CREER

DIY Un miroir ancien (enfin presque)


DIY Un miroir ancien (enfin presque) - Créer - Miss Blemish

J’aime le doré qui lentement a imprégné nos décors ces dernières années par petites touches discrètes, comme patinées par les ans, presqu’un peu ternes comme pour murmurer des chinés volant la part belle à l’argent longtemps préféré. J’aime ce doré presque mate qui ne brille pas ou si peu et emprunte les taches de l’argent qui n’a pas été brillé et astiqué depuis longtemps et j’étais ainsi toute heureuse de pouvoir ajouter à ma collection la jolie boîte à bijoux en verre et métal doré du si joli e-shop Lifestyle Sezane il y a deux semaines à peine. D’avoir ce joli objet entre mes mains, délicatement parfumé des essences imbibées dans le coton du tote-bag dont il était accompagné, je me suis rappelé ce miroir arraché il y a presque longtemps à ma boîte à bijoux d’enfant – pleine de perles en plastiques et de bijoux donnés par grands-mères et maman – pour lequel je n’avais pas encore trouvé la jolie idée qui lui donnerait une seconde vie loin du tiroir où il était patiemment rangé. Il ne m’a pas fallu longtemps pour, les deux mis à côté, avoir l’idée de ce DIY extrêmement simple et rapide à réaliser qui m’a impressionnée par sa capacité à « faire le job » là où le métal a pourtant été remplacé par du masking tape doré, un peu vieilli, un brin métallisé. Il trône désormais fièrement sur  ma petite commode blanche et a gagné les rangs de mes objets préférés, pas mal pour un miroir de boîte à bijoux d’enfant ? 

DIY Un miroir ancien (enfin presque) - Créer - Miss Blemish

DIY Un miroir ancien

Matériel 

1 miroir
Du masking tape doré d’au moins 1.5 cm de largeur – j’ai trouvé le mien au BHV marque 
Du produit vitre 
Des ciseaux
De la peinture dorée (facultatif) ou Papier épais doré voire plaque en métal fine dorée 

DIY Un miroir ancien (enfin presque) - Créer - Miss Blemish

Réalisation 

1. Laver le miroir à l’aide d’un peu de produit et d’un chiffon. Le sécher soigneusement.

2. Si comme moi votre miroir a été récupéré dans une boîte à bijoux et que son verso est abîmé, irrégulier ou pas très joli, le nettoyer soigneusement à l’aide d’un peu d’eau tiède et de savon pour enlever les éventuelles traces de colle et de tissu restantes, le sécher puis le peindre avec la colle dorée. Pour un rendu sans traces de pinceau, poser plusieurs couches de peinture pour l’une appliquée par des coups de pinceaux horizontaux, pour la suivante de coups de pinceaux verticaux et ainsi de suite jusqu’à obtenir l’opacité de peinture souhaitée. Une autre finition est possible pour le verso de votre miroir de coller sur lui un papier doré épais ou une fine plaque de métal mais si vous optez pour cette solution il faut commencer par faire le cadre en masking tape pour un fini plus joli.   

2. Dérouler le masking tape. Coller l’extrémité à un bord du miroir sur la largeur souhaitée pour le bord doré de votre miroir (j’ai choisi de faire le mien assez court – 5mm). Une fois ce premier côté collé, dérouler le masking tape jusqu’à atteindre l’extrémité du côté en train d’être customisé en le collant au miroir le plus droit possible au fur et à mesure et couper le masking tape. Replier la partie non collée du masking tape de manière à recouvrir le bord puis l’arrière du miroir. Répéter l’opération pour les 3 autres côtés. 

3. Pour suspendre votre miroir, coller des attaches au dos et les relier par un ruban, une chainette, du rafia… selon votre préférence !

