Before Summer Crumble


Before summer crumble - Miss Blemish

Samedi il faisait sur Paris un temps « qui se cherche » ni beau ni tout à fait moche, une espèce de gris entrecoupé de bleu et d’éclaircies. Il ne me fallait pas plus qu’un besoin urgent de pause dans les révisions de mes derniers partiels de l’année et de vieilles pommes dont je ne savais plus que faire pour que, bingo, je me lance dans la préparation d’un crumble.

Je ne sais pas pour vous mais, plus les échéances se raccourcissent et plus je dépense le peu de temps qu’il me reste (et bien souvent déjà insuffisant à accomplir tout ce qui devrait être accompli) en tout ce qui pourrait me détourner de ce que j’ai vraiment à faire. Une sorte de méthode de l’autruche perverse qui me fait considérer vaisselle, lessives, ménage et autres joies administratives comme… attirantes. Tous les moyens deviennent bons pour ne pas regarder le vrai problème en face et me mettre vraiment à la tâche. Je finis toujours par le faire et stress aidant ma productivité se voir déculplée et j’arrive généralement à boucler ce qui doit l’être (et puis j’ai des supers copines qui sont à l’hyper taquet pour me faire des résumés/condensés de ce qui serait passé à la trappe). Mais c’est comme s’il fallait une étape préliminaire de procrastination ultime, presqu’un déni pour en arriver là. Et petit bonus, peu de choses me déstressent plus que cuisiner (mes amis aiment bien ce dernier point).

before summer crumble - Miss blemish

Pour ce crumble, j’avais envie d’une vraie recette coocooning, avec du sirop d’érable pour un caramel gourmand et une pâte moelleuse juste dorée. Avec cette version du traditionnel crumble ce fut un pari réussi. Gourmand, moelleux, fruité, épicé et réconfortant. Absolument parfait. En même temps, cannelle, sirop d’érable, pommes gorgées de sucre… prenais-je un très très grand risque ? Non, on est bien d’accord. Et autre bonus de taille, cette recette (comme quasi 99% des recettes) est réalisable sans gluten. (mais avec de la farine normale vous obtiendrez le même résultat)

Ingrédients

90 g beurre

90 g de cassonade

> 100 g de farine – blé ou mélange sans gluten de la marque Schär (disponible chez Monoprix)

Pommes

Cannelle

Sirop d’érable

Cassonade

Recette

Lavez, pluchez, coupez vos pommes en petits morceaux.

Dans un saladier, mélanger les pommes coupées avec de la cannelle (beaucoup)(si vous aimez)(c’est facultatif)(clin d’œil à Mlle Coquelicot) et du sirop d’érable (très très généreusement). L’idée c’est que vos pommes soient bien enrobées du mélange et prennent le goût des épices et des noix (le sirop d’érable a un petit gout de noix) pendant que vous préparez votre pâte puis ensuite durant la cuisson. C’est une sorte de marinade sucrée quoi.

Note sur le sirop d’érable : il existe plusieurs types de sirop d’érable, du blond clair au caramel très très foncé allant d’un goût de sucre type sirop de sucre, à un goût de noix très prononcé. J’ai acheté ce sirop au Canada l’été dernier (6 kilos de sirop d’érable dans la valise, je ne vous dis pas le massacre)(pour compenser mon bagage à main faisait 15kg)(non ce chiffre n’est pas pris au hasard, je l’ai pesé)(24h entre Montréal Paris et Genève avec ça sur le dos, comment vous dire ?). Donc j’ai acheté ce sirop d’érable au Canada – Ambré n°1 – exactement au milieu entre le très très fort et le pas du tout prononcé. Je trouve que c’est un bon compromis, pour les plus friands comme pour les moins friands, chacun s’y retrouve !

Before summer crumble - Miss BlemishBefore summer crumble - Miss BlemishBefore summer crumble - Miss Blemish

Préparation de la pâte : mélanger le beurre froid coupé en dés, la cassonade et la farine. Melanger jusqu’à obtenir un mélange grumeleux et sec (rajouter autant de farine que nécessaire).

Beurrer un plat généreusement. Y verser de la cassonade. La repartir en agitant doucement le plat. Faire de même avec un peu de cannelle (quand on aime on ne compte pas !).

Verser vos pommes jusqu’à recouvrir tout le fond du plat de façon homogène. Veiller à bien verser tout le sirop d’érable.

Repartir la pâte sur le dessus.

Enfourner à 160°C. Laisser cuire jusqu’à ce que la pâte soit dorée et que les bords bullent (le sucre qui caramélise… un délice)

Before summer crumble - Miss BlemishBefore summer crumble - Miss BlemishBefore summer crumble - Miss Blemish

Servir tiède avec de la glace vanille en dessert 

Froid devant la télé

Avec un thé bien chaud et un yaourt à la vanille le matin

A quatre heure avec une pointe de chantilly

Before summer crumble - Miss Blemish

Régalez-vous !

0 Laisser un commentaire - 0