Les boréales

Les Boréales – Yellow Sunshine : Le cheesecake d’été au citron


Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

Deux ans. J’ai le visage rond, un carré court et blond, un sourire d’enfant et cette intonation touchante que l’on connaît aux tous petits qui n’ont pas encore choisi entre mots d’adultes et gazouillis. Je ne sais pas encore bien souffler les bougies, ma bouche fait des bulles et l’on dirait plus que j’essaye d’amuser un plus petit encore que moi que de faire vaciller jusqu’à flancher les minces flammes dansantes que je regarde comme une énigme – intriguée et émerveillée. Mon père dont seule la voix a été sauvée sur la bande rit d’un « heureusement que l’on a pris des petites pièces ». Pourtant, sur leurs gâteaux aussi – à papa, à maman – il y a des bougies qu’ils me laisseront tenter jusqu’au succès de souffler.

Le gâteau d’anniversaire a toujours eu cette importance particulière. Il a connu bien des cycles, des répétitions et des fixettes aux faux airs d’évidence comme si en changer eu été trahir une vérité. Ses transitions – abandonnant l’un, adoptant l’autre – ont toujours coïncidé avec un déménagement. Comme la nécessité de faire évoluer ces rituels, cette joyeuse routine, auxquels petite j’étais tant attachée. Le temps a apporté cette confiance, ce goût pour la nouveauté, cette capacité au « oui » fermant la porte au « non » peureux, mais à l’heure où ce gâteau prend toute la place, il n’en était pas ainsi et peut-être étais-ce ce qui me raccrochait le plus à mon âge et à l’enfance ce besoin de repères stables – jusqu’au gâteau d’anniversaire – autour desquels grandir et évoluer, sans souci de savoir si mon socle pourrait se voir détruit, changé.

Alors aujourd’hui je vous livre la recette de mes anniversaires des années parfumées et ensoleillées du sud, un cheesecake au citron, qui aussi simple soit-il à cuisiner reste – indétrônable – l’un de mes desserts préférés.

Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

Ce cheesecake, c’est bien simple, c’est un amour de cheesecake. Un pas bien comme les New-Yorkais, un dont la crème ne s’effrite pas ni ne colle à la cuillère à chaque bouchée. Celui-ci, c’est un cheesecake d’été. Il se mange frais et fond dans la bouche, il est léger, sucré et acidulé. Et ça a toujours un petit goût d’avant à la première bouchée.

Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

Ingrédients

200g de biscuits thé
75g de beurre doux
3 beaux citrons (non traités de préférence)
400g de faisselle Rians
200g de lait concentré sucré
3 feuilles de gélatine

Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

Préparation

1. Écrasez finement les biscuits thé et mélangez les au beurre légèrement fondu.

2. Tassez le mélange aux biscuits dans le fond du moule avec le fond d’un verre.

3. Faites ramollir la gélatine dans un grand bol d’eau.

4. Lavez et brossez les citrons puis récupérez leurs zestes puis leur jus. 

5. Faites chauffez le jus des citrons.

6. Essorez la gélatine puis plongez la dans le jus de citron bouillant. Mélangez énergiquement puis laisser tiédir.

7. Fouettez énergiquement la faisselle Rians puis ajoutez le zeste et le jus des citrons.

8. Incorporez le lait concentré sans arrêter de mélanger.

9. Versez le tout dans le moule contenant les biscuits thé et réservez au réfrigérateur 12h.

10. Décorez votre gâteau de fines tranches de citron.

– Ma technique pour que votre cheesecake soit facile à démouler –

Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

Vous pouvez le servir seul ou avec une ribambelle de fruits frais – j’adore lui associer mangue et framboises – ou encore un coulis de fruits rouges.

J’espère que vous vous régalerez !