DIY Un miroir ancien (enfin presque) - Créer - Miss BlemishDIY Un miroir ancien (enfin presque) - Créer - Miss BlemishDIY Un miroir ancien (enfin presque) - Créer - Miss BlemishDIY Un miroir ancien (enfin presque) - Créer - Miss Blemish

Et vous, conquis par la tendance du doré, métallisé, patiné comme chiné ?

Laisser un commentaire - 3

DIY Un semainier universel à accrocher aux murs


DIY un semainier universel - Organisation - Miss Blemish

Mon chez-moi, notre chez-nous de maintenant en attendant, cet espace en éternel transhumance, jamais trop bien rangé et souvent transformé en une auberge espagnole joyeuse et animée, se construit peu à peu de jolies choses confectionnées, choisies ou chinées. Je n’ai pas cette qualité de pouvoir voir loin avec volumes et espaces, ce sont des choses qu’il me faut d’abord apprivoiser, alors je tâtonne et avance pas à pas, faisant chaque jour cet espace un peu plus « à moi ». Depuis quatre ans que je vis entre ces murs, j’ai bougé les meubles, accrochés aux murs les cadres restés trop longtemps au sol, acheté des fleurs chaque fois que j’y ai pensé, tué une floppée de cactus, ajouté des rideaux, puis un gros plaid tricoté, des bougies, quelques vases, des boîtes imprimées et quelques jolis livres parsemés. J’ai peint une table aux couleurs des rideaux en lin – blanche à pois gris – que je déplore tous les jours trop petite pour accueillir tous ces amis que j’aimerais régaler de dîners ayant mijoté toute la journée. Il me manque la grande table, quelques chaises et une poignées de journées libres en plus.

DIY un semainier universel - Organisation - Miss Blemish

J’ai bricolé ce semainier universel lors de l’une de ces après-midis où aussi fort que le coeur rechigne à travailler, la tête en a autrement décidé et ne peut accepter qu’une demie-détente, une pause axée sur « avancer ». J’avais vu ces jolies étiquettes kraft ainsi utilisées par Lisa pour un tout autre type de planning et me suis dit que ce serait parfait pour celui-ci. Extrêmement simple à réaliser – 15 minutes tout au plus – j’y accroche désormais rendez-vous, impératifs, doux rappels au temps pour moi, to-do list diverses et doux mantras. « Just remember, do not let dreams always be dreams » est toujours face à moi, juste à côté de quelques photos chères à mon coeur qui me donnent le courage d’avancer lorsque vraiment tout ce que j’aimerais c’est me coucher, jusqu’à ce que tout soit terminé. Faire bien et le réaliser est une belle arme contre la culpabilité… et ce semainier un véritable antidote au rendez-vous oublié et aux dead lines dépassées !

DIY un semainier universel - Organisation - Miss Blemish

Matériel

Des ruban noirs
De la colle tous matériaux dont tissu
Un panneau en liège
Des étiquettes kraft (1€ les 10 chez Hema)
Un stylo-feutre noir
Des punaises

DIY un semainier universel - Organisation - Miss Blemish

Explications

1. Prendre un premier ruban et le découper à la taille de la longueur du tableau (le plus grand côté).

2. Prendre 6 rubans et les couper pour qu’ils soient égaux en taille aux 2/3 de la largeur du tableau (le plus petit côté)

3. Fixer en premier, à l’aide de la colle à matériaux, les rubans verticaux qui délimiteront les cases pour chaque jour de façon la plus régulière possible.

4. Fixer ensuite le ruban horizontal de manière à cacher les extrémités des rubans verticaux.

5. Sur les étiquettes kraft, écrire les jours de la semaine et les fixer à l’aide de punaises dans chacune des cases désignées.

6. Votre semainier universel est prêt ! Un calendrier, des petits papiers pour noter vos rendez-vous et impératifs de la semaine qui s’ouvre devant vous, une citation inspirante et bienveillante, quelques photos et votre tableau est prêt à être accroché face à votre bureau !

DIY un semainier universel - Organisation - Miss Blemish

Et vous, de jolies astuces organisées pour ne plus rien oublier ?

