Experimental noodles


Experimental noodles - Recette - Miss Blemish

Pour avoir été longtemps une frileuse de la nouveauté culinaire, je m’essaie ces derniers temps à plein de cuisines jusqu’alors considérées avec méfiance, que ce soit au restaurant ou dans ma cuisine. Je dois remercier mon amie Florence qui a initié ce mouvement vers des saveurs nouvelles en m’invitant plusieurs fois dans de petits restaurants proposant des plats venus d’ailleurs que je ne connaissais pas jusque là. Et une bonne surprise en suivant une autre, je me suis prise au jeu de la curiosité culinaire (dernière tuerie en date : une pitta aux falafels d’un petit vendeur ambulant samedi soir)(je ne peux que vous conseiller de sauter le pas et de tester la cuisine libanaise, cet aperçu m’a donné envie de goûter à TOUT). Je suis ainsi récemment devenue une fanatique de la cuisine asiatique. Coréen, thaïlandais, japonnais, chinois, j’admire leur façon de cuisiner légumes et viandes pour un résultat toujours savoureux. Souvent sans une once de gras (hormis les beignets, nems et autres plats frits bien connus), ils arrivent à faire des légumes une gourmandise et non plus seulement quelque chose que l’on mange « parce que c’est bon à la santé » à l’aide d’épices et d’une cuisson particulière. Mariant goûts et couleurs, les yeux se régalent autant que les papilles et tout ceci sans menacer en rien la balance. 

Post partiels oblige et révisions ayant rimé une fois de plus avec compensation (par la nourriture, McDo en particulier), j’essaie de reprendre une alimentation (et de façon plus général un mode de vie) plus équilibré(s). Petites salades, soupes, plats uniques et complets, je profite d’avoir à nouveau un peu plus de temps pour me remettre à cuisiner et vous faire profiter des petites recettes que j’ai aimé. Un seul mot d’ordre : des plats savoureux, équilibrés et RAPIDES à préparer (la seule condition qui puisse permettre une survie de plus de quelques jours à cette bonne résolution). Hier soir donc, je me suis essayé à la soupe de noodles maison. Facile, rapide à préparer (si mettre des pâtes dans de l’eau et lancer un chrono peut être appelé une « préparation »), très bon, nourrissant sans être ni lourd, ni gras, j’ai beaucoup aimé ce mélange de saveurs de boeuf/porc/nouilles et tortellinis. Eh oui, des pâtes italiennes dans un bouillon sensé être d’inspiration asiatique ! C’est certainement ce qui me plaît le plus dans cette petite recette toute bête, ce détournement de ce que je ne connaissais qu’accompagné de sauce tomate, grillé sous la mozzarella et mangé avec une salade verte. Là, ces tortellinis au jambon de parme et parmesan étaient parfaitement dans le ton des raviolis au porc chinois/japonais. Les nouilles et le bouillon pour couverture, leur origine italienne était oubliée, mariage réussi ! 

Experimental noodles - Recette - Miss Blemish

Ingrédients

Pour 1 personne (à multiplier par le nombre de convives)

Environ 1L d’eau (la cuisson est longue, environ 50% s’évapore)

1/2 bouillon goût « Pot au feu » (= boeuf)

40 g de nouilles « noodles » à base de blé

50 g de tortellinis jambon de parme + parmesan

Recette

Porter l’eau à ébullition avec le 1/2 bouillon de boeuf.

Ajouter les tortellinis. Regarder l’heure et compter le temps de cuisson indiqué sur le paquet de pâtes.

5 minutes avant la fin de la cuisson des tortellinis, rajouter les noodles au mélange. Laisser cuire.

Servir dans un bol. Dégainer les baguettes.

Se régaler

Experimental noodles - Recette - Miss Blemish

0 Laisser un commentaire - 0