Les Boréales Le cheesecake d'été au citron - Recette - Miss Blemish

* Je ne comprenais pas bien pourquoi, dès l’instant où j’avais arrêté mon choix sur ce gâteau qui nous a tant régalés enfants – pour ma recette jaune – c’est une mise en scène avec un cactus qui a immédiatement flashé. Et puis aujourd’hui, en faisant la vaisselle – haut lieu de réflexion ex-aequo avec le brossage de dents – j’ai compris : citron-sel-téquila. Et téquila = cactus. Les détours qu’aime à prendre mon cerveau me laissent parfois dubitative et ébahie.

Et vous, quels ont été vos gâteaux d’anniversaire préférés ?

Laisser un commentaire - 9

Les Boréales – Yellow Sunshine : Des fleurs jusque sur les murs


Yellow sunshine boréales guirlande fleurs tissu - DIY - Miss Blemish

Ces premiers jours de printemps au soleil encore hésitant ont fait naître des envies de lumière qui inonde, de fêtes et de fenêtres grandes ouvertes sur les jardins comme sur la ville. Il faut croire que notre instinct avait déjà tout deviné au creux de l’hiver de l’enthousiasme et des envies que feraient naître ce retour des journées douces qui s’étirent après le gris. Alors – car non, non, non il n’était pas question de succomber à la morosité des jours à sol détrempé – pour cette deuxième édition des Boréales, c’est le jaune que nous avons décidé de mettre à l’honneur. Un jaune pétillant et éclatant qui prépare en douceur l’arrivée du printemps pour un Yellow Sunshine que l’on espère joyeux, doux, frais et – surtout ! – inspirant.

Pour ouvrir cette semaine colorée, je vous propose de réaliser une fine guirlande de fleurs jaunes et blanches – en tissu ou en papier – une guirlande qui murmure qu’une fête se prépare jusque sur les murs comme une manière de laisser entrer un peu de ce printemps fantasmé, plein de cheveux lâchés dansant au gré du vent et de fleurs perdues entre deux mèches mordorées.

Yellow sunshine boréales guirlande fleurs tissu 4

C’est la version tissu de ces jolies fleurs que je vous explique comment réaliser pas à pas ci-dessous. Il s’agit de l’adaptation d’un DIY proposé il y a quelques mois par Jessica de Dolly Jessy. Comme j’imaginais cette guirlande en élément décoratif, je voulais quelque chose d’un peu plus durable que le papier. Le tissu modifie un peu leur aspect, elles sont plus rondes et volumineuses, moins fripées tout en gardant le flou et les ondulations qui les rendent si jolies.

– Pour la version papier vous pouvez retrouver toutes les explications de Jessica en vidéo par ici.-

Yellow sunshine boréales guirlande fleurs tissu 9

Guirlande de fleurs en tissu

1 pan de voile de coton fin blanc – pour 22 fleurs compter un rectangle de 2m5 sur 1m
1 pan de voile de coton fin jaune
1 feuille de papier cartonné (type canson)
1 crayon à papier
1 paire de ciseaux
De la ficelle fine
Teinture jaune (si vous avez du tissu blanc)

Note : une fois la technique acquise, la réalisation d’une fleur en tissu prend un peu moins de 10 minutes 

Yellow sunshine boréales guirlande fleurs tissu - DIY - Miss Blemish

1. Découpez dans la feuille cartonnée un carré de 21×21 cm

2. Reportez à l’aide du crayon à papier la forme sur le tissu jusqu’à ce que vous ayez assez de carrés pour faire le nombre de fleurs que vous souhaitez. Découpez soigneusement  vos carrés.

N.B : 1 fleur en tissu = 3 carrés de 21x21cm

3. Prenez 3 carrés de tissus et pliez les chacun en deux séparément.

4. Empilez-les les uns sur les autres puis pliez les en accordéon

5. Une fois le pli de l’accordéon bien marqué, récupérez le carré plié du dessus. Reformez l’accordéon et coupez chacune de ses extrémités de arc de cercle. Procédez de même avec les deux autres.