Laisser un commentaire - 13

Les Boréales – Blue Mood : Un joli motif provençal (DIY)


Les Boréales - Blue Mood : Un joli motif provençal (DIY) - Miss blemish

Vendredi, la fenêtre ouverte sur l’aube et l’air frais qu’elle charrie encore pour une poignée de minutes seulement,  je clos muettement depuis mon lit ce troisième rendez-vous coloré que nous avons pris ensemble à l’heure d’été. Un motif provençal, des objets de table de chevet, des objets qui font sens, des rôles à leur confier. Je ne prépare jamais mes articles « en avance », j’ai bien trop peur de l’évanescences des évidences qui disent un tout inscrit dans ma chair aujourd’hui qui demain perdra ce qu’il avait de vérité que rien ne pouvait alors venir en moi contredire. Je redoute les mots fanés, les mots qui racontent un ressenti passé sur lequel mon présent ne ressent pas le besoin de venir se poser. Étrange comme « publier » entérine les sentiments là où ils finissent par perdre leur âme dans les brouillons noyés. Alors il n’y a guère que les photos qui s’arrangent dans ce ballet une place pendant que les idées trouvent à grandir sur le papier pour être prêtes à donner l’écho nécessaire aux mots une fois le dernier point posé. Je vous écris donc à l’aube du dernier jour depuis mon lit.

Aujourd’hui, pour ce dernier arrêt de notre série douce et bleu, il y a des hasards, de la peinture barbouillée sur mes mains presqu’en fait exprès – mes maladresses de grande en rappel des heures moins minutieuses de l’enfance -, un motif comme en provence, un motif qui reprend de la plume formée à la pointe d’un pinceau déposée comme un tampon-encreur la douceur de la forme, la légèreté de l’empreinte. Il y a aujourd’hui de la facilité aussi pour un DIY pour grands et petits.  Et deux idées enfin pour faire de ces objets qui ne pourraient être que jolis des objets qui comptent un peu plus, des de ceux auxquels on reste attaché. Des objets de table de chevet, des objets que l’on garde près de soi et dans lesquels il fait bon se replonger ou fouiller en s’asseyant sur son lit au milieu de la journée, après une dispute, au coeur de ces doutes qui déchirent au creux de ce qui est des plus précieux ou juste pour le plaisir de se souvenir. Des objets gardiens de minuscules havres de paix et de ces vérités si facilement effacées par les tracas du présent.

Les Boréales - Blue Mood : Un joli motif provençal (DIY) - Miss blemish

Un carnet pour nous dire ce qu’il est tellement dur de se souvenir

Cela vous est déjà arrivé, face à une critique, un échec, une difficulté ou de façon bien plus étrange face à une jolie opportunité, de vous sentir déboussolé, dépassé et de soudain douter que vous en soyez capable encore ? Dans les vestiaires, face au casier, je reçois avant de poser mon téléphone pour la matinée un petit mot adorable, de ceux qui font sourire sans qu’on puisse s’en empêcher, toute la journée. Je me sens bien ce jour-là et de ce constat naît l’idée de ce carnet. Aujourd’hui je me sens bien, ce petit mot est un bonus, un exhausteur de sourire. Pourtant demain, il se pourrait que je ne me sente pas aussi bien, parce que fatiguée, découragée. Combien serait-il bon alors, pour faire revenir mon regard un peu plus près de la réalité de le relire, de le laisser me convaincre que non, décidément, je ne suis pas dénuée de tout talent comme veut me le faire croire ce soudain moins bien ? La méchanceté s’inscrit bien plus profondément en nous que toutes les gentillesses pourtant bien plus abondantes que nous recevons au quotidien d’un petit mot, d’un geste anodin. Je vois ce carnet comme un carnet SOS où précieusement conserver tous ces mots gentils, encourageants et souriants, ces compliments sincères, pour les jours où nous avons besoin d’en lire de tels pour nous rappeler que non, nous ne faisons pas tout de travers même si comme chacun, il nous arrive de prendre les problèmes à l’envers, nous tromper et prendre des décisions malavisées.

