Printemps

Bol complet poulet guacamole et riz provençal


Bol complet poulet guacamole et riz provençal 1

J’aime cette période qui s’ouvre une nouvelle fois devant moi, ce creux qui n’en a rien – de creux et de rien – laissé derrière par la dernière vague retirée au loin. « En creux » après la production furieuse et ordonnée – d’abord, ensuite, enfin – petits 1, 2, 3 – « en creux » comme tout l’alentour libre d’objectifs immédiats et concrets dans la respiration laissée à la créativité pour la réinventer. Découvrir – (re)découvrir – des mots nouveaux, retourner au cinéma, se balader dans de nouveaux endroits, boire des smoothies, écouter de la musique, reprendre la lecture de ce livre abandonné, goûter à une multitude de « pourquoi pas ? » du bout des doigts et se laisser le temps d’être indécise quand à ce « celui-là » dans lequel – bientôt – on se lancera. M’accorder la lenteur au moment de chercher les bons mots, de respirer et des heures passées en cuisine à inventer, combiner, composer, associer saveurs et couleurs pour des repas simples et complets, mes préférés.

Parmi les douces découvertes en cuisine des jours qui viennent de passer il y a notamment ce bol extrêmement rapide à préparer, entièrement composé d’ingrédients à indice glycémique bas et en plus d’être délicieux étonnamment rassasiant. Une recette parfaite si vous n’avez pas eu le temps de préparer votre repas à l’avance et que j’ai tant aimée que je ne pouvais que la partager avec vous !  

Bol complet poulet guacamole et riz provençal 3

 

Ingrédients

Aiguillettes de poulet
400g de riz complet
250g de tomates cerises
1 avocat
2 c.à.c d’epices à guacamole olden paso
Huile d’olive
1 échalote
3 gousses d’ail
Des herbes de Provence
Sel poivre

 

Bol complet poulet guacamole et riz provençal 2

 

Préparation

 

1. Porter de l’eau à ébullition puis y verser le riz complet. Suivre les indications de cuisson présentes sur le sachet de riz.

2. Mettre une poêle sur feu doux. Saler le fond. Déposer les aiguillettes de poulet rincées à l’eau froide et couvrir à l’aide d’un couvercle. Cette cuisson douce et sans corps gras permet de garder le moelleux du poulet.

3. Couper l’avocat en petits morceaux. S’il est suffisamment mûr, l’écraser à la fourchette. Sinon utiliser un mixeur à soupe. Ajouter les épices à guacamole, mélanger puis réserver.

4. Une fois les aiguillettes cuites les réserver.

5. Dans une poêle, verser de l’huile d’olive et la faire chauffer sur feu moyen. Ajouter une fois l’huile d’olive chaude l’échalote émincée et l’ail écrasé.

6. Déposer dans la poêle – la chair contre la poêle et la peau vers nous – les tomates cerises coupées en deux. Laisser mijoter. Ajouter le sel, le poivre et les herbes de Provence.

7. Égoutter le riz et le verser dans la poêle avec les tomates une fois celles-ci cuites. Toujours sur feu moyen mélanger riz et tomates jusqu’à ce que le riz soit imbibé de leur parfum.

8. Dans un bol, verser du riz provençal, deux aiguillettes de poulet et une à deux cuillères à soupe de guacamole. Servir immédiatement. Bon appétit !

Bol complet poulet guacamole et riz provençal 4

Et vous quelles sont vos recettes complètes fétiches ?

 

Laisser un commentaire - 11

Le cheesecake pamplemousse x framboises


Cheesecake pamplemousse x framboises - Cuisine sucrée - Recette - yummy - lifestyle - Miss Blemish

S’il est une chose qui me rend heureuse plus que tout ces derniers temps – en plus des glaces et du beau temps – c’est le retour des jolis fruits d’été sur les étals de marché. Si je résiste encore un peu à certains d’entre eux, ce week-end j’ai craqué pour ces jolies framboises. Mon excuse est toute trouvée, les framboises sont – sans le moindre doute – l’un de mes fruits préférés et dans mes meilleurs souvenirs gourmands se trouvent presqu’en tête framboisiers et jolies tartelettes.