Yellow sunshine boréales guirlande fleurs tissu - DIY - Miss Blemish

6. Une fois les extrémités des trois carrés coupés, reformez l’accordéon avec les trois. Découpez un petit ruban de tissu assorti à la couleur de votre fleur dans les chutes de tissu et un morceau de ficelle. Glissez la ficelle autour de votre accordéon au niveau de sa moitié puis votre ruban sous la ficelle avant de serrer fortement pour faire un nœud.

7. Effeuillez le tissu, couche par couche, en prenant bien soin de le faire des deux côtés avant de passer à la couche du dessous. Faire les deux côtés en même temps permet d’avoir des fleurs plus équilibrées.

8. Une fois toutes les fleurs réalisées, positionnez-les sur une ficelle longue et nouez les rubans attachés à chacune pour les maintenir en place.

Votre guirlande est prête pour le printemps !

Yellow sunshine boréales guirlande fleurs tissu - DIY - Miss Blemish

Installation  

Les fleurs étant lourdes, il faut les fixer une à une au mur selon le motif souhaité. J’ai utilisé du scotch double face – deux morceaux par fleur. Mais vous pouvez également utiliser des punaises, de la pâte à fixe voire même de la colle – selon la nature du support sur laquelle vous la fixez. Le scotch double face reste à mon sens le plus respectueux d’un mur d’habitation.

Yellow sunshine boréales guirlande fleurs tissu - DIY - Miss Blemish

J’espère que ce DIY vous a plu ! Rendez-vous demain chez Caroline pour un article pétillant !

Laisser un commentaire - 5

Les Boréales – Sweet White : Un carnet dans lequel on ose écrire


Les Boréales - Sweet White : Un carnet dans lequel on ose écrire - Miss Blemish

J’aime autant que je redoute le vertige qui m’étreint à chaque première page. Cette sensation de « début » qui, dans l’année déjà, nous grise à intervalles réguliers. En septembre, en janvier. Aux premiers jours de ces vacances dont on se promet, oubliant un peu vite la fatigue qui gronde et fera s’envoler nos matins, qu’on les utilisera pour réaliser tout ce que nos heures de travail ne permettent pas. Les crépuscules de vendredis aussi, ceux où le week-end semble long et plein de promesses, de ces promesses qui en demanderaient bien d’autres des week-end dans lesquels on plonge tout entier, sans y penser, pour être réalisées. Je me souviens comment mon professeur de philosophie l’appelait, cette petite peur avant le grand saut : le vertige des possibles. Bien sûr il parlait là de grands choix, de ceux qui influent sur toute une vie, ou au moins en partie. Pourtant, au seuil d’un nouveau carnet, comme Camille, j’ai toujours cette petite hésitation qui me fait remettre ceux que j’aime le plus dans le tiroir pour choisir les plus simples. Ceux qui feront un peu taire la peur que ce que je veux y loger ne soit pas à la hauteur du bel objet entre mes mains. 

Les Boréales - Sweet White : Un carnet dans lequel on ose écrire - Miss Blemish

Pour ce DIY, je vous propose de transformer un carnet tout simple (ici trouvé chez Muji mais peu importe la marque tant que c’est un carnet tout simple !), de ceux qui ne coûtent rien et qu’on remplit sans trop de remords de tout ce qui nous passe par la tête, en un objet auquel on tient, joli et épuré. Mais pour qu’il reste un carnet de rien, un carnet qu’on choisit sans y penser, j’ai voulu un DIY très facile à réaliser. Suffisamment pour faire taire la peur d’y jeter les premiers mots, les premières idées. Suffisamment pour que vous sachiez qu’il sera aisé de tout recommencer. Et on aime ça, pas vrai, les vrais-faux nouveaux départs ?

Matériel

Argile blanche

Petite branche de thuyas, fraîche ou sèche

Emporte pièce rond ou couvercle de pot du diamètre voulu

Carnet tout simple noir

Ruban noir

Cutter ou punaise ou compas

Crayon gris 

Réalisation de la décoration en argile

Les Boréales - Sweet White : Un carnet dans lequel on ose écrire - Miss Blemish

1. Étalez un petit morceau d’argile « blanche » (elle est marron très clair et devient blanche en séchant) de manière grossièrement uniforme

2. Coupez un rond de la taille souhaité à l’aide d’un emporte pièce, d’un couvercle de pot…

3. Disposez sur votre cercle une petite branche fraiche ou sèche de thuyas (les arbustes des haies entourant la majorité des maisons en France) et par dessus un livre/carnet/objet à la surface plane et appuyer doucement (mais fermement) dessus. Ne pas appuyer directement avec la paume de la main évite d’applatir de façon inégale le cercle d’argile.

4. Retirez le livre et la branche.

5. À l’aide de la pointe d’un crayon (ou du manche d’un pinceau fin), faites deux trous, alignés, de part et d’autre du cercle.

6. Laissez sécher une nuit à l’air libre sur une surface plane.

L’idée originale de cette décoration en argile vient d’ici 

Le carnet

Les Boréales - Sweet White : Un carnet dans lequel on ose écrire - Miss BlemishLes Boréales - Sweet White : Un carnet dans lequel on ose écrire - Miss Blemish

1. Ouvrez votre carnet pour vous retrouver du côté interne de la couverture.

2. Tracez une ligne horizontale joignant les milieux des plus longs côtés.

3. Sur cette ligne, à trois centimètre de chacune de ses extrémités, tracez un trait vertical de la largeur de votre ruban – la moitié de la largeur au dessus du trait, l’autre en dessous. Avec mon ruban cela m’a donné un trait de 1 cm de hauteur (0.5 cm au dessus de la ligne, 0.5cm au dessous).

4. À partir de ces repères, dessinez la forme des futures encoches pour glisser votre ruban, de 2mm d’épaisseur environ.

5. Prédecoupez vos encoches à l’aide d’un cutter ou si comme moi vous l’avez perdu, utilisez la pointe d’un compas ou d’une punaise et faites des petits trous très rapprochés sur tout le contour jusqu’à ce que le milieu se détache. Reprenez les contours aux ciseaux pour rendre les encoches plus régulières et plus jolies.

6. Passez votre ruban dans les deux encoches comme sur la photo puis refermez votre carnet et faites glisser le ruban pour qu’il dépasse de la même longueur de la 1ere de couverture et de la 4ieme de couverture.

Les Boréales - Sweet White : Un carnet dans lequel on ose écrire - Miss BlemishLes Boréales - Sweet White : Un carnet dans lequel on ose écrire - Miss Blemish7. Faites glisser votre cercle d’argile sec le long du ruban côté 1ere de couverture comme montré sur la photo. Prenez garde qu’au verso il soit à plat et non plié. Sinon vous aurez des difficultés à le coller…

Les Boréales - Sweet White : Un carnet dans lequel on ose écrire - Miss Blemish8. Centrez votre cercle d’argile sur la couverture. À 2 cm du bord externe de la couverture, là où passera le ruban, dessinez une nouvelle encoche et découpez-la comme précédemment.

9. Une fois votre cercle d’argile en place sur la couverture, retournez le, badigeonnez le de colle multi matériaux puis fixez-le à l’endroit de votre choix avant de placer votre carnet sous des livres lourds pendant que la colle sèche. Cette étape est assez rapide (10-20 minutes).

10. Une fois votre cercle fixé, enfilez votre ruban dans la dernière encoche, celle de la couverture, faites un nœud et… ça y est votre carnet est prêt ! 

Les Boréales - Sweet White : Un carnet dans lequel on ose écrire - Miss Blemish

Je vous donne rendez-vous demain sur le blog de Caroline !

Vous avez raté les précédents articles de la semaine Sweet White ? La session de rattrapage c’est par là !

Les guirlandes en papier d’inspiration ethnique (Le plus bel âge)

Un gâteau nuage à la mousse de Yaourt (Miss Blemish)

La pâte à tartiner au chocolat blanc (Le plus bel âge)

Laisser un commentaire - 1