CUISINER

Gâteau au yaourt sans gluten (avec du citron vert et de la fleur d’oranger dedans)


Gâteau au yaourt sans gluten (avec du citron vert et de la fleur d'oranger dedans) - Miss Blemish

Cocoon en fond sonore et fenêtres ouvertes sur le gris, j’ai retrouvé ce dimanche le plaisir des week-ends lents émaillés de pluie qui papillonnent entre les draps froissés. Le plaisir de faire durer mon thé toute la matinée, de lire et d’écrire en pointillés, de cuisiner à dix heures le gâteau moelleux qui nous attendra après la balade du dimanche à dix-sept heures laissant l’appartement se parfumer toutes portes ouvertes de la douceur sucrée des derniers citrons de l’été. J’ai retrouvé le plaisir de raconter une histoire sur la toile blanche de mes cartons plume, de monter et descendre de l’escabeau, de serrer fort contre moi mon appareil photo. Le plaisir du temps qui se partage un peu mieux, qui perd l’exclusivité que réclament les grands projets pour papillonner plus librement d’une activité à l’autre.

Ce gâteau est une vraie petite merveille : préparé en 5 minutes, cuit en 25, il est de toutes mes recettes sans gluten celui dont on ne peut pas un instant deviner que c’est le cas. Moelleux et léger, sa texture mime points pour points celle d’un gâteau au yaourt à la farine de blé et au lait de vache alors qu’il ne contient ni l’un ni l’autre. Mieux, alors même qu’il en est pour une part composé, il ne prend absolument pas l’arôme de l’huile qui participe à la recette contrairement à bien des gâteaux alternatifs. Vous l’avez compris, c’est mon grand chouchou du moment ! J’espère qu’il vous régalera et participera à créer ce prolongement d’été que j’aime tant offrir à septembre de goûters et petits déjeuners moelleux et parfumés…

Gâteau au yaourt sans gluten (avec du citron vert et de la fleur d'oranger dedans) - Miss Blemish

gâteau au yaourt sans gluten | La recette

Ingrédients

3 oeufs
1 yaourt au soja
1 pot de sucre roux non raffiné
1 pot d’huile (j’utilise de l’isio 4)
2.5 pots de farine de riz
3 c.à.s d’eau de fleur d’oranger
Le jus d’un petit citron vert
1/2 c.à.c de bicarbonate
1/2 c.à.c de levure chimique

Gâteau au yaourt sans gluten (avec du citron vert et de la fleur d'oranger dedans) - Miss Blemish

Préparation

1. Faire préchauffer le four à 150°C chaleur tournante

2. Ajouter les ingrédients uns à uns dans l’ordre cité en mélangeant au fouet entre chaque ajout.

3. Verser la pâte dans un moule recouvert de papier sulfurisé.

4. Enfourner 25 minutes

5. À la sortie du four, courvrir d’un torchon propre et d’un saladier pour garder toute l’humidité et le moelleux du gâteau

6. Manger tiède ou froid (avec une boule de glace au yaourt

Gâteau au yaourt sans gluten (avec du citron vert et de la fleur d'oranger dedans) - Miss BlemishGâteau au yaourt sans gluten (avec du citron vert et de la fleur d'oranger dedans) - Miss Blemish

Et vous, quelle est votre douceur préférée en ce moment pour le goûter ?

Laisser un commentaire - 9

Pique-nique | La très chouette salade d’aubergines grillées


Pique-nique | La très chouette salade d'aubergines grillées - Slow lifestyle - Miss Blemish

Le plaisir de pique-niquer tout au bord de la seine dans l’herbe ou sur les pavés les semaines d’été travaillées est une constante d’années en années que je me surprends à attendre toujours impatiemment. À Paris où tout va toujours un peu trop vite et où se soustraire à la tension latente n’est pas toujours aisé – même en vacances, même sans deadlines à honorer – la douceur de ces soirées et des milles autres petits bonheurs propres à Paris en août apporte un contraste qui me fait toujours regarder et apprécier la ville sous un jour nouveau. Même si j’adore ma rue pleine de vie aux allées et venues rythmées par les livraisons de ses traiteurs, primeurs, bouchers, fleuristes ou poissonniers comme par les sonneries des écoles alentour, il y a une vraie douceur à la découvrir presque désertée chaque matin d’été. Et à vivre Paris (presque) au ralenti.

