Dans les cheveux d’Anna


Anna. La lumière pâle filtre à travers les rideaux de lin. Les rayons affranchis des persiennes viennent chatouiller ses paupières bleutées encore closes. Dehors, la rumeur de l’été engourdi sous la rosée fraîche monte. Bientôt il ne restera plus rien de cette douce quiétude offerte par les premiers instants de L’Aurore.

Anna. Sous les draps blancs je devine son corps encore pressé contre le mien. Sa peau diaphane, mouchetée d’un brun-roux clair apparait plus douce et blanche dans cette clarté qui se refuse qu’hier sur les quais sous la Lune où elle était si belle.

Anna. Ma main court sur son bras comme nos pas sous la pluie battante. Je brûle de la réveiller comme je savoure chaque instant volé à son sommeil. Ses joues sont encore rosies de la veille et ses cheveux défaits. Taquins ils chatouillent mon cou mais rien en moi ne souhaite se soustraire à la douce et rieuse caresse.

Anna. Je la regarde dormir sachant qu’elle va partir. Elle appartient à l’ailleurs et à d’autres mains. Dans son regard d’eau je sais qu’elle y retournera malgré tout ce qu’elle n’y trouve pas.  Mon coeur se serre, son parfum le dénoue. Il flotte autour d’elle toujours cette odeur de miel. Je passe mes doigts sur les cheveux roux et fins qui essaiment sa nuque. Je voudrais l’embrasser mais je ne peux pas. À cet instant où elle dort encore c’est comme si j’etais à elle, et elle à moi.

Anna…

Anna - Miss Blemish

Crédit photo : cestaccessoire.tumblr.com

0 Laisser un commentaire - 0