Bloguer – Faire de ses passions une profession


Bloguer faire de ses passions une profession - Miss Blemish

Il n’y a pas si longtemps Élodie mieux connue sous le pseudonyme Éléonore Bridge écrivait cet article – Too Much ? – où elle s’interrogeait sur la limite à donner à la quête de l’esthétisme sur les blogs et aux shootings dignes de magazines, regrettant à demi-mot un âge d’or de plus grande simplicité.

Au moment de ma lecture, si je ne partageais pas son avis, c’était de façon un peu floue, je ne retrouvais pas mon ressenti dans ses mots sans toutefois réussir à mettre le doigt sur les raisons exactes de ce désaccord diffus. Cependant j’étais d’accord sur une chose : la qualité du contenu partagé sur les blogs, la recherche, le temps, le travail, la conception et la mise en scène, ne font que s’améliorer avec le temps. Je suis souvent absolument stupéfaite devant la beauté de certains articles, photos, recettes, DIY à m’en presque demander si ce ne sont pas un écrivain, une photographe, une artiste ou un cuisinier qui se cachent derrière l’écran que je consulte des étoiles plein les yeux. Et c’est là que j’ai compris le début de la raison de notre désaccord : j’aime lire du contenu de qualité, soigné, travaillé, recherché, cela me laisse admirative et pleine de l’envie de progresser dans tous les domaines que je maitrise encore mal pour améliorer toujours la qualité de ce que je propose moi-même à ceux qui me lisent. En relisant son article je m’aperçois cependant qu’elle parlait d’un domaine très spécifique et restreint (les shootings mode) et que, au final, sur ce point-ci je la rejoindrais presque (un shooting avec maquilleurs & cie pour un blog… mais après tout, pourquoi pas ?) cependant cette question du naturel/simplicité/authenticité/limite à donner à la professionnalisation des blogs reviennent très souvent et c’est pourquoi j’avais envie d’en parler un peu plus avant avec vous pour partager sur ce sujet qui nous touche, que nous soyons de l’un ou de l’autre côté de l’écran (ou même des deux comme c’est le cas de la majorité des blogueurs)(lecteurs et blogueurs j’entends)(oui j’ai conscience de faire des phrases un peu à rallonge).

Vient donc la question : quel genre de blog préférez-vous consulter ? Un blog à la présentation peu soignée, à l’orthographe douteuse et aux photos mal exposées, prises à la va-vite et au contenu peu développé ou un blog soigné avec une présentation sobre, claire, lumineuse et des articles recherchés vous faisant découvrir astuces, recettes, jolies choses en nourrissant du même coup votre inspiration, votre motivation et vos envies ?

Réfléchir sur cette volonté d’esthétisme sur les blogs m’a finalement fait réaliser certaines choses sur ce que m’apportait ce blog et mon rapport au « blogging ». Je vois comme il est difficile de faire comprendre à mon entourage la place que tient mon blog dans ma vie, difficile de leur faire entendre que blog et vie professionnelle sont sur un pied d’égalité et que ni l’un ni l’autre ne se verront sacrifiés au profit de l’autre, que c’est un équilibre, parfois instable, parfois cerné, parfois penchant plus vers l’un ou plus vers l’autre, pas toujours tout pile au milieu tout le temps, mais un équilibre au final.

Vous connaissez la citation : « The work you do while you procrastinate is probably the work you should do for the rest of your life » (Ce que tu fais lorsque tu procrastines est probablement ce dont tu devrais faire ton métier). J’ai l’impression que bloguer est exactement une démarche vers ceci : donner de la place aux passions qui nous animent au quotidien pour les sortir hors de leur cadre intime et personnel et avec cet enjeu du « montrer » leur donner une véritable place, plus qu’un simple hobby à l’arrière-plan, et de fait s’améliorer, se dépasser, s’investir encore et toujours d’avantage et donc… progresser. Je vois cette quête d’un plus grand esthétisme comme un défi d’abord et avant tout personnel. Et quel bénéfice génial que l’envie d’apprendre et de progresser issue de ce désir de mieux faire ! Car si cela nous pousse de prime abord à nous surpasser dans les domaines qui nous sont chers (exemple : la cuisine), à faire toujours preuve de plus de créativité, d’inventivité, à mettre toujours un peu plus de nous-même dans ce que nous faisons, cela nous conduit toujours vers des pistes que nous n’aurions pas explorées sans cette vitrine : photographie, set design, mise en scène, écriture, retouches, maniement des logiciels, jonglage avec les polices d’écriture… En voulant bloguer mieux, tenir un blog nous conduit hors de cette fameuse zone de confort tant décriée, à aller explorer des domaines inconnus où nous n’avions jusqu’ici aucune raison d’aller. Et c’est une véritable chance je trouve, car dans la vie, toutes les professions ne stimulent pas le désir d’apprendre et ne cultivent pas la curiosité intellectuelle si bénéfiques et essentiels pourtant au bien-être.

