Les Boréales – Yellow Sunshine : Le cheesecake d’été au citron


Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

Deux ans. J’ai le visage rond, un carré court et blond, un sourire d’enfant et cette intonation touchante que l’on connaît aux tous petits qui n’ont pas encore choisi entre mots d’adultes et gazouillis. Je ne sais pas encore bien souffler les bougies, ma bouche fait des bulles et l’on dirait plus que j’essaye d’amuser un plus petit encore que moi que de faire vaciller jusqu’à flancher les minces flammes dansantes que je regarde comme une énigme – intriguée et émerveillée. Mon père dont seule la voix a été sauvée sur la bande rit d’un « heureusement que l’on a pris des petites pièces ». Pourtant, sur leurs gâteaux aussi – à papa, à maman – il y a des bougies qu’ils me laisseront tenter jusqu’au succès de souffler.

Le gâteau d’anniversaire a toujours eu cette importance particulière. Il a connu bien des cycles, des répétitions et des fixettes aux faux airs d’évidence comme si en changer eu été trahir une vérité. Ses transitions – abandonnant l’un, adoptant l’autre – ont toujours coïncidé avec un déménagement. Comme la nécessité de faire évoluer ces rituels, cette joyeuse routine, auxquels petite j’étais tant attachée. Le temps a apporté cette confiance, ce goût pour la nouveauté, cette capacité au « oui » fermant la porte au « non » peureux, mais à l’heure où ce gâteau prend toute la place, il n’en était pas ainsi et peut-être étais-ce ce qui me raccrochait le plus à mon âge et à l’enfance ce besoin de repères stables – jusqu’au gâteau d’anniversaire – autour desquels grandir et évoluer, sans souci de savoir si mon socle pourrait se voir détruit, changé.

Alors aujourd’hui je vous livre la recette de mes anniversaires des années parfumées et ensoleillées du sud, un cheesecake au citron, qui aussi simple soit-il à cuisiner reste – indétrônable – l’un de mes desserts préférés.

Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

Ce cheesecake, c’est bien simple, c’est un amour de cheesecake. Un pas bien comme les New-Yorkais, un dont la crème ne s’effrite pas ni ne colle à la cuillère à chaque bouchée. Celui-ci, c’est un cheesecake d’été. Il se mange frais et fond dans la bouche, il est léger, sucré et acidulé. Et ça a toujours un petit goût d’avant à la première bouchée.

Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

Ingrédients

200g de biscuits thé
75g de beurre doux
3 beaux citrons (non traités de préférence)
400g de faisselle Rians
200g de lait concentré sucré
3 feuilles de gélatine

Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

Préparation

1. Écrasez finement les biscuits thé et mélangez les au beurre légèrement fondu.

2. Tassez le mélange aux biscuits dans le fond du moule avec le fond d’un verre.

3. Faites ramollir la gélatine dans un grand bol d’eau.

4. Lavez et brossez les citrons puis récupérez leurs zestes puis leur jus. 

5. Faites chauffez le jus des citrons.

6. Essorez la gélatine puis plongez la dans le jus de citron bouillant. Mélangez énergiquement puis laisser tiédir.

7. Fouettez énergiquement la faisselle Rians puis ajoutez le zeste et le jus des citrons.

8. Incorporez le lait concentré sans arrêter de mélanger.

9. Versez le tout dans le moule contenant les biscuits thé et réservez au réfrigérateur 12h.

10. Décorez votre gâteau de fines tranches de citron.

– Ma technique pour que votre cheesecake soit facile à démouler –

Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

Vous pouvez le servir seul ou avec une ribambelle de fruits frais – j’adore lui associer mangue et framboises – ou encore un coulis de fruits rouges.

J’espère que vous vous régalerez !

Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

* Je ne comprenais pas bien pourquoi, dès l’instant où j’avais arrêté mon choix sur ce gâteau qui nous a tant régalés enfants – pour ma recette jaune – c’est une mise en scène avec un cactus qui a immédiatement flashé. Et puis aujourd’hui, en faisant la vaisselle – haut lieu de réflexion ex-aequo avec le brossage de dents – j’ai compris : citron-sel-téquila. Et téquila = cactus. Les détours qu’aime à prendre mon cerveau me laissent parfois dubitative et ébahie.

Et vous, quels ont été vos gâteaux d’anniversaire préférés ?

9 Laisser un commentaire - 9