Mes jolies framboises kidnappées, j’ai investi la cuisine avec l’envie de donner une version rose et parfumée – le pamplemousse à la place du citron – à mon cheesecake d’été. Dans cette version que je voulais toute douce et légère, le goût du pamplemousse se fait très très discret et laisse toute la place à la saveur acidulée des framboises que la présence de lait concentré sucré adoucit. J’aime beaucoup cet équilibre entre acide et sucré qui se fait dans ce dessert sans pour autant perdre en fraîcheur et en légèreté. Avec les framboises j’ai souvent eu la sensation qu’il fallait choisir entre une légèreté trop acide ou une saveur écrasée. Je suis donc extrêmement contente d’avoir trouvé – enfin ! – un dessert qui permette de les manger crues sans dénaturer leur goût ni nous faire grimacer !

Cheesecake pamplemousse x framboises - Cuisine sucrée - Recette - yummy - lifestyle - Miss Blemish

Le cheesecake Pamplemousse x Framboises, recette !

Ingrédients

200g de biscuits thé 
75g de beurre doux 
1 beau pamplemousse (non traité de préférence)
400g de faisselle Rians
200g de lait concentré sucré
3 feuilles de gélatine

Optionnel – Quelques gouttes de colorant alimentaire rouge et jaune

Préparation

  1. Écraser finement les biscuits thé et les mélanger au beurre légèrement fondu
  2. Tasser le mélange aux biscuits dans le fond du moule avec le fond d’un verre
  3. Faire ramollir la gélatine dans un grand bol d’eau
  4. Presser le pamplemousse pour récupérer son jus
  5. Faire chauffez le jus de pamplemousse
  6. Essorer la gélatine puis la plonger dans le jus de pamplemousse bouillant. Mélanger énergiquement puis laisser tiédir
  7. Fouetter énergiquement la faisselle Rians puis ajouter le mélange jus de pamplemousse – gélatine
  8. Incorporer le lait concentré sans arrêter de mélanger
  9. Verser le tout dans le moule contenant les biscuits thé et réservez au réfrigérateur 12h au minimum
  10. Décorer votre gâteau de framboises

Pour que votre gâteau soit facile à démouler et transférer dans un joli plat

Avant de commencer à préparer mon gâteau, je prends une grande plaque de cuisson que je recouvre d’une feuille d’aluminium. Ensuite je dépose le cercle sans le fond de mon plat à fond amovible. Ainsi, le fond de mon plat devient la feuille d’aluminium. Une fois cette première étape terminée, je reprends la préparation de mon gâteau normalement (en veillant à ce que mon cercle à pâtisserie soit en position fermée – c’est-à-dire avec le plus petit diamètre).

Après la réfrigération, le gâteau prêt à être dégusté, je passe une lame de couteau entre le cercle et le gâteau pour commencer à le décoller des parois du cercle avant d’ouvrir celui-ci. J’ouvre ensuite délicatement mon cercle à pâtisserie et le sépare du gâteau. Je prépare le plat dans lequel je souhaite mettre mon gâteau, puis je le pose dessus grâce à la feuille d’aluminium. Une fois dans le plat, je déchire les bords ma feuille d’aluminium. Lorsqu’il ne reste plus de l’aluminium que sa partie sous le gâteau, je le fais glisse en passant une spatule ou ma main dessous et récupère l’aluminium resté.

Votre gâteau n’est pas cassé et joliment présenté !

Cheesecake pamplemousse x framboises - Cuisine sucrée - Recette - yummy - lifestyle - Miss BlemishCheesecake pamplemousse framboises 6Cheesecake pamplemousse x framboises - Cuisine sucrée - Recette - yummy - lifestyle - Miss BlemishCheesecake pamplemousse x framboises - Cuisine sucrée - Recette - yummy - lifestyle - Miss BlemishCheesecake pamplemousse x framboises - Cuisine sucrée - Recette - yummy - lifestyle - Miss BlemishCheesecake pamplemousse x framboises - Cuisine sucrée - Recette - yummy - lifestyle - Miss BlemishCheesecake pamplemousse x framboises - Cuisine sucrée - Recette - yummy - lifestyle - Miss Blemish

Le joli plat mauve utilisé sur ces photos vient de chez House Doctor & je l’ai trouvé dans la jolie boutique L’oeil du Jour à Beaugrenelle

