Amsterdam – Petit guide pour amstellodamois débutant


8

A l’étranger, il n’est pas rare que la vie trépidante de la rue fasse naître les premiers jours de voyage des interrogations saugrenues et germer quelques réflexions toutes aussi exotiques…  En vrac, un petit condensé d’infos que vous ne trouverez pas forcément dans vos guides écrits par des gens sérieux (eux) :

Non ce bruit sourd façon marteau-piqueur atténué en bordure de passage piéton ce n’est pas votre appareil photo qui va exploser, juste un système sonore permettant d’indiquer la couleur du feu piéton pour les promeneurs malvoyants ou dans la lune.

Les Amstellodamois roulent à droite (comme en France).

Attention ! Triple circulation : voiture(/bus), tram et VÉLOS  Les feux sont en règle générale communs. Dans les rues à double sens, les vélos roulent dans le même sens que les voitures ; dans les rues à sens unique, les vélos roulent en revanche dans les deux sens.

Le principal ennemi du piéton vous l’aurez compris = le VÉLO. J’ai failli perdre la vie un nombre incalculable de fois le premier jour. Pour éviter de vous faire embrocher par quelque rayon de roue lancée à pleine vitesse, soyez très attentifs : souvenez-vous qu’on ne les entend pas…

9

Tout peut se faire à pied. Votre kit de survie : de bonnes tennis, un plan ad’hoc (la collection Cartoville est vraiment top), une bonne dose de bonne humeur et la ville est à vous !

Si si, il y a des panneaux indiquant le nom des rues : rectangulaires et bleu marine avec des caractères blancs dessus.

La plupart (pour ne pas dire tous) des Amstellodamois parlent anglais. Mais vous pouvez vous amusez à apprendre quelques mots de néerlandais (et comme j’ai diablement envie que votre premier mot de néerlandais appris soit le même que le mien, je vous le dit : « spoor = quai »)(vous voyez, vous êtes déjà presque bilingue)

Les musées et les boutiques ferment très tôt : 18 h ! De la même manière, il y a énormément de petits cafés ou boulangeries qui fonctionnent en formule breakfast/lunch et qui ainsi ferment tôt également. Donc le matin, y’a plutôt intérêt à se lever…

Les Amstellodamois n’ont pas réellement de gastronomie qui leur soit propre hormis quelques plats qui se comptent sur les doigts de la main. Il faut bien chercher pour trouver un restaurant « typique » dont les « locaux » eux-mêmes ne sont pas vraiment friands. En revanche, ils excellent à la préparation des plats du monde entier et en particulier de la cuisine Indonésienne (ancienne colonie hollandaise).

Si le prix des plats en règle générale est correct voire même moins cher qu’en France, en revanche les boissons sont à un prix absolument exorbitant. Allez donc vous ravitailler en eau pour la durée de votre séjour au supermarché (là-bas, le prix de la bouteille est « normal »)

Et Attention ! Au restaurant les boissons sont servies en très petites quantités : par exemple, si vous demandez de l’eau on vous apportera une bouteille de 0.2 L. Pensez à demander une grande bouteille donc…

Pluie intempestive = parapluie toujours dans le sac

Ah et dernière chose… A l’attention des géographes du dimanche : Amsterdam est dans le même fuseau horaire que la France (non, ne riez pas).

10

0 Laisser un commentaire - 0