Continuer à bien manger quand nous ne serons plus confinés


Continuer à bien manger quand nous ne serons plus confinés - Batch cooking mode d'emploi Miss Blemish

 

Partout dans le monde, le confinement a rebattu les cartes de notre rapport à l’alimentation. Les restaurants fermés, le temps désormais disponible et la crainte de la pénurie qui a été au cœur de ses premières semaines nous a obligés à prendre en charge ce que nous négligions parfois et sous-traitions bien souvent. La farine est devenue denrée d’exception et la confection de pain maison un must. 

Le déconfinement qui va s’ouvrir ne va pas rimer immédiatement avec le retour à nos habitudes d’avant : le télétravail est annoncé comme nouvelle norme pour encore un temps et sur place les restaurants d’entreprise sont nombreux à rester fermés. Surtout je ne suis pas sûre qu’après avoir pu profiter de plats faits maison nous soyons enchantés de revenir aux plats insipides de cantine. Seulement le temps va à nouveau se raréfier. C’est là que le batch cooking peut vous aider. 

Le batch cooking, quesako ?

Le batch cooking est une méthode d’organisation qui consiste à préparer plusieurs repas lors d’une même session cuisine afin d’ensuite ne plus avoir à cuisiner pendant plusieurs jours. Selon le nombre de personnes qui composent votre foyer et selon vos besoins (1, 2 ou 3 repas quotidiens à préparer) vous pouvez répartir ces sessions différemment en choisissant de tout préparer en une seule ou en plusieurs sessions.

On me pose souvent la question : « comment fais-tu pour réussir à concilier toutes tes activités ? » et je crois bien que le batch cooking est mon principal allié. Ne plus avoir à cuisiner chaque soir c’est beaucoup de temps libéré au quotidien pour faire tout autre chose. 

Alors comment vous lancer ?

Pour la mise en place des changements il y a le plus souvent deux écoles : tout d’un coup ou étape par étape. Je sais pour ma part que c’est la seconde approche qui me convient et c’est de cette manière que j’ai adopté le batch cooking : progressivement. J’ai commencé par préparer à l’avance mes repas du midi, fatiguée de l’offre restreinte des boulangeries/supermarchés/sandwicheries qui entouraient l’université. Après quelques mois d’essais/erreurs, de semaines où je préparais à l’avance et d’autres non, l’habitude s’est installée et forte de ses avantages, elle a rapidement concerné tous les repas de ma semaine de travail.

Si comme moi vous faites partie de ceux qui adoptent les changements une étape à la fois, vous pouvez aider la transition en vous concentrant d’abord sur 1 seul des 3 repas de la journée et préparer pour celui-ci une recette très simple le dimanche soir en même temps que vous préparez le repas habituel. Une soupe, plusieurs tartes salées, la cuisson d’une grande quantité de céréales/légumineuses à laquelle vous ajouterez quelques crudités au moment de servir, choisissez quelque chose de simple et de peu contraignant pour vous. À l’inverse, choisissez pour commencer le repas dont la préparation vous pèse le plus au quotidien afin de profiter tout de suite des bénéfices de la technique.

J’ai écrit beaucoup d’articles ces dernières années pour guider vos premiers pas en batch cooking dans lesquels vous trouverez tout le nécessaire pour vous lancer sereinement dans votre première session : 

Les bases : Mieux manger au quotidien le batch cooking

La préparation d’une semaine de menus expliquée étape par étape : 1 semaine dans mon assiette

Des recettes alliées : les currysbols d’été à l’avocat 

Continuer à bien manger quand nous ne serons plus confinés - Batch cooking mode d'emploi Miss Blemish

Pour aller plus loin, mon livre Batch cooking mode d’emploi

Maintenant que vous en connaissez l’histoire, il était temps que je vous présente ce que vous pourrez trouver dans les 216 pages de mon livre, Batch Cooking mode d’emploi. 

Dans ce livre j’ai voulu aborder la technique sous un angle différent et complémentaire de celui adopté dans les ouvrages déjà publiés. Plutôt qu’un livre centré sur des semaines types et des séances guidées pas à pas, je voulais écrire un livre qui permette à ses lecteurs.rices de s’approprier la technique et d’être ainsi complètement indépendants. 

Il est construit en 3 parties : la 1ère – la plus importante à mes yeux – est dédiée à la technique en elle-même. J’y explique tout ce qu’il est nécessaire de savoir pour adopter cette pratique et se lancer sereinement. L’idée de cette partie est de vous donner toutes les clés pour que vous puissiez adapter la technique à vos besoins et ainsi créer les séances hebdomadaires qui vous correspondent avec les recettes de votre choix. En un mot, cette partie est placée sous le signe de l’autonomie. 

La seconde rassemble mes recettes sucrées et salées du quotidien. Il s’agit d’un répertoire de recettes végétariennes de base pour que ce livre puisse également être celui que l’on offre à ses proches désemparés par notre régime alimentaire particulier.

La troisième et dernière partie suit les 4 saisons en proposant pour chaque : une semaine type, des recettes ainsi que des inspirations de saison. Vous pourrez ainsi y retrouver un repas de Noël végétarien prêt en 2 heures top chrono, des idées pour un pique nique d’été végétarien ou encore un brunch entre amis au printemps. 

Enfin j’ai voulu ce livre inclusif, engagé et féministe : si ces valeurs ne sont pas le sujet du livre, elles en sont un fil rouge, présentes tout au long en filigrane. 

Vous pourrez à nouveau vous le procurer dès la réouverture de vos librairies indépendantes préférées. Nombreuses sont celles qui s’organisent pour mettre en place des sortes de « drive des livres ». Vous pouvez également le retrouver sur le site internet de ma maison d’édition. Il est vendu au prix de 19,95 €. 

Continuer à bien manger quand nous ne serons plus confinés - Batch cooking mode d'emploi Miss Blemish

Vous avez déjà tenté une séance de batch cooking ? Comment s’est-elle passée ? A quels obstacles vous êtes vous confrontés ? 

7 Laisser un commentaire - 7