Accueillir décembre en souriant


Accueillir décembre en souriant - Slow lifestyle - Miss Blemish
Entendre résonner dans les étages de Beaugrenelle les classiques de Disney interprétés par un orchestre d’enfants. S’approcher des balustrades, glisser dans les bras de l’amoureux et nous arrêter le temps de les écouter.  

 

Découvrir le quartier qui s’étire autour de la station Fille du calvaire tout au bord du marais et tomber amoureuse de ses petites rues, marchés en plein air, vitrines blanches-dorées et librairies enchantées. Avoir envie de m’arrêter à chaque boutique/terrasse/café. 

Craquer pour le livre de cuisine Deliciously Ella dans les rayons de nature et découvertes. Noël avant Noël, cuisiner pendant deux heures sitôt rentrée ! 

 

Sautiller dans le froid en attendant avec l’amoureux notre tour de rentrer dans l’appartement Sezane transformé pour les fêtes en village de Noël lumineux, rouge et doré. Lui dire et re-dire combien il est un amoureux parfait d’attendre ainsi avec moi dans le froid.

 

La couleur chambray-bleue avec mes cheveux roux. Le vieux rose avec mes cheveux roux. Craquer pour la chemise Boy couleur terre de la collection de Noël et croiser les doigts pour que celle couleur Chambray revienne vite-vite-vite dans une prochaine collection.  

 

Le plaisir de se balader malgré la nuit tombée dans Paris illuminée la journée encore loin d’être terminée. 

 

Manger un brunch gargantuesque de retrouvailles et boire du thé à la terrasse ensoleillée d’un petit café. 

 

Sourire à l’idée de faire plaisir. 

 

Récompense après deux jours passés en concours blancs, partager avec l’amoureux citronnades parfumées et pizzas délicieuses sans gluten du Big love Caffe. 

 

L’emballage nounours des galeries Lafayette pour les fêtes. 

 

Sourire en rangeant les cadeaux de Noël terminés/emballés, trépigner d’impatience de les poser au pied du sapin. 

 

Me réveiller chaque matin avec un petit mot de l’amoureux. 

 

Dédier une après-midi à l’installation dudit sapin et préparer un grand saladier de pâte à crêpes pour fêter l’avent bel et bien arrivé. Sourire à cette douce odeur de vanille et de fleur d’oranger.  

 

Re-re-regarder Orgueil et préjugés, les 6 épisodes d’une traite et en entier. 

 

Partager un calendrier de l’avent à trois amies et chaque jour attendre impatiemment de recevoir la photo du présent du jour remis à celle qui saura le mieux l’apprécier. Nous sommes le 8 et jusqu’à présent aucun raté. 

 

Programmer un-deux-trois-quatre repas de Noël partagés avant l’heure avec celles et ceux qui ne seront pas avec nous le 24 ni le 25.

 

De vous écrire, laisser un peu trop roussir quelques crêpes abandonnées à la poêle. 

 

Avoir rendez-vous à chacune de mes pauses déjeuner avec la suite des aventures de Rory et Lorelai Gilmore. 

 

Accrocher dans le salon la couronne de fleur en tissus cette année entièrement de blanc vêtue et parsemer le salon de lampions – pot en verre transparent et bougie chauffe plat – pour recréer un peu de la luminosité des soirées passées près d’une cheminée. 

 

Laver une longue journée par 1h30 de yoga dans le studio plongé dans une demie-obscurité. Sourire aux muscles qui tirent et grincent mais laissent le corps tout léger (et au creux du coeur un doux sentiment d’accomplissement). 

 

La tartelette pomme-coing-pâte au sarrasin d’Eric Kayser juste avant d’embarquer. 

 

Écrire à nouveau quelques mots pour l’un de mes magazines préférés et cette fois-ci, un peu moins trembler. 

 

Sentir le salon lentement se colorer de la douce odeur des épines du sapin. 

 

La liberté de marcher pied nus sans pieds gelés, la magie du chauffage au sol retrouvée. 

 

Attendre des mails à sourire, trépigner d’impatience et ouvrir 15 969 fois par jour ma boîte de réception. 

 

La pâte à pizza sans gluten de ma maman pour moi.  

 

Les doux rendez-vous quotidiens donnés par Anne-Solange cette semaine autour de la gratitude. Ses courtes vidéos partagées chaque midi en direct sur sa page Facebook me donnent depuis lundi le sourire à tous les coups (et l’envie de dire Merci encore plus, encore plus souvent, silencieusement comme aux personnes qui rendent ma vie plus douce et plus jolie) 

 

Composer ma pile à lire d’hiver sourire aux lèvres mêlant livres qui attendent d’être dévorés à ceux que vous m’avez conseillés (je la partage bientôt ici). 

 

Programmer des soirées pâte à sel, sablés et douceurs à confectionner pour profiter pleinement de l’avent (et faire quelques cadeaux un peu différents). Je partagerai avec vous les DIY les plus probants :) 

 

Commencer la journée par un grand verre de ginger beer et 10 minutes de méditation. C’est presque rien et pourtant cela change presque tout au quotidien. 

 

Faire durer la lecture du dernier numéro de Simple things extrêmement doux et coordonné à cette période de l’année. Avoir envie de me téléporter dans chaque dossier vers ces grandes pièces lumineuses, remplies de verdure et souvent toutes proches de la nature. 

 

Accueillir décembre en souriant - Slow lifestyle - Miss Blemish

Et vous, quels sourires ont bercé les semaines qui viennent de s’écouler ?

10 Laisser un commentaire - 10