avoir 13 ans le temps d’une soirée.

Manger en terrasse, le soir, comme si c’était l’été, sur une petite place. Etre avec des amis, rire sans pouvoir s’arrêter, raconter n’importe quoi, se laisser emporter par l’ivresse des vacances enfin là.

Prendre place au comptoir, regarder la pluie tomber sur le boulevard Saint Germain, boire un Mocha en lisant un livre. Une heure hors du temps et certainement la plus agréable de la semaine.

Pique-Nique dans le jardin des Plantes, juste avant une présentation d’article. Profiter du soleil.

Manger dans un petit indien avec une amie, rattraper en une soirée les potins des quelques mois écoulés.

Dormir le matin. Veiller tard le soir. Vouloir tout faire, tout voir, tout redécouvrir, maintenant.

Acheter du thé, se laisser conseiller et gentiment embobiner par le vendeur, après tout, il est mignon. Il le sait. Sourire, glisser « Passez une bonne journée ! » et sortir.

La crème LAINO pro intense à la cire d’abeille qui sent diablement bon et qui a rendu à mes mains plus qu’abîmées figure humaine. Une crème pour le corps à la mûre et à la violette : en un mot, amour absolu.

Faire de shopping. Un petit goût de liberté.

Rentrer dans un pantalon en taille 36. Peu importe que ce soit parce qu’il taille grand, toutes les raisons de se réjouir, aussi futiles et factices soient-elles, sont belles.

Enfin, je crois.

0 Laisser un commentaire - 0