Laisser un commentaire - 7

Les Boréales – Yellow Sunshine : Le cheesecake d’été au citron


Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

Deux ans. J’ai le visage rond, un carré court et blond, un sourire d’enfant et cette intonation touchante que l’on connaît aux tous petits qui n’ont pas encore choisi entre mots d’adultes et gazouillis. Je ne sais pas encore bien souffler les bougies, ma bouche fait des bulles et l’on dirait plus que j’essaye d’amuser un plus petit encore que moi que de faire vaciller jusqu’à flancher les minces flammes dansantes que je regarde comme une énigme – intriguée et émerveillée. Mon père dont seule la voix a été sauvée sur la bande rit d’un « heureusement que l’on a pris des petites pièces ». Pourtant, sur leurs gâteaux aussi – à papa, à maman – il y a des bougies qu’ils me laisseront tenter jusqu’au succès de souffler.

Le gâteau d’anniversaire a toujours eu cette importance particulière. Il a connu bien des cycles, des répétitions et des fixettes aux faux airs d’évidence comme si en changer eu été trahir une vérité. Ses transitions – abandonnant l’un, adoptant l’autre – ont toujours coïncidé avec un déménagement. Comme la nécessité de faire évoluer ces rituels, cette joyeuse routine, auxquels petite j’étais tant attachée. Le temps a apporté cette confiance, ce goût pour la nouveauté, cette capacité au « oui » fermant la porte au « non » peureux, mais à l’heure où ce gâteau prend toute la place, il n’en était pas ainsi et peut-être étais-ce ce qui me raccrochait le plus à mon âge et à l’enfance ce besoin de repères stables – jusqu’au gâteau d’anniversaire – autour desquels grandir et évoluer, sans souci de savoir si mon socle pourrait se voir détruit, changé.

Alors aujourd’hui je vous livre la recette de mes anniversaires des années parfumées et ensoleillées du sud, un cheesecake au citron, qui aussi simple soit-il à cuisiner reste – indétrônable – l’un de mes desserts préférés.

Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

Ce cheesecake, c’est bien simple, c’est un amour de cheesecake. Un pas bien comme les New-Yorkais, un dont la crème ne s’effrite pas ni ne colle à la cuillère à chaque bouchée. Celui-ci, c’est un cheesecake d’été. Il se mange frais et fond dans la bouche, il est léger, sucré et acidulé. Et ça a toujours un petit goût d’avant à la première bouchée.

Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

Ingrédients

200g de biscuits thé
75g de beurre doux
3 beaux citrons (non traités de préférence)
400g de faisselle Rians
200g de lait concentré sucré
3 feuilles de gélatine

Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

Préparation

1. Écrasez finement les biscuits thé et mélangez les au beurre légèrement fondu.

2. Tassez le mélange aux biscuits dans le fond du moule avec le fond d’un verre.

3. Faites ramollir la gélatine dans un grand bol d’eau.

4. Lavez et brossez les citrons puis récupérez leurs zestes puis leur jus. 

5. Faites chauffez le jus des citrons.

6. Essorez la gélatine puis plongez la dans le jus de citron bouillant. Mélangez énergiquement puis laisser tiédir.

7. Fouettez énergiquement la faisselle Rians puis ajoutez le zeste et le jus des citrons.

8. Incorporez le lait concentré sans arrêter de mélanger.

9. Versez le tout dans le moule contenant les biscuits thé et réservez au réfrigérateur 12h.

10. Décorez votre gâteau de fines tranches de citron.

– Ma technique pour que votre cheesecake soit facile à démouler –

Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

Vous pouvez le servir seul ou avec une ribambelle de fruits frais – j’adore lui associer mangue et framboises – ou encore un coulis de fruits rouges.

J’espère que vous vous régalerez !

Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

* Je ne comprenais pas bien pourquoi, dès l’instant où j’avais arrêté mon choix sur ce gâteau qui nous a tant régalés enfants – pour ma recette jaune – c’est une mise en scène avec un cactus qui a immédiatement flashé. Et puis aujourd’hui, en faisant la vaisselle – haut lieu de réflexion ex-aequo avec le brossage de dents – j’ai compris : citron-sel-téquila. Et téquila = cactus. Les détours qu’aime à prendre mon cerveau me laissent parfois dubitative et ébahie.

Et vous, quels ont été vos gâteaux d’anniversaire préférés ?

Laisser un commentaire - 9