S’il y a quelques mois j’étais encore certaine de vouloir rester ici pour longtemps, je me pose ces temps-ci de plus en plus la question de l’impact de cette vie menée tambour battant. Je me sens tiraillée entre ces milles inconnues que je sais ne pas pouvoir anticiper, les opportunités plus nombreuses, plus faciles à saisir et combiner à Paris où se concentrent tellement de chances dans les domaines dans lesquels j’évolue, j’apprends et j’avance en tâtonnant, et cette certitude au creux – de plus en plus forte – qu’au fond nous pourrions être tous aussi heureux dans une ville un peu moins grande mais non moins vivante et intéressante. Qu’au fond, en creusant bien, en se séparant de tout l’artificiel, aujourd’hui ce que je veux c’est surtout vivre avec l’amoureux. Pour l’instant ces réflexions ne m’ont pas menée jusqu’à la campagne – je me connais trop bien pour savoir que les 5, 10 ou 15 minutes de voiture pour relier la ville la plus proche auraient raison de ma motivation soirs comme week-end et restreindraient alors bien trop le champ de mes activités – ni n’ont résolu le dilemme de prendre le risque de s’éloigner encore davantage de nos familles et de nos amis de surcroît. Mais je suis heureuse de cette liberté que je gagne d’années en années d’arriver à questionner ce que je croyais savoir vouloir « pour de bon » et de tout cet espace qu’elle m’offre pour évoluer, grandir, changer et me poser les bonnes questions pour faire mes choix en accord avec moi.

Après cette longue introduction pleine de questions, aujourd’hui je vous livre ma recette fétiche des pique-niques de cet été, testée et approuvée par nos amis comme par l’amoureux – qui pourtant n’est pas très friand d’aubergines… Si elle demande un peu de préparation – mais c’est le lot des salades composées pleines d’ingrédients à laver, éplucher et couper finement – toutes les saveurs qui la composent se complètent très justement et en font un plat vraiment gourmand – ce qui entre nous n’est pas toujours le cas avec les salades. J’espère de tout coeur qu’elle vous plaira et vous régalera !

Pique-nique | La très chouette salade d'aubergines grillées - Slow lifestyle - Miss Blemish

La très chouette salade d’aubergines grillées

Ingrédients

2 sachets d’aubergines grillées surgelées ou 3 aubergines coupées en fines lamelles grillées préalablement au four avec un peu d’huile d’olive et de cumin
2 grosses poignées de pois chiches
1/2 concombre
de fêta
Basilic
Menthe
2 grosses poignées de roquette

Moutarde
Huile d’olive
Vinaigre balsamique
Massale (ou curry)
Graines de cumin

Pique-nique | La très chouette salade d'aubergines grillées - Slow lifestyle - Miss Blemish

Préparation

1. La veille, mettre à tremper dans un récipient rempli d’eau froide les deux poignées de pois chiches.
2. Le jour J, faire cuire les pois chiches dans un casserole remplie d’eau sur feu doux. Au cours de la cuisson, retirer la mousse blanche qui se forme à la surface pour éviter que la casserole ne déborde. Laisser cuire longtemps, égoutter puis réserver.
3. Préparer la sauce dans une petite coupelle à part en mélangeant : 1 c.à.s de moutarde, 3 c.à.s d’huile d’olive et 1 c.à.s de vinaigre balsamique. Lorsque les trois ingrédients sont bien mélangés, rajouter du massale (1 c.à.c à peu près) et autant de cumin. Mélanger et réserver.
4. Laver, éplucher, couper et épépiner le concombre. Réserver.
5. Laver la roquette et réserver.
6. Décongeler ou préparer les tranches d’aubergines grillées. Les couper en fines lamelles et réserver.
7. Couper la fêta et l’écraser avec du basilic et de la menthe ciselée. Réserver.

Pique-nique | La très chouette salade d'aubergines grillées - Slow lifestyle - Miss Blemish

Montage

Puisque cette recette est une recette pique nique, je la prépare dans un tuperware étanche pour pouvoir la transporter. Pour éviter les catastrophes dans le sac à pique-nique et que la sauce ne vienne pas cuire les légumes de la recette, j’empile des couches dans l’ordre qui suit ce qui permet de maintenir toute la sauce au fond et de ne mélanger qu’au tout dernier moment. Dans l’ordre je verse donc dans mon tuperware : la sauce, les pois chiches, les lamelles d’aubergines grillées, le concombre, la fêta et la roquette en dernier. Je ferme le tout et ma salade est prête à rejoindre mon sac à pique-nique. Une fois sur place il me suffit de secouer le tuperware énergiquement dans tous les sens en maintenant fermement le couvercle sur le corps du tuperware pour que ma salade soit parfaitement uniformément mélangée ! Bon appétit !

Pique-nique | La très chouette salade d'aubergines grillées - Slow lifestyle - Miss Blemish

Et vous, quelles sont vos recettes pique-nique préférées cet été ?

Laisser un commentaire - 6

Thé glacé maison | Thé vert, mangue, citron vert et menthe


The glace maison | The vert, mangue, citron vert et menthe - Recette - Miss Blemish

Les températures très hautes depuis le début du mois de juillet m’ont donné envie de me pencher sur la confection de thé glacé maison parfumé. Inspirée par les nombreuses citronnades, limonades et thés glacés maison goûtés dans les petits cafés testés avec l’amoureux à Paris comme pendant nos vacances  je me suis donc essayée à reproduire certaines combinaisons pour trouver mes préférées. Et à ce défit j’ai ajouté celui de faire survivre un plan de menthe* acheté pour les en parfumer.

