Fragments | Pardonner


l'attente terrible - Miss Blemish

Je me pardonne. Mon image, mon reflet et même ce petit air-là. Je me pardonne l’obstination, l’espoir battant, les justifications, les maladresses et la bêtise parfois. Je me pardonne l’échec, la peine, la sidération, l’humiliation, la persévérance, la peur, l’empressement, le manque, les pensées toutes tournées vers lui, la paralysie. Je me pardonne l’errance, l’hiver, les mots en trop et la colère. Oh toi d’hier, je te serre si fort contre moi. Merci pour la vulnérabilité. Merci pour la candeur et cette foi inébranlable qui t’anime parfois. Si ces histoires peuplent nos imaginaires, elles nous découvrent face à elles toujours débutants. Merci d’avoir tremblé comme hier adolescente malgré les années qui ont passé. Tout est pardonné. 

me soutenir sur Patreon

0 Laisser un commentaire - 0