Les Boréales - Blue Mood : Un joli motif provençal (DIY) - Miss blemish

Une boîte à souvenirs

Dans cette boite, j’ai décidé de ranger les petits mots, les posts it abandonnés, les places de cinéma sauvées du fond des poches, les billets de train, de concert, d’avion, les tickets d’entrée à telle ou telle exposition. Tous ces objets qui n’ont d’importance que celle qu’on leur donne, tout ces objets comme autant de petits cailloux pour revenir jusqu’à nous si un jour la mémoire venait à nous manquer ou la mélancolie bien trop tentante pour ne pas y succomber. 

Ces deux objets s’éloignent donc un peu de cette envie de s’alléger et d’embrasser les principes d’un mode de vie minimaliste. Je crois aux bienfaits de se délester du superflu pour respirer dans ses murs et ses objets mais je crois aussi à la valeur que l’on met dans certains objets et à la valeur d’un choix pris en pleine conscience de conserver près de soi ce qui a toute son importance. Vous aussi, vous vous retrouvés tiraillés entre ces deux extrémités ?

Les Boréales - Blue Mood : Un joli motif provençal (DIY) - Miss blemish

DIY – Le motif Provençal

Matériel

un pinceau large
un pinceau moyen à pointe ronde
un support à peindre
1 tube d’acrylique Liquitex Basic coloris Bleu cobalt 
1 tube d’acrylique Liquitex Basic coloris violet bleu
1 tube d’acrylique blanche
1 tube d’acrylique noire
1 tube d’acrylique Lefranc Bourgeois coloris Campanule
1 pot de vernis satiné déco-patch
deux petites soucoupes pour faire les mélanges

provence 20

Marche à suivre

1. La couleur de fond : mélanger du bleu-violet avec une pointe de bleu cobalt et du blanc jusqu’à obtenir la teinte souhaitée 
2. Le gris-bleu des premières plumes : mélanger du bleu Campanule avec du noir et du blanc jusqu’à obtenir la teinte souhaitée
3. À l’aide du pinceau large peindre de façon uniforme la partie de l’objet que vous souhaitez décorer avec la peinture de fond. Laisser sécher.
4. À l’aide du pinceau à pointe ronde dessiner les plumes. Pour ce faire, humidifier la pointe et retirer l’excédent d’eau à l’aide d’un mouchoir. Une fois la pointe humide et les poils du pinceau compacts, le tremper dans le mélange gris-bleu. Bien l’essuyer pour enlever l’excédent. Déposer la pointe à plat sur la surface précédemment peinte comme un tampon puis recommencer pour recouvrir la surface de plumes de cette couleur. Une fois que vous êtes satisfait de leur répartition, changer de couleur et recommencer avec la peinture blanche.
5. Vous pouvez laisser votre motif ainsi où y ajouter des plumes bleu cobalt selon votre préférence.
6. Laissez sécher.
7. Protéger avec une couche de vernis satiné déco-patch. Vos jolis objets sont prêts !

provence 21

Vous pouvez retrouver les autres articles de la semaine « Blue Mood » des Boréales par ici :

Un DIY pour de jolies tennis d’été (Miss Blemish)

L’affiche bleue (Le plus bel âge)

Le cheesecake myrtilles x violette (Miss Blemish)

La vaisselle revisitée (Le plus bel âge)

Les Boréales - Blue Mood : Un joli motif provençal (DIY) - Miss blemish

J’avais envie de terminer cet article par un grand Merci à vous tous, d’avoir une fois de plus répondu présent à ce rendez-vous créatif autour de la couleur. Merci de faire vivre de votre enthousiame, de votre bienveillance et de votre gentillesse ce joli projet <3

Laisser un commentaire - 7