Cela m’a pris une semaine d’essais pour trouver le bon dosage et le juste milieu entre les saveurs que j’avais envie de marier entre elles. J’ai donc deux très chouettes versions à vous proposer aujourd’hui en espérant qu’elles vous accompagneront avec douceur pendant les journées les plus chaudes de l’été.

* Si vous vous retrouvez dans ce challenge, je vous conseille cet article de Victoria qui est plein de bons conseils (et à fait survivre jusque là mon petit plant de menthe)

The glace maison | The vert, mangue, citron vert et menthe - Recette - Miss Blemish

Thé vert mangue, citron, menthe

Ingrédients

Thé vert aromatisé à la mangue*
1 citron vert
1 tige de menthe
1 litre d’eau bouillante
1 bouteille en verre

* j’utilise l’un de mes thés verts préférés, « L’oriental » de Coffea que les parents de l’amoureux m’ont offert il y a deux ans pour Noël. Je vous le conseille également pour vos matins d’été si comme moi vous préférez un thé au goût plus léger l’été que le Earl Grey/thés noirs que je bois plus facilement à la saison froide.

Préparation

1. Mettre à bouillir l’eau. J’en fais souvent bouillir un peu plus qu’il n’en faut pour remplir ma bouteille en verre car j’aime bien l’ébouillanter avant de m’en servir pour être sûre qu’elle soit bien propre.
2. Dans une théière laisser infuser le thé jusqu’à ce que l’eau soit parfumée. Ne l’oubliez pas cependant, en particulier pour « L’oriental » car lorsqu’il est trop fortement infusé l’amertume prend le pas sur le goût de la mangue – et c’est vraiment dommage car ce thé est délicieux. Retirer la boule à thé et laisser refroidir.
3. Pendant que le thé refroidit, couper un citron vert bio préalablement lavé/brossé sous l’eau en deux. Presser l’une des moitiés pour en extraire le jus et le verser dans la bouteille en verre. Couper deux rondelles sur l’autre moitié non touchée et les glisser dans la bouteille en verre vide puis la refermer. Les rondelles de citron vert vont parfumer la bouteille pendant que le thé refroidit à côté. Je trouve que procéder ainsi donne un goût de citron plus prononcé que lorsqu’il est directement plongé dans l’eau.
4. Une fois que le thé a refroidi, le verser sur les rondelles de citron et ajouter les feuilles de menthe rincées à l’eau et détachées de leur tige.
5. Réserver au frais.

The glace maison | The vert, mangue, citron vert et menthe - Recette - Miss BlemishThe glace maison | The vert, mangue, citron vert et menthe - Recette - Miss Blemish

Thé vert mangue et menthe

Ingredients

Thé vert – nature ou aromatisé à la mangue
1 tige de menthe fraîche
1 L d’eau bouillante
1 bouteille en verre

Préparation

1. Mettre à bouillir l’eau. J’en fais souvent bouillir un peu plus qu’il n’en faut pour remplir ma bouteille en verre car j’aime bien l’ébouillanter avant de m’en servir pour être sûre qu’elle soit bien propre.
2. Dans une théière laisser infuser le thé jusqu’à ce que l’eau soit parfumée. Ne l’oubliez pas cependant, en particulier pour « L’oriental » car lorsqu’il est trop fortement infusé l’amertume prend le pas sur le goût de la mangue – et c’est vraiment dommage car ce thé est délicieux. Retirer la boule à thé et laisser refroidir.
3. Une fois que le thé a refroidi, le verser dans la bouteille en verre et ajouter les feuilles de menthe rincées à l’eau et détachées de leur tige.
4. Réserver au frais.

Je prépare souvent ma bouteille de thé glacé la veille pour qu’il ait le temps de se parfumer suffisamment tout comme d’être bien frais. Et je le bois dans la journée qui suit.

The glace maison | The vert, mangue, citron vert et menthe - Recette - Miss Blemish

Et le sucre ?

J’aime beaucoup boire mon thé glacé maison sans ajouter de sucre. Je n’aime pas le goût sirupeux qu’ajoute le sucre à ces deux mélanges mais je sais que l’amoureux en raffole. Si vous aussi vous le préférez sucré vous pouvez ajouter un peu de miel à votre thé encore chaud pour qu’il se dissolve bien ou un peu de sirop d’agave directement dans votre verre avant de boire votre thé glacé.

Et si vous aimez les thés glacés sucrés aux fruits, vous pouvez retrouver cette recette de thé glacé aux pêches façon Iced tea qui est délicieuse chez Noemi (testée et approuvée ce matin même) !

The glace maison | The vert, mangue, citron vert et menthe - Recette - Miss Blemish

Et vous, quelles sont vos recettes préférées de thé glacé maison ?

Laisser un commentaire - 5