Mais esthétisme rime-t-il vraiment avec manque de simplicité/d’authenticité ?

Cette question va de paire avec sa plus stricte opposée : présenter un travail bâclé mal documenté n’est-il pas un manque de respect envers ses lecteurs ? Je pense que comme pour tout c’est une question de ton et de dosage. Je lis énormément de blogs au contenu irréprochable, soigné, travaillé, cherché, mis en scène avec goût et dont j’arrive pourtant à me sentir proche de leurs auteurs. C’est une question de « façon » dans la manière de s’exprimer, de présenter son travail, ses idées, ses envies, ses sources d’inspirations, dans la relation au lecteur, dans les réponses aux commentaires/questions. Bien sûr on essaie de poster des photos de soi sous son meilleur profil, bien sûr on ne montrera pas ou l’on montrera moins les soirs de coquillettes/jambon, bien sûr on s’expose moins les jours de grise mine alors forcément, le blog n’est pas le reflet pur de la réalité. Mais qui a dit qu’il devait l’être ? Blog rime-t-il avec journal intime, récit fidèle de chaque petit morceau de vie ? Les blogs ne sont-ils pas finalement pour une part, pas tous mais certains, les pendants des livres et des films, une parenthèse enchantée, un peu d’évasion, des jolies choses à voir, découvrir ou à préparer de ses mains ? Choisir les meilleurs morceaux est-il forcément un mensonge ?

Finalement le problème de la quête d’une esthétique léchée pour son blog pose la question de ce que le blog est pour nous : journal ou morceaux choisis, thématique précise ou un brin fourre-tout. Et encore ! Un blog life style après tout parle d’un idéal & d’envies, bien sûr que tous les jours les blogueuses ne se retrouvent pas au coin du feu pour griller des chamallows. Et pourtant, et surtout lorsque je suis aussi loin du campement que l’on puisse l’être, ça me fait du bien de voir des photos comme ça.

Bloguer faire de ses passions une profession - Miss Blemish

Et pour vous bloguer, c’est quoi ? Quelle limite donner à la quête du mieux ?

Merci à tous pour vos retours, vous n’imaginez pas quel plaisir ça a été de vous lire, lire la place qu’occupent vos blogs dans vos vies, ce qu’ils vous ont apportés et ce qu’ils vous apportent aujourd’hui, les portes qu’ils vous ont ouvertes, les choix qu’ils ont facilités, les chemins qu’ils vous ont amené à explorer. Vos réflexions étaient si belles que je ne pouvais les garder pour moi seule, j’ai sélectionné quelques phrases qui m’ont le plus interpellée, parlé, touchée, je les glisse ici dans cet édit pour que vous les lisiez aussi. Merci, merci, merci pour cet échange, c’est pour ça que je blogue, c’était le plus joli des cadeaux.

« Un blog pour moi doit rester un espace de partage, mais un joli espace »

« Nous sommes là pour partager des passions, un savoir-faire, peut-on vraiment le faire sans y accorder un minimum de temps et d’efforts ? »

« La seule chose qui me fait fuir un blog, c’est le manque d’authenticité, pas la qualité visuelle, peu importent les moyens mis en œuvre ! »

« Mon blog, je veux qu’il me ressemble. Il part dans tous les sens parce que je suis d’une nature curieuse qui s’éparpille au quotidien. »

« Mon blog m’a permis de trouver ma voie et de changer de vie. »

« Très vite, j’ai réalisé que ce blog me permettait non seulement de m’enrichir sur un sujet qui m’intéresse, mais qu’il m’obligeait aussi naturellement à me surpasser sur de nombreux points »

« Un blog ne peut pas être au top dès ses premières lignes, il doit mûrir avec la personne qui le construit »

« Cet esthétisme que je recherche, c’est surtout celui qui me ressemble »

« Un blog joli, où il est facile et agréable de naviguer, c’est pour moi la certitude d’y revenir »

« L’esthétisme doit servir le propos sinon ça n’a pas de sens. »

« Je crois qu’il faut tenir son blog comme on en a envie et pour nous en premier lieu. Ne pas tricher avec ce qu’on est et ne pas suivre le mouvement à tout prix »

« Pour moi bloguer c’est partager son temps, partager ses passions, donner envie aux autres de vous lire et d’apprendre à vous connaître »

« Un blog soigné montre que l’auteur s’investit pour lui mais aussi pour les autres. »

« Je pense avant tout à mon blog comme à un petit jardin que tu entretiens chaque jour »

Laisser un